Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 10:33

SI MEME LE FIGARO LE DIT !!!

Comment expliquer le recul de la France ?

Le résultat français est décevant car, au plan de la législation, la France a fait beaucoup de choses depuis un an. En particulier avec la loi contre la corruption du 13 novembre 2007. La France a été un des premiers grand pays industrialisé à transposer dans son droit interne la nouvelle convention des Nations unies contre la corruption et toutes les conventions de l'Union européenne.

Le recul de la France s'explique par l'apparition de toute une série d'affaires médiatisées qui ont projeté du pays une image négative. Rappelons qu'un ancien président de la République a été mis en examen, qu'un ancien premier ministre l'a également été (Jacques Chirac dans l'affaire des chargés de mission de la ville de Paris et Dominique de Villepin dans l'affaire Clearstream, ndlr). Il ya aussi l'Angolagate, bientôt en procès, le dossier UIMM, énormément commenté à l'étranger, le classement de l'affaire des frégates de Taïwan. De la même manière, les Britanniques sont victimes de l'enterrement de l'affaire British Aerospace.

Quels efforts doivent encore faire les pouvoirs publics, en France par exemple ?

Tant au niveau politique que des entreprises, il s'agit de traduire des déclarations d'intention en actes. La loi de novembre 2007 a renforcé les moyens d'action de la justice dans la recherche des actes de corruption puisque police et justice disposent des mêmes moyens d'investigation que dans le champ de la grande criminalité. Sur le papier c'est parfait, mais quand on parle avec les juges d'instruction, avec le parquet financier, ils disent : ‘on a de moins en moins de moyens au plan humain comme matériel'. Ce décalage entre les intentions et la réalité on le retrouve dans beaucoup d'entreprises.

Partager cet article
Repost0

commentaires