Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 23:00
Ils jouent vraiment avec le feu les rambos américains !
La Syrie annonce un raid américain meurtrier contre l'un de ses villages
Localisation du raid américain

La Syrie a annoncé une attaque dimanche de soldats américains débarqués d'hélicoptères venant d'Irak contre un bâtiment dans un village syrien frontalier, qui a fait huit morts, une escalade qualifiée de "dangereuse" par Damas.

Les autorités syriennes ont convoqué les chargés d'affaires américain et irakien et demandé à Bagdad d'interdire l'utilisation de son territoire pour lancer "des agressions contre la Syrie", ont dit les médias officiels syriens.

A Washington, un porte-parole du Pentagone, contacté par l'AFP, a indiqué qu'il n'y avait "pas de réponse" officielle aux informations sur cette opération, qui serait la première du genre lancée par les Etats-Unis en territoire syrien. Et à Bagdad, l'armée américaine a dit "enquêter".

Selon la télévision d'Etat syrienne et l'agence de presse Sana, "quatre hélicoptères américains ont violé l'espace aérien syrien vers 16H45 locales (13H45 GMT) dimanche. Ils ont pénétré à 8 km de profondeur en territoire syrien".

"Des soldats américains (débarqués des hélicoptères) ont pris d'assaut un immeuble civil en construction et tiré à l'intérieur du bâtiment, faisant huit morts" dans le village d'Al-Soukkariya, dans la région d'Abou Kamal, à environ 550 km au nord-est de Damas, à proximité de la frontière irakienne.

Les huit morts sont un père et ses quatre enfants ainsi qu'un couple et un autre homme, selon Sana qui cite leurs noms. Une personne a été blessée.

"Les appareils, qui sont venus d'Irak, ont ensuite quitté le territoire syrien en direction du territoire irakien", a-t-elle ajouté.

Auparavant, la télévision privée syrienne al-Dunia avait fait état de neuf morts civils et de 14 blessés dans l'attaque.

"La Syrie condamne cet acte agressif et en fait assumer aux forces américaines la responsabilité et toutes les conséquences qui en découleront", a indiqué un responsable syrien cité par Sana, après la convocation des chargés d'affaires américain et irakien à Damas par les Affaires étrangères.

"La Syrie demande en outre au gouvernement irakien d'assumer ses responsabilités et d'ouvrir immédiatement une enquête à la suite de cette dangereuse violation et d'interdire l'utilisation du territoire irakien pour lancer des agressions contre la Syrie", a ajouté ce responsable non identifié.

Partager cet article
Repost0

commentaires