Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 10:30
" PAPA "
 
        Vers 1550, la pomme de terre arrive en Europe en Andalousie venant du Pérou. Elle y a conservée son nom d'origine " Papa". La bibliothèque ancienne de Bergues possède un livre sur les plantes rares écrit par Caroli CLYSI d'Arras. Il nous décrit avec une extrême précision et dessins cette fameuse pomme de terre. Le Journal des savants d'août 1775 nous informe que la pomme de terre aurait été ramené de Virginie en Irlande par l'amiral anglais Walter RALEIGH vers 1550. D'aprés les mémoires de l'académie Stanislas ( à Nancy), la pomme de terre était cultivée en Lorraine vers 1630 introduite par les armées suédoises. En Flandre maritime dés 1722, un nommé Jean DEQUIDT de Warhem, jardinier de son état, avait reçu de son frère qui revenait d'un exil en Hollande depuis 1714, six tubercules de pomme de terre appelés là bas "patates". Lors de la récolte en octobre il constata que chaque pied fournissait 60 à 80 pour un. Il essaya d'en vendre au marché de Dunkerque sans succès car personne ne connaissait ce produit. Il distribua des tubercules à son entourage et d'autres jardiniers qui essayèrent la culture en plein champ. Le rendement obtenu était alors de 50 à 100 pour un. Devant les gains réalisés, les Décimateurs en 1727 se mirent à réclamer la dîme sur ce nouveau produit à Warhem. Il y eut un procès perdu par notre jardinier et 2 ans après les Décimateurs réclamèrent la dîme à Quadype, Wormhout, Steene, Houtkerke, Eskelbeke, Hoymille, Killem, Socx, Crochte, Bierne, Coudekerke et d'autres villages de la châtellenie, Téteghem semble avoir été la dernière commune a adopté cette culture. Petite Synthe avait aussi opté pour cette culture. En 1737, naissance de Antoine Augustin PARMENTIER. Au cours de la guerre de 7 ans, PARMENTIER fut prisonnier en Allemagne et nourri avec ces pommes de terre. Libéré en 1763, il vulgarisa sa culture en France pour éviter la famine qui menacée. En 1767, M. MUSTEL propose la confection du pain de pommes de terre composé d'une bouillie de pommes de terre fraîches avec la farine de froment. Pour 2/3 de farine et 1/3 de pommes de terre, il est difficile de s'apercevoir qu'il n'est pas pur froment et le pain conserve frais 15 jours. Depuis, l'industrie agroalimentaire a trouvé d'autres débouchés à l'exploitation de cette tubercule. Le nom de ces tubercules : Géante bleue, Julie Bretonne, Rouge du Soissonnais, Etoile du Léon ou Fleur de Pêcher, etc... a évolué avec Amandine, Belle de Fontenay, Nicolas, Roseval, Appollo, Charlotte, et bien d'autres encore.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans canton d'hondschoote
commenter cet article

commentaires