Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2007 2 30 /10 /octobre /2007 22:01
Bravo les journalistes qui annoncent que le président double sa rénumération !!!

L'Assemblée double la rémunération de Sarkozy, triple le budget de l'Elysée

 
L'Assemblée nationale a plus que doublé mardi la rémunération du chef de l'Etat et triplé le budget de l'Elysée, la majorité invoquant la "transparence" face à la gauche qui a bruyamment protesté dans les couloirs.
 
L'affaire n'a pas traîné. L'alignement de la rémunération du chef de l'Etat sur celle du Premier ministre a été adoptée huit jours seulement après avoir été évoquée dans une note à l'Assemblée signée par la directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy.
 
Dès 2008, ce dernier devrait donc toucher comme François Fillon une indemnité d'environ 19.000 euros bruts mensuels sur 12 mois (d'après les chiffres de Matignon sur le traitement du Premier ministre), contre environ 7.700 euros bruts actuels (quelque 6.000 nets).
 
En déplacement en Corse, M. Sarkozy, 52 ans, a égratigné son prédécesseur: "jusqu'à présent, le président de la République cumulait son salaire et sa retraite. Moi je ne veux pas de ça. Je veux de la transparence. Je veux que les Français sachent".
 
Au nom de la transparence, M. Sarkozy a également souhaité que le salaire du président soit fixé par la loi et que la Cour des comptes contrôle l'Elysée.
 
Les députés UMP ont trouvé normal que le chef de l'Etat touche autant que son Premier ministre ou que ses homologues étrangers.
 
Auteur d'un livre intitulé "L'argent caché de l'Elysée", le député de l'Aisne, René Dosière (app-PS), a également accepté le principe de la revalorisation, "à condition qu'on sorte la rémunération du président du budget global de l'Elysée" et qu'il n'y ait plus de "confusion" entre les dépenses publiques et privées.
 
"Il faudra retrouver l'attitude du général de Gaulle: il n'y a jamais eu un cuisinier de l'Elysée à La Boisserie", résidence du général à Colombey-les-Deux-églises (Haute-Marne), a illustré M. Dosière, pourfendeur de l'envol des dépenses élyséennes pendant les deux mandats de Jacques Chirac.
 
"Un peu indécent", "scandaleux quand les Français n'arrivent pas à joindre les deux bouts", "une insulte à la misère": dans les couloirs, devant les caméras, les députés PS et PCF ont dénoncé avec vigueur la majoration du traitement du président.
 
 le rapporteur spécial nommé dans le cadre de l'examen des crédits "Pouvoirs publics", le socialiste Jean Launay, a  trouvé "choquante" cette augmentation par rapport aux difficultés de l'ensemble des français.
 
Autre mesure votée: le budget de l'Elysée en 2008 va passer à plus de 100 millions d'euros, contre 32,292 millions d'euros initialement prévus, grâce à une majoration de 68,5 millions d'euros.
 
Il s'agit de permettre à l'Elysée de rémunérer lui-même les quelque 1.000 personnes qui travaillent pour ses services, alors que la plupart émargent au budget de leur administration d'origine.
 
"Au total, 1.045 personnes travaillent à l'Elysée et 860 sont mises à disposition par l'ensemble des ministères. Les autres sont des contractuels de l'Elysée", a détaillé le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, Roger Karoutchi.
 
L'Elysée doit aussi pouvoir financer ses propres dépenses de fonctionnement, à commencer par les déplacements du chef de l'Etat jusqu'alors pris en charge par les ministères régaliens (Défense, Affaires étrangères, Intérieur...).

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article

commentaires

Paul 31/10/2007 12:04

Seulement 1/10 de son salaire me permettrait de faire vivre correctement ma famille.On est a deux à travailler , et ma femme étant commerçante ne ramène aucun salaire ni dividende dans le foyer car le petit commerce va très mal sur hondschoote depuis plusieurs année. Je suis donc seul avec mon salaire pour 6 personnes. Je rame, tu rames, il rame, nous ramons ...

jean schepman 01/11/2007 01:13

mon cher paulil y aénormément de gens qui se plaignent pour l'instant encore tout bas !!!tu fais pourtant tout pour dynamiser le commerce Hondschootois !!!

michel macorps 31/10/2007 09:57

"Charité bien ordonnée commence par soi même", le Président de la République a annoncéà la journée du refus de la misère qu'il mettait une priorité en France, celle de faire baisser la pauvreté dans les 5ans. Je n'imaginais pas que c'était pour son propre compte !Comment interpréter qu'en parallèle Martin Hirch, Haut Commissaire aux Solidarités Actives contre la pauvreté lance un appel à projet national à l'expérimentation sociale avec pour objectif trouver les moyens de lutter contre la pauvreté et les inégalités sociales ! Chaque salarié devrait aujourd'hui faire une demande d'augmentation salariale indexée à celle du Président, le budget de l'Etat est aussi le nôtre, les députés sont censés être les garants de la bonne utilisation des fonds publics, donc de notre argent, rappelons la décisions votée par l'Assemblée Nationale(passée sous silence) d'octroyer une indemnité de 5000€ pendant 60 mois à chaque député qui n'est plus en exercice.Pourquoi ne pas applique les 140% sur les impôts aussi! Nous sommes les otages de la SNCF et de Air France quand il y a grève, aujourd'hui j'estime être un otage de l'Etat qui utilise les impôts que je paye non pour le bien public (le bien de tous) mais pour la rémunération de son Président. Si la France s'est constituée en Société, mes impôts sont donc de l'actionnariat, j'estime donc avoir droit à une rémunération de mon placement  par tiers (forcé) !! je demande donc au Président Directeur Général de la Société France un retour de mon investissement en actions France plus justement dénomé impôt sur le revenu (que l'on devrait transformer en "prises de parts en actions nominales") à une hauteur proportionnelle à la rémunération de son dirigeant.Je me demande si je ne vais pas m'octroyer une baisse de 140 % de ce que j'ai à payer en impôts!Michel MacorpsActionnaire de la Société à Responsabilité Iimitée FranceMembre de la Société Civile qui en a marre de ces injustices et qu'on se moque d'elle   

jean schepman 01/11/2007 00:22

cher michelbeaucoup de gens comme toi sont révoltés dégoutés et écoeurés !!!la révolte gronde !!!et mon parti dort  !!!