Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 01:04

on ne parle plus des vrais problèmes de la France , mais uniquement de sordides affaires privées !!!

Cécilia Sarkozy dispute les "couvertures" à Carla Bruni

Agrandir la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Imprimer cet article
Par Emmanuel Jarry

 

PARIS (Reuters) - L'ex-épouse de Nicolas Sarkozy, Cécilia, dispute les couvertures de la presse magazine et hebdomadaire à celle qui l'a remplacée dans le coeur du chef de l'Etat, l'ancien mannequin Carla Bruni, à la faveur de la sortie cette semaine de trois livres qui lui sont consacrés.

"Révélations : quand Cécilia règle ses comptes", annonce ainsi le Nouvel Observateur en bandeau au-dessus d'une photo de Nicolas Sarkozy.

L'hebdomadaire fait allusion à l'un de ces trois livres, titré "Cécilia", de la journaliste du Point Anna Bitton, qui rapporte des propos peu amènes de l'ex-première dame de France sur Nicolas Sarkozy, dont elle a pourtant longtemps partagé les combats et les ambitions politiques.

Un livre dont le parfum sulfureux a déjà amené Cécilia Sarkozy à lancer mercredi une procédure en référé pour obtenir la suspension de sa diffusion sous astreinte de 200.000 euros par infraction constatée, selon l'un de ses avocats.

"Le référé porte sur des violations de l'intimité de sa vie privée", a expliqué à Reuters Me Jean-Yves Dupeux. "Elle conteste l'étalage de ses sentiments intimes et des propos qui lui sont prêtés."

Ce qui n'empêche pas Le Point de publier de larges extraits de ce livre sous le titre "Les quatre vérités de Cécilia" - en particulier sur l'aventure de l'ex-première dame avec le publicitaire Richard Attias.

L'Express annonce pour sa part, sous une photo de Nicolas Sarkozy et de Carla Bruni "le livre qui dit tout" sur le divorce de Cécilia et du chef de l'Etat.

Il s'agit de "Ruptures", écrit à quatre mains par deux autres journalistes, Michaël Darmon (France 2) et Yves Derai (Le Nouvel Economiste), qui reviennent notamment sur le rôle de Cécilia Sarkozy dans la libération des infirmières bulgares détenus par la Libye.

Selon ce chapitre digne d'un "polar" ou d'un roman d'espionnage, celle qui était encore la première dame de France aurait piloté dans la nuit du 23 au 24 juillet une véritable opération commando de ses gardes du corps pour tirer de leur prison libyenne les cinq jeunes femmes et le médecin palestinien qui partageait leur sort.

Deux autres journalistes, Denis Demonpion et Laurent Léger, affirment pour leur part révéler "la face cachée de l'ex-première dame" dans un livre qui porte ce titre.

La principale révélation de cet ouvrage est en fait l'opération chirurgicale subie le 21 octobre par Nicolas Sarkozy, trois jours après l'annonce de son divorce, pour traiter les suites d'une angine mal soignée.

RUMEURS DANS LA PRESSE, SILENCE A L'ÉLYSÉE

Les deux femmes se partagent la couverture de VSD : l'ex-épouse a droit à un portrait pleine page avec le titre "Révélations sur une Affaire d'Etat" - encore l'affaire libyenne et le divorce - cependant que le chef de l'Etat et sa nouvelle dame de coeur, en maillot de bain sur une plage égyptienne ont droit à un encadré assorti de l'interrogation : "Et s'ils se mariaient ..."

Carla Bruni, avec la bague en forme de coeur que lui a offerte le chef de l'Etat bien en évidence, monopolise en revanche cette semaine la couverture de Gala, magazine pour lequel c'est "l'heure des fiançailles".

"Ils se sont échangés plus de 80.000 euros de cadeaux", croit savoir ce magazine "people", qui y voit très prosaïquement des "preuves d'amour ..."

Carla Bruni, la tête tendrement posée sur l'épaule de Nicolas Sarkozy, occupe également seule la couverture de Point de Vue, au-dessus d'un titre résolument optimiste : "Leur coup de foudre pour la vie". En page intérieure, la mère du chef de l'Etat, Andrée Sarkozy, rappelle qu'elle s'est mariée un 9 février.

Un 9 février ? C'est justement la date avancée par le Journal du Dimanche dans sa dernière édition pour les noces éventuelles.

La presse et les salles de rédaction bruissaient de nouveau jeudi de potins sur un mariage imminent et des sites internet évoquaient même des rumeurs de grossesse colportées par l'agence de presse italienne Ansa.

D'autres rumeurs tout aussi invérifiables mais colportées avec le même entrain font état de l'installation de Carla Bruni au Palais de l'Elysée, où règne un mutisme jusqu'ici absolu.

Avec Carla Bruni, "c'est du sérieux", a déclaré mardi Nicolas Sarkozy lors de sa conférence de presse de rentrée. Mais pour ce qui est du mariage, "il y a de fortes chances que vous l'appreniez quand ce sera déjà fait", a-t-il ajouté.

Jeudi à la mi-journée, lors de sa conférence de presse commune avec le président du gouvernement espagnol José Luis Zapatero, à l'issue du sommet franco-espagnol, Nicolas Sarkozy n'arborait en tout cas pas d'alliance.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article

commentaires