Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 15:21
Depuis quelques mois, le Conseil Général du Nord étudie la possibilité d'un transport à la demande au niveau départemental accentué par un appronfondissement d'une offre de transports pour la population.
J'ai lors de la commission transports et infrastructures du conseil général de ce matin soutenu et défendu personnellement le choix de notre territoire pour une expérimentation de cette nouvelle donne en matière de transports et notamment le principe de Transports à la Demande (dans le jargon technique le TAD)
je vous informerai de la suite de ce dossier extremement important pour le développement de notre secteur.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans Vice Président
commenter cet article

commentaires

Laurent 13/06/2007 11:10

Ce coût effectivement énorme, dont je suis conscient, pourrait peut être être partiellement porté par les villes destinataires de nos voitures, qui devraient ainsi voir réduit le nombre de véhicules qui les envahissent et par conséquent pouvoir réduire les dépenses necessaires à l'aménagement de surfaces de stationnement ou autres aménagement urbains destinés à faciliter la circulation automobile.A négocier ...

Jean Deroi - MoDem Flandre 12/06/2007 23:33

Jean, le TAD existe déjà en Province de Flandre occidentale, les avez vous consulter sur leur retour d'expériences ?Me mettre en copie de ta réponse sur mon e-mail : jderoi@free.frJean,

jean schepman 13/06/2007 00:27

cher jeanj'ai posé la meme question en commission ce matin!!!réponse non, on a d'abord essayé de balayer devant notre porte , mais les services et Patrick Kanner ont reconnu qu'il faudrait en arriver à cette coordination

Laurent 12/06/2007 23:27

Pour les habitants de nos cantaux ruraux situés en zone périurbaine, le transport vers le lieu de travail est une réelle difficulté. Les transports en communs sont peu flexibles et ne peuvent pas desservir toutes les destinations et couvrir tous les cas particuliers.De nombreux salariés ont fui les prix prohibitifs de l'immobilier en ville et se sont installés à la campagne où le logement est plus abordable, mais les hausses prévisibles des coûts des carburants dans les années à venir risquent de créer de graves difficultés face à des revenus salariaux qui stagnent depuis des années.D'autre part, les zones urbaines sont saturées de véhicules dont beaucoup appartiennent aux "rurbains" (ruraux exilés des villes).Toutes ces raisons font que le projet de transport à la demande est une solution qu'il faut étudier de façon approfondie et que le TAD sera dans le futur une élément incontournable dans la multimodalité probable de nos déplacements futurs. Si l'arrière pays dunkerquois peut être un territoire expérimental pour ce projet, nous serons dans quelques mois une référence dans le domaine du transport durable.C'est un dossier qu'il faut porter haut et fort.

jean schepman 13/06/2007 00:24

cher laurent , n'hésite pas à envoyer cette contribution positive à Patrick Kanner 1er vice présidentenfin je peux te dire que j'étais présent en commissionce mardi matin, le nouveau ancien député était absent , et que j'ai défendu le droit à l'expérimentation sur notre secteur !!l'intéret de ce service est indéniable, mais son cout est énorme!!!