Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 14:38

Merci à Marc P 

Source : http://info.france2.fr/economie/48896998-fr.php

Henkel ferme deux sites en France

Le lessivier allemand Henkel a annoncé la fermeture de cinq sites e n Europe dont deux en France

Les deux sites français sont Châlons-en-Champagne (Marne) et Cosnes-sur-Loire (Nièvre). Leur fermeture va provoquer la  perte de

478 emplois au total.

Ces réductions d'emplois, annoncées lors d'un comité de groupe  européen à Düsseldorf vendredi, ont été rendues publiques dimanche par les syndicats. 

Henkel prévoit de fermer les sites de production situés à Kleve (Allemagne,  137 emplois), Mezzago (Italie, 74 emplois), Newark (Grande-Bretagne, 39  emplois), Cosnes-sur-Loire (

France, 166 emplois), et Châlons-en-Champagne  (France, 62 emplois).

Ces nouvelles réductions d'effectifs s'ajoutent aux 3.000 déjà annoncées au début de  l'année

dans le cadre d'un plan d'économie baptisé "Global Excellence", a  indiqué à Lioniel Verrière, délégué syndical central CFDT qui siège au  comité de groupe.

Pour justifier la fermeture du site de Cosnes-sur-Loire, spécialisé dans les  traitements anti-corrosion pour l'automobile, la direction du groupe a évoqué  selon le syndicat l'effondrement du marché automobile en Europe et la division  par quatre des perspectives de production du site en 2009 par rapport à 2006.
   
La production de Cosnes-sur-Loire va être transférée sur les sites de  Heidelberg en Allemagne et de Monternes en Espagne et le laboratoire à  Villefranche-sur-Saône, a-t-on ajouté de source syndicale.

dans le cadre d'un plan d'économie baptisé "Global Excellence", a  indiqué à Lioniel Verrière, délégué syndical central CFDT qui siège au  comité de groupe.

Pour justifier la fermeture du site de Cosnes-sur-Loire, spécialisé dans les  traitements anti-corrosion pour l'automobile, la direction du groupe a évoqué  selon le syndicat l'effondrement du marché automobile en Europe et la division  par quatre des perspectives de production du site en 2009 par rapport à 2006.
   
La production de Cosnes-sur-Loire va être transférée sur les sites de  Heidelberg en Allemagne et
de Monternes en Espagne et le laboratoire à  Villefranche-sur-Saône, a-t-on ajouté de source syndicale.

Partager cet article
Repost0

commentaires