Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 23:41

Et pendant ce temps là, aucune mesure concrete n'est pris pour notre polder, pendant que les Hollandais et les flamands belges construisent avec acharnement des ouvrages de défense partout !!!


Selon le Service international de surveillance des glaciers, créé par les Nations unies, les glaciers fondent à une rapidité alarmante, faisant craindre leur complète disparition dans les prochaines décennies.

Les spécialistes affectés à la surveillance d'une trentaine de glaciers de par le monde ont découvert que la fonte des glaces a atteint des niveaux sans précédent en 2006.

L'ONU tient à rappeler que de ces glaciers dépendent des millions de personnes, tant pour leur eau potable que pour l'irrigation des cultures ou la production d'électricité.

La plus forte perte en 2006 a été mesurée en Norvège, sur le glacier de Breidalblikkbrea, qui a reculé de 3,1 mètres, alors qu'en moyenne les glaciers ont perdu 1,5 mètre durant l'année. Une seule exception à ce tableau inquiétant, le glacier chilien Echaurren Norte qui est le seul des glaciers surveillés à avoir gagné en épaisseur.

Wilfried Heberli, le directeur du Service international de surveillance des glaciers a indiqué que la tendance générale était à une accélération de la fonte des glaces, ce qui fait craindre leur disparition avant la fin de ce siècle.

Avec le réchauffement climatique, on se rapproche peu à peu des températures élevées enregistrées durant la période chaude du Moyen-âge, période appelée Optimum Médiéval, qui se situe vers l'an mil et durant laquelle on pouvait cultiver du blé au Groenland (pays actuellement toujours recouvert par les glaces), de l'avoine et de l'orge en Islande alors que la vigne prospérait dans le sud de l'Angleterre et que Paris et l'Île-de-France étaient les plus grands vignobles de France.

Selon certaines études, la perte de terres agricoles à cause de la sécheresse provoquée par le réchauffement climatique devrait être largement compensée par l'acquisition de nouvelles terres actuellement inutilisées à cause d'un climat trop froid.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans Vice Président
commenter cet article

commentaires

gabriel 22/03/2008 10:58

bonjour jeanje suis d'accord avec toi , cela m'inquiete on attend quoi, la meme chose qu'en 1940 et 44, al'epoque aussi c'etait une folie des hommesa quand les petitionscordialementun morins inquiet

jean schepman 24/03/2008 11:47


tu verras demain une photo prise sur la digue la semaine dernière
Je vais me battre pour défendre notre système de wateringues


vermeulen 19/03/2008 00:08

Je comprends mieux la volonté de la municipalité d'Hondschoote de planter de la vigne...sans compter qu'avec la pénurie mondiale de Champagne le vignoble champennois s'agrandit chaque année. Alors à quand le premier millésime Hondschootois?MarcBlague à part je partage tout à fait ton inquiétude, il suffit de se souvenir de ce qui s'est passé en Bretagne lors de la dernière tempête.

jean schepman 19/03/2008 20:31

et ici  à Dunkerque la première récolte de moules est détruite par la tempete !