Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 10:54

Après l'abandon manifeste de notre territoire des wateringues suite au  non paiement des dettes par l'Etat (voir messages précédents et la presse locale de ces derniers jours), il nous est confirmé que les travaux de l'A25, travaux indispensables vous en conviendrez, sont purement et simplement abandonnés par l'Etat.

 Manque d'Argent? Volonté de désengagement vers les les collectiviés locales? Voie à péage au nom de la rentabilité si chère au gouvernement UMP?

Ce matin à 7 h 30 à Nieppe à la sortie des échangeurs en présence d'élus, de citoyens du secteur et du littoral, j'ai participé à une distribution de tracts aux automobilites empruntant la fameuse route en tôle ondulée!!!!!

Michel DELEBARRE, Dépauté Maire, Michel VANDEVOORDE, Conseiller Général et Maire de Nieppe, Francis BASSEMON, et Odile LESAGE candidats dans la 14ème circonscription, et de nombreux autres élus, nous avons reçu un accueil très cordial des usagers de l'A25.

Nous adressons un texte clair et précis au gouvernement  pour que les travaux indispensables ne cessent pas au contraire!

il en va de l'avenir touristique, industriel  et économique de notre territoire!

 Voici le texte du courrier de michel delebarre adressé à l'actuel premier ministre:

"au cours des dernières semaines, les détériorations de l'A25 reliant la métropole lilloise à la Flandre maritime au niveau de Dunkerque se sont multipliés occasionnant de nouvelles restrictions de circulation sur cet axe routier structurant du Nord de la France.

Une fois encore, les dizaines de milliers d'usagers empruntant cette autoroute font les frais des carences de l'Etat dans l'entretien de cet équipement d'une importance capitale pour les échanges au sein de la Région.

En refusant de débloquer les fonds nécessaires à sa réfection et au passage à 2 fois 3 voies  des 10 kilomètres les plus fréquentés (80 à 100 000 véhicules par jour!), l'Etat freine l'activité économique du Port de Dunkerque, entrave le développement de la Flandre et pénalise injustement ses habitants.

Malgré les multiples interpellations des élus depuis des années, l'Etat n'a pas respecté ses engagements dans le cadre du dernier contrat de plan, reportant sans cesse les travaux annoncés et se contentant de mesurettes lorsque l'urgence et la gravité de la situation nécessiteraient une intervention majeure.

A nouveau, je m'interroge sur les raisons qui ont amené l'Etat à se défausser d'un dossier aussi essentiel pour toute une région telle que le Nord Pas de Calais.

SIgné Michel DELEBARRE"

Je m'inscris totallement en accord avec cette lettre et les élus présents soutiennent cette initiative essentielle pour notre territoire.

A252.JPGA253.JPG

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Laurent 05/05/2007 07:53

Désengagement ou punition pour un territoire qui a su garder ses distances par rapport à l'état UMP Sarkosyste et monter qu'une politique de gauche est efficace ?
Le port de Dunkerque est ignoré des instances gouvernementales, et tout ce qui peut rendre inaccessible un territoire pris en exemple  et en référence nationale en matière de développement durable (par l'AMF dernièrement pour sa charte environnementale, par la fondation nicolas Hulot pour ses défis d'or, par la presse économique pour sa gestion: L'Expansion, Dec.2006 ...) peut contribuer à minimiser la réussite d'une vraie politique de gauche. Il faut au contraire que le developpement durable tel qu'il est expérimenté sur notre littoral, devienne un standard national. Pour que cette transposition soit possible, il est indispensable que Segolene Royal soit élue Présidente de la République.