Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 12:23

Voici ci dessous le texte rédigé par les élus conseillers généraux de l'arrondissement de dunkerque face à la mise en place de la mutualistation des CPAM que nous jugeons inoportune et inefficace:

Lettre ouverte                                                                         des                                                                                                                                                    le 15 mai 2008

Conseillers Généraux    

De l’arrondissement de Dunkerque  

signataires à

     Monsieur le Président

de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés

Monsieur Van Roekeghem, Directeur Général de la CNAMTS

Monsieur Decadeville, Directeur délégué de la CNAMTS

 

Monsieur le Président,
Notre attention a été attirée par le projet de mutualisation des Caisses Primaires d’Assurance Maladie de notre département, engagée à l’initiative de la Caisse Nationale que vous présidez. 

Si le principe d’une mutualisation apparait comme une nécessité au regard des évolutions de notre organisation des soins et de notre aménagement du territoire, nous sommes soucieux de la cohérence et de la pertinence de la réforme. Nous sommes en effet sensibles à l’exigence de la qualité du service public de l’assurance maladie et de sa proximité dans nos territoires.

Aussi, avons-nous été très surpris de la volte face de vos instances dans l’approche de cette réforme dont nous étions informés, tant par les Présidents, les Directeurs, que par les représentants des personnels et aussi des assurés. Ceux-ci, en concertation, travaillaient en effet à une mutualisation souhaitée des Caisses de Dunkerque et d’Armentières, garante d’une organisation départementale, garante d’une harmonie dans le fonctionnement, d’une proximité et d’une échelle humaine du service et même de sa technicité.

Dans ce contexte, l’annonce d’un choix interdépartemental, risquant de compromettre un partenariat naturel et autonome par département, fondement de l’organisation des Caisses dans notre pays, apparaitrait contraignante, inappropriée et inopportune.

Aussi, nous tenons à exprimer notre attachement à préserver une organisation fondée sur des approches qualitatives prenant en compte l’intérêt des assurés sociaux, des organisations de santé et des bassins de vie, conformément à une éthique rationnelle, solidaire et humaine du service public de l’assurance maladie dans notre département.

En conséquence, nous vous demandons de prendre en considération la démarche de mutualisation des Caisses de Dunkerque et d’Armentières qui intègre vos préoccupations, mais se veut constructive et fondée sur l’intérêt de nos populations.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

 

Jean SCHEPMAN            

Vice-Président

Canton d’Hondschoote

 

Danièle THINON

Vice-Présidente

Canton de Dunkerque Est

         

Marie FABRE

Conseillère Générale

Canton de Dunkerque Ouest

 

Monique DENISE

Conseillère Générale

Canton de Bergues

 

Joël CARBON

Conseiller Général Canton

de Coudekerque- Branche          

 

Jean-Claude DELALONDE

Conseiller Général

Canton de Gravelines

 

Roméo RAGAZZO                       

Conseiller Général

Canton de Grande-Synthe

 

René DECODTS

Conseiller Général

Canton de Cassel

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DUBRULLE 15/05/2008 18:56

Encore une réforme qui me parait en tant que assuré être une nouvelle façon de faire des économies (j'espère me tromper). Economies sur qui ?. Je pense qu'à court terme cette réforme risque de mettre en danger la qualité du service public (qui disparaîtra). Je vous rejoinds en tant que citoyen dans votre courrier et remercie l'ensemble des signataires qui eux sont réellement conscients des préoccupations de leur population.