Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 11:02

Réflexions politiques.

par anidom - 97 hits

 

Les sujets ne manquent pas.

drapeau_012.1207318223.gif Qu’avons-nous à faire en Afghanistan ? Il n’y a plus de doute, Sarkozy est américain, tout en lui le montre. L’envoi de sa lettre confidentielle du 25 février à ses homologues de l’Otan, il exprime ses convictions et les conditions qu’il met à l’envoi de nouvelles troupes en Afghanistan,

«la France restera solidaire de ses Alliés et engagée en Afghanistan aussi longtemps que nécessaire. Je suis conscient, comme vous, que se jouent dans ce pays, à la fois, la lutte contre le terrorisme et le trafic de drogue ainsi que la crédibilité de l’Alliance et sa capacité à intervenir sur deux théâtres extérieurs».

L’envoi de 700 de nos soldats était donc programmé depuis longtemps. Que nous soyons animés de bonnes intentions pour combattre de terrorisme qui peut être contre, que l’Afghanistan soit une terre de terrorisme et de Talibans sectaires réduisant les femmes en esclavage soumises à leur puissance sans aucune retenue, c’est réel, mais que pouvons-nous y faire ? Devons nous être le gendarme du monde comme accepter sa misère? Faut t-il pour cela que nous occupions pour une durée indéterminée ce pays ? Le Pakistan voisin n’est il pas aussi le lieu de refuge, de culture et d’école du terrorisme. Devons nous aussi occuper le Pakistan pour combattre Al Qu’Aida et capturer Ben Laden et consorts, impensable ? Alors quelles solutions viables dans la poursuite de cette guerre ou les armées Russes se sont cassé les dents. L’exemple de l’Indochine et de Dien Ben Phu ne sert donc à rien ?
On sait très bien que l’on ne peut lutter durablement contre un peuple même avec la force, l’exemple du conflit Israélo-palestinien en est la preuve flagrante, à moins de tuer tout le monde.

Et puis, dans cinq ans, un peu moins, Sarkozy ne sera probablement plus aux commandes de sorte que le nouveau président peut très bien ne pas faire cette même politique, nos soldats tués (14) auront fait le sacrifice de leur vie en pure perte, et nos dépenses pour assurer cette intervention seront perdues alors que nous avons besoin de faire des économies, quel en sera le bénéfice ? C’est donc une décision prise seul, qui ne se justifie pas, elle est le fait du prince, et de plus annoncée à la Chambre des communes lors de la visite protocolaire de Sarkozy en Angleterre, une honte. A ton jamais vu un président considérer si peut son peuple et ses institutions ! Certes cela n’aurait rien changé à cette décision, mais au moins il aurait respecté sa représentation nationale, et puis semble t-il aussi l’avis d’une partie de l’Etat major des Armées.
Quelles sont nos capacités à imposer sur cette terre hostile une démocratie ? N’est telle pas envahie par toutes sortes conflits, de trafiquants de drogue, l’Afghanistan est le principal fournisseur de cocaïne.
Ce pays de montagnes incontrôlable permet toutes invasions de bandes islamiques, de populations agissant contre l'occident, l'ennemi.
Et nos légionnaires de dire, en Afrique nous sommes reçus comme des libérateurs, ici comme des envahisseurs.
De plus, pour justifier qu’il n’y ait pas de vote à l’Assemblée nationale, ils évoquent que Jospin et Jacques Chirac ont envoyés en 2001 des soldats français pour une opération de maintient de l’ordre, c’est vrai mais, il y avait un consensus UMP et PS, qui n’existe pas actuellement, et puis l’annonce n’avait pas été faite en Angleterre.
La motion de censure est donc tout à fait justifiée, il faut bien un vote même si il sera sans effet, bien que les français soient hostiles selon un sondage BVA à 64 % à l’envoi de renforts en Afghanistan.
Et Nicolas Sarkozy d’écrire, dans sa lettre du 27/02, «il s’agit pour nous d’assurer le succès de nos forces aux cotés des Afghans, mais aussi de montrer à l’opinion publique le sens profond de cet engagement collectif». Cet homme rêve.

Et puis, que devient notre indépendance eu égard aux Etats Unis ? Le général de Gaulle avait, avec juste raison, tenu à garder cette liberté, se réservant le droit d’agir comme bon lui semblait de préserver notre indépendance militaire et stratégique, même si elle n’a pas la puissance de celle des Etats Unis, mais c’est la notre.
Tous les présidents précédents avaient respectés cette position, Sarkozy n’en a que faire, nous allons intégrer l’Otan pourquoi faire, alors que nous avons tout fait pour construire cette Europe avec une politique commune, c’est n’importe quoi, l’Europe c’est donc fini, une armée européenne c’est donc fini, vraiment on s’est moqué de nous, les américains et un peu les anglais doivent se marrer. De plus, il faut se rappeler que Sarkozy s’était engagé de poursuivre la politique de Jacques Chirac, c’est à dire de rapatrier nos troupes.
Inutile de critiquer les polonais qui préfèrent acheter des avions de combat américains que des mirages français.

On ne peut conclure cet article sans évoquer le problème de la dette et du plan de rigueur, que j’ai maintes fois présenté, et qu’il ne faut pas nommer ainsi d’après François Fillon, et d’après Nicolas Sarkozy un plan de réformes franchement, ils se foutent du monde.
Guy Tessier président UMP de la commission de la défense nationale s’est fortement inquiété du surcoût des dépenses extérieures de la France, relevant que celui-ci avait été prélevé aux équipements des forces.
Ces opérations ont coûtés en 2007, 700 millions et devront atteindre cette année 850 à 900 millions d’?.
La présence française en Afghanistan est estimée à 150 et 200 millions, et le surcoût devrait être d’autant.
Le déficit budgétaire de la France s’est creusé en février, il s’élevait à 22,70 mds d’euros au 29 février, contre 20,15 milliards d’euros à la même période en 2007, a annoncé vendredi le ministère du budget. Par ailleurs le niveau de la dette augmente également. A 1209,5 milliards d’?, la dette aura augmenté pour atteindre de 5,2 % du PIB.
D’après le ministre du budget Eric Woerth la croissance constamment revue à la baisse devrait en 2008 être comprise entre 1,7 et 2 %.

Alors que l’on n’appauvrisse pas les français avec un plan de rigueur anti social qui ne peut qu’aggraver encore plus la croissance, lorsque l’on dépense en pures pertes pour faire plaisir aux américains.

Il y a aussi un problème c’est le paiement des indemnités réclamées par le Tchad au gouvernement français pour le transfert vers la France des inculpés de l’Arche de Zoé pour y purger leur peine, et l’on sait depuis qu’ils ont été libérés des prisons françaises, reste leur dette envers les familles de ces enfants, et des familles françaises qu’ils ont abusées.

Or Le Figaro.fr a publié cette lettre que je vous présente

img521.1207317363.jpg

Il est indiqué que le transfert n’éteint pas le paiement les dommages et intérêts, et il est entendu que l’Etat requérant garantit l’effectivité du paiement des dits intérêts civils.
En d’autres termes, l’Etat français s’est engagé au paiement des dommages civils, or les membres de l’Arche de Zoé ne peuvent payer 630 millions d’?, comment va faire notre gouvernement pour respecter son engagement ?

 

 

Lire la suite : http://anidom.blog.lemonde.fr/2008/04/04/reflexions-politiques/.

Partager cet article

Repost 0

commentaires