Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 17:13
Je suis intervenu à plusieurs reprises lors de la  réunion de ce jour dans le cadre des ateliers préparatoires du  Grenelle de l'Environnement à Paris.
Voici la trame de mes interventions au nom des Départements de France ( et des Régions) :
"nous sommes maîtres d'ouvrages et même principaux maitres d'ouvrages publics, par exemple il faut savoir que le CG du Nord investit 500 millions d'euros par an sur les routes et bâtiments ! 
Nous exigeons maintenant la Haute Qualité Environnementale sur nos bâtiments, collèges et routes. Cette exigence influe aujourd'hui directement sur les entreprises privées qui se sont adaptées très vite.
Le développement durable est pour nous une exigence et nous essayons d'entraîner dans ce processus l'ensemble des départements de France. Il y a encore aujourd'hui un surcoût à cette exigence d'HQE, j'ai donc demandé officiellement que dans le cadre des contrats de projets, l'Etat s'engage à prendre en charge le surcoût financier qui bénéficie à l'ensemble de la Nation et de ses habitants.
J'ai également apporté une contribution écrite, à savoir notre expertise en certification (Bâtiments et Routes) en souhaitant que ce travail soit reconnu.
La recherche appliquée est indispensable dans le cadre du développement durable et doit être encouragée par l'Etat car elle bénéficie à tous. Les champs de recherche doivent être définis en utilisant par exemple les nouvelles technologies en matière de carbone, CO2, énergie et chaleur renouvelable.
Dans notre département, nous effectuons cette démarche depuis 2001 en menant  des expériences de cogénération, de géothermie verticale, de photovoltaïque, d'énergie éolienne pour nos bâtiments et collèges, grâce à la mobilisation exemplaire de tous nos agents. "

Ces propositions, émises le matin avaient été "oubliées" lors de la restitution plenière de cet après midi, je suis donc remonté au créneau afin que notre contribution puisse être reprise dans les conclusions de cette plenière.


Vous voulez connaitre mon sentiment sur ces ateliers préparatoires du Grenelle de l'environnement et sur l'effectivité de l'écoute gouvernementale : ma réponse est simplement : "je ne suis ni optimiste ni pessimiste mais je suis déterminé à faire entendre les départements français"

Partager cet article

Repost 0

commentaires