Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 01:02
Auto Plus épingle mardi le président et son Premier ministre pour non respect du Code de la Route


Ils ont commis des infractions répétées au code de la route, notamment des excès de vitesse et feux  rouges grillés imputables à leurs chauffeurs.

L'hebdomadaire explique avoir voulu mettre "le nouveau gouvernement à  l'essai".


Des reporters ont suivi divers déplacements du président et du  gouvernement entre le 28 août et le 26 septembre.

Selon le "palmarès" établi par Auto Plus, M. Sarkozy arrive en tête devant  les membres du gouvernement avec huit excès de vitesse (dont un à 128 km/h sur  la N118, limitée à 90 km/h), huit feux rouges grillés, deux contresens, un  franchissement de ligne blanche et une voie de bus. "Agit-il en modèle ou en  monarque au-dessus des lois ?", s'interroge le journal.

Le président de la République, qui a commis selon le journal plus de  violations du code de la route que ses prédécesseurs Jacques Chirac et François  Mitterrand, figure également parmi les plus pollueurs au "Grenellomètre" d'Auto  Plus, avec M. Fillon et Michèle Alliot-Marie. 

Autoplus parle de "gabegie énergétique", soulignant que "pour la moindre  sortie", M. Sarkozy utilise la Citroën C6 présidentielle, accompagnée de deux à  quatre grands monospaces et de motards. 

François Fillon, pilote de course à ses heures, talonne le chef de l'Etat  avec quatre excès de vitesse (dont un à 77 km/heure en plein Paris), 13 feux  rouges grillés, quatre contresens, cinq lignes blanches et cinq voies de bus. 

Les reporters d'Auto Plus n'ont pas pris Mme Alliot-Marie en flagrant délit  d'excès de vitesse mais la ministre de l'Intérieur est, selon eux, passée six  fois au feu rouge, a circulé deux fois en contresens, franchi six lignes  blanches et emprunté quatre voies de bus. 

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, n'est pas en reste avec un  excès de vitesse, quatre feux rouges, trois contresens, deux lignes blanches et  quatre voies de bus.

A l'opposé, Jean-Louis Borloo apparaît comme un "exemple à suivre", souligne  le journal, même s'il est abonné aux voies de bus (10). Circulant sans escorte,  le ministre de l'Ecologie est celui qui pollue le moins. Il a commis un seul  excès de vitesse et franchi une ligne blanche.

 Rachida Dati, la ministre de la Justice, semble également très sage par  rapport à ses collègues dans cette enquête. Elle a commis un excès de vitesse,  grillé deux feux et emprunté une voie de bus


Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article

commentaires