Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 02:54
2 travailleurs clandestins se sont fait prendre   à travailler  à Paris dans les locaux .. de la  République !!!
Dans le monde du mardi 5 juin j'avais lu  un article parlant de 47 travailleurs sans papiers employés dans des Buffalo grill dans l'Essonne
s'il y a des clandestins c' est aussi parce q' il y a des patrons peu scrupuleux qui les emploient !!!
(voir mon article sur les 3 jeunes chinoises à Bambecque ) :
Partager cet article
Repost0

commentaires

X
Bonjour JeanQuand on a décidé de faire l'Europe ,nous avons décidé de libérer les frontières ,principe de la libre circulation,alors commencons par harmoniser nos législations nationales sur l'immigration clandestine avant de faire des ministéres fantomes comme un certain Brice Hortefeux qui s'est trouvé une belle planque sur un problème difficile à résoudre et qui fait surtout le lit de l'extrème droite.Nous n'empécherons jamais ces malheureux de chercher un refuge dans notre eldorado français pour faire ce qu'il y a de plus naturel dans notre société humaine 'travailler pour manger et vivre pour assurer sa subsistance à soi et à sa famille".Merci
Répondre
J
c'est vrai quand je me rends en Afrique pour de l' humanitaire , souvent les jeunes me  disent :" je dois partir , ou mourir ici ..."
D
Bouygues et bien d'autres utilisent de la main d'oeuvre étrangère, et cela au non respect du CMP (Code des Marchés Publics)malgrès une demande dans ce code de respecter la non utilisation de travailleurs étrangers lors de la remise des dossiers de candidature d'appel d'offre Publics afin d'y concourir, et d'y être le moins disant vis à vis du prévisionnel financier du Maître d'Ouvrage.Le Maître d'Ouvrage  quel qui soit ; finance en partie ses travaux par la collecte des impôts, mais par ailleurs ne contribue pas au bon équilibre de la démocratie (Clientèlisme).Ceci n'est pas un commentaire voulant mettre devant ses responsabilés certains élus et patrons, mais juste une vision éclairée  d'un citoyen averti sur l'argent public.
Répondre