Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 16:34
et des risques inhérents à la suppression de l'école maternelle pour les enfants de 2 à 4 ans:
 
- La méconnaissance du travail effectué à l'école maternelle fait que celle-ci est souvent considérée par le grand public comme une garderie. En effet, du point de vue des parents, elle a l'aspect pratique d'une garderie puisque l'école maternelle accueille GRATUITEMENT les enfants dès 2 ans. Si la réforme se confirme, ce service de "garderie" deviendra PAYANT (à noter que le ministre joue sur cet aspect garderie mais que, dans le même temps, il a rédigé en 2008 de nouveaux programmes très pointus et ciblés concernant les apprentissages dévolus à l'école maternelle... l'art du paradoxe et du mensonge par omission).
 Outre la perte de la gratuité, c'est la baisse de la qualité du service proposé qui va être préjudiciable. Avec tout le respect que l'on doit aux filières d'apprentissage, comment peut-on croire un seul instant que des personnes titulaires d'un CAP Petite Enfance seront plus à même que des BAC +5 de guider l'enfant dans ses premiers pas fondamentaux vers la maîtrise orale de la langue française et l'initiation aux activités complexes que sont la lecture et l'écriture ? Seront-ils également plus aptes à déceler et traiter les premières difficultés d'apprentissage des enfants, déterminantes à cet âge ?
 
Les français ne se rendront même pas compte qu'on les privera demain de quelque chose de précieux puisqu'ils ignorent aujourd'hui le privilège qu'ils ont par rapport à nombre de pays voisins dont on invoque le fonctionnement différent pour justifier le pire crime dont les décideurs politiques puissent être capable: "économiser - pour mieux enrichir certains ? - sur le dos des enfants !".
Je remercie Stéphane de ce message
Partager cet article
Repost0

commentaires