Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 01:51

forte baisse dans les sondages  pour TZARKO 1er


POUVOIR d'ACHAT
20/02/2008 | 14:28
54 commentaires

    *   Réagir 
    *   Imprimer 
    *   Envoyer à un ami 

Diminuer la taille des Textes Augmenter la taille des Textes
Les prix des produits alimentaires flambent
Les prix des aliments sont montés en flèche en janvier, avec des hausses de plus de 10% pour les pâtes et les oeufs

C'est presque autant pour le beurre et la farine, affectés par la flambée des  matières premières.

Globalement, les prix des produits alimentaires ont augmenté de 2,39% en  janvier dans les grandes surfaces, selon une étude Nielsen Panel  International réalisée pour l'hebdomadaire LSA et publiée jeudi.

Il s'agit de la quatrième hausse consécutive, les prix ayant augmenté de  1,42% en décembre, de 0,43% en novembre et de 0,7% en octobre. "Ce n'est pas étonnant, puisque la hausse des cours des matières premières  (lait, blé) se situe sur des croissances supérieures à 10%", a déclaré à l'AFP Olivier  Desforges, président de l'Institut de liaison et d'études des industries de  consommation. Selon lui, le renchérissement devrait se maintenir sur le premier semestre,  avant de reculer grâce à "une accalmie sur le marché des matières premières".

 

En attendant cette accalmie annoncée, Nielsen Panel International prévoit un renforcement de  l'inflation dans les magasins, avec un pic à 4% en avril. Fait nouveau, les produits de grandes marques fabriqués par les majors de  l'industrie alimentaire comme Danone ou Coca-Cola ont également augmenté en  janvier (+1,29%). Ils avaient constamment reculé depuis 2006 grâce à une  première réforme de la loi Galland, qui avait donné une plus grande marge de  manoeuvre aux enseignes pour faire baisser les prix de ces produits. Pour compenser, les distributeurs avaient parallèlement augmenté les tarifs  de leurs propres produits, dits marques de distributeurs.

L'écart entre les marques distributeurs et les grandes marques, qui s'était creusé jusqu'à 35%  en 2001, a été ramené à 29% fin juin 2007. Le resserrement s'est accéléré à  l'automne, avec la flambée des cours des matières premières, qui pèsent  davantage dans le prix des marques distributeurs que dans ceux des grandes marques.

En janvier, les marques distributeurs ont poursuivi leur renchérissement (+3,1%), tout comme  les articles premiers prix (+3,63%).  Les produits à base de lait et de céréales enregistrent les plus fortes  progressions. Les pâtes alimentaires ont ainsi bondi en moyenne de 11,44%, dont 13,11%  pour les grandes marques, 12,91% pour les marques distributeurs et 28,30% pour les premiers prix.  Les oeufs ont grimpé de 13,17%, dont 20,27% pour les marques distributeurs, 22,10% pour les  premiers prix et 8,44% pour les grandes marques. Déjà en décembre, les pâtes "premiers prix" avaient pris plus de 30% et les  oeufs de 21%. En janvier, les farines et semoules ont augmenté de 6,84%, mais les premiers  prix ont grimpé de 22%, contre 9,11% pour les MDD et 5,29% pour les grandes  marques. Toutes les familles de produits alimentaires ont augmenté début 2008, tant  le beurre (+8,88%), le riz (+7,35%), les fromages (+6,81%) que les yaourts et  desserts lactés (+6%).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DUBRULLE 22/02/2008 21:21

Je confirme l'ensemble des ces chiffres. Père de famille nombreuses avec des revenus modestes, je me suis aperçu à mon grand regret de l'inflation faite sur mon caddie (lait, yaourts etc ...) même chez les magasins discount que l'on élimine dans certans secteurs pour ne pas nuire au monopole des grandes enseignes.Président du pouvoir d'achat NONPrésident des dégats OUIJean Luc

jean schepman 24/02/2008 11:08

beaucoup des gens que je rencontre ont la meme réaction que toi !!!
ils regrettent leur vote !!!