Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2007 2 30 /10 /octobre /2007 22:53
ah ce bernard laporte !!!
et le président Sarkozy qui déclarait : "il me manque " !!

Casino Gujan-Mestras: Laporte dans la mêlée des problèmes

Le nouveau ministre des sports est en pleine tourmente suite à une plainte pénale venant d'être déposée. Cette procédure pénale vise directement Bernard Laporte alors que d'autres procédures fiscales et commerciales, en cours de traitement, visent ses partenaires. La plainte provient du casino de Gujan-Mestras qui ne parvient pas à obtenir une autorisation pour augmenter son parc de machines à sous alors que les groupes Barrière et Partouche obtiennent ce qu'ils désirent.

Petit retour en arrière.  En août 2005, Nicolas Sarkozy est ministre de l'Intérieur (NDLR: ministre de l'Intérieur est tuteur des casinos). Bernard Laporte aurait dit au dirigeant du casino de Gujan-Mestras, Frédérique Ruggieri, qu'il connaissait personnellement Nicolas Sarkozy. Il aurait demandé 10% des parts du casino afin de négocier avec le ministre de l'intérieur l'augmentation du nombre de machines à sous. Bernard Laporte a changé plusieurs fois sa version des faits et il aurait avoué dans les colonnes de Libération: «Elle raconte n'importe quoi, j'en ai rien à foutre de son casino. Si je suis ami avec Sarkozy, ce n'est pas pour l'emmerder, et encore moins en profiter.» Puis, une autre version a été parue, en juillet, dans le quotidien Le Monde où il aurait dit: «Elle me racontait ses difficultés. Pour rire, je lui ai dit : "Moi, je te prends 10." Puis, en octobre dans le célèbre quotidien sportif L'Equipe : «C'est elle qui m'avait demandé de lui organiser un rendez-vous avec Nicolas Sarkozy. En déconnant, j'ai répondu : Donne-moi 10 % et je te l'aurai, le rendez-vous.

L'avocat du casino confirme que le ministre des sports a tenté d'user de son pouvoir pour prendre des parts du casino. Pour lui, les faits prouvent la tentative d'extorsion de capital par Laporte.

Le casino de Gujan-Mestras n'est pas à sa première plainte pénale mais à la troisième. La première plainte a été retirée en 2005 contre un examen de la demande d'ouverture qui a été acceptée. D'ailleurs, à cette époque Nicolas Sarkozy avait dépêché son chef adjoint du cabinet pour régler cette affaire en 2005. Puis, en mars 2007, Sarkozy avait rejeté l'ouverture de cent machines à sous alors qu' il avait signé en 2003 un accord avec les casinotiers en accordant systématiquement un quota de bandits manchots. Les grands groupes en avaient profité...mais cette loi ne concernait pas les petits établissements de casinos...et le petit casino du bassin d'Arcachon n'était pas concerné. Puis, la troisième plainte concerne les liens étroits de Bernard Laporte avec Nicolas Sarkozy. 

Le nouveau ministre des sports fait plus de vague dans la rubrique "faits divers" que dans la rubrique des sports. Affaire à suivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article

commentaires