Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 12:14
la semaine dernière, j'ai pu admirer un magnifique site naturel du département du nord, le terril de Rieulay , dans le Douaisis et ce dans le cadre de ma délégation en tant que Vice Président chargé de l'Environnement. En effet, le Département mène une politique volontariste de protection des espaces naturels. 
Le CG59 a instauré la TDENS, taxe affectée à la protection des espaces naturels et à la randonnée en 1979; Elle est correspond à une taxe prélevée sur les constructions neuves  (1,2% du prix de la construction) Elle rapporte annuellement 6,5 millions d'euros. Pour protéger et acheter les espaces naturels; le Département, avec les communes, peut instaurer des zones de préemption. Il devient acquéreur prioritaire en cas de vente. 7500 ha de zones de préemption ont été instaurées depuis 1985  notamment  sur certains terrils (Rieulay, Germignies-Nord, Haveluy,
Condé du l'Escaut) 2200 ha de terrains ont été acquis.
Le Département est également gestionnaire des terrains du Conservatoire du Littoral (616ha) pour qui on achète des terrains pour lui revendre  (portage foncier). Nous sommes également gestionnaires de terrains communaux, des Voies navigables de France.
Nous avons, avec la Région, le CG62 et l'Association des Communes minières,  missionné l'EPF pour en septembre 2002 pour acheter l'entreprise Terril SA pour récupérer les terrils dans le domaine public. Aujourd'hui le Département est  propriétaire (ou gestionnaire) via le portage foncier de l'EPF ou par des acquisitions directes
d'environ 6OO hectares de terrils...
Ces friches minières d'une grande biodiversité ont été requalifiés par l'EPF avec l'aide des services techniques du Département (service ENS) dans le cadre du Contrat de Plan et de fonds européens.  Ces requalifications ont visé à favoriser la biodiversité et leur fréquentation par le public.
Les actions relatives à la biodiversité sur le site de Rieulay/Pecquencourt ont principalement concerné :
 
-         le maintien des zones d’éboulis et instables,
-         la définition des mélanges arborés et arbustifs des boisements,
-         la protection des pelouses xériques et acides sur schistes miniers,
-         la protection et la restauration de falaises à Hirondelles des rivages,
-         la création de dépressions humides temporaires pour les Crapauds calamites,
-         le maintien des steppes caillouteuses pour le Petit gravelot et l’Alouette lulu,
-         la création de vastes étendues de roselières à phragmites et de zones de vasières,
-         la création d’îlots pour permettre la nidification des oiseaux (anatidés, grèbes…),
-         la mise en place d’arbres morts comme perchoirs à balbuzards pêcheurs,
-         la mise en place de souches dans les digues pour favoriser la nidification du Martin pêcheur.

rieulay1.jpgrieulay.jpgrieulay3.jpgrieulay2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans Vice Président
commenter cet article

commentaires