Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 14:58
Ça va Mme Dati? la jolie bague à 15600 euros? le champagne, les jets privés, les petits fours, Mr Sarkozi & co? les courses à NY? Alors que les prisons sont une honte pour nous, que le chômage monte, qu'on voit des personnes fouiller les poubelles pour se nourrir? que des sdf crèvent dans les bois ! et la tv, consommée + de 3 heure par jour, qui va être sous le contrôle de l'État ? quelle belle société avons nous là ! mais des gens ont bien voté pour cela !La majorité, alors.....
Le Conseil supérieur de la magistrature s'en prend à Rachida Dati
AP | 27.11.2008 | 17:46

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a critiqué jeudi dans un communiqué "la mise en cause précipitée d'acteurs judiciaires, en présence de tiers, notamment placés sous leur autorité" par la ministre de la Justice, Rachida Dati, suite au suicide d'un adolescent à la prison de Metz-Queuleu survenu le 6 octobre.

Saisi par les deux principaux syndicats de magistrats, le CSM avait décidé le 23 octobre dernier d'enquêter sur les conditions dans lesquelles des magistrats ont été entendus de nuit par l'Inspection générale des services judiciaires (IGSJ) deux jours après les faits.

Convoqué jeudi pour être entendu, l'Inspecteur général des services judiciaires, André Ride, a fait faux bond pour la deuxième fois au CSM. Qui, fait assez inhabituel, est sorti de sa réserve pour s'en prendre à la ministre, alors que la Chancellerie juge suffisant d'avoir transmis le dossier d'enquête à l'organe de contrôle.

"Le caractère dramatique du suicide d'un mineur en prison rend l'émotion de l'opinion, comme celle des magistrats, légitime et compréhensible", écrit le CSM. "Il ne peut toutefois justifier la mise en cause précipitée des acteurs de l'institution judiciaire, en présence de tiers, notamment placés sous leur autorité, alors même que les éléments déjà portés à la connaissance du ministère de la Justice permettaient de l'exclure", a-t-il ajouté.

Le CSM "réaffirme la nécessité de respecter les actes juridictionnels des magistrats, qu'ils soient du siège ou du parquet, pour assurer l'indépendance de l'autorité judiciaire, garantie essentielle des citoyens", rappelant que "le rapport d'inspection remis au garde des Sceaux a confirmé qu'aucun reproche ne pouvait être formulé à l'encontre des magistrats du siège et du parquet".

Les auditions nocturnes des magistrats messins ont été à l'origine d'un mouvement de protestation des magistrats le 23 octobre dernier, les syndicats les assimilant à des pressions de l'exécutif. Depuis, le torchon brûle entre la ministre et les magistrats, 534 d'entre eux ayant signé le 18 novembre une motion dénonçant "l'incohérence des politiques pénales" et demandant à la garde des Sceaux "des excuses publiques" pour l'affaire de Metz. AP

 

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Imprimer cet article Envoyer cet article à un ami Réagir à cet article en créant votre Blog Traduction français / anglais Traduction français / espagnol
Liens sponsorisés


Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Oui les prisons Françaises sont un Honte pour notre " Pays PAYS DES DROITS DE L'HOMME ...."<br /> Maintenant une nouvelle réforme de la justice s'annonce, celle de pouvoir incarcérer les enfants dès 12 ans. Je rêve !!!! Malheusement non, comment penser pouvoir insérer un jeune de 12 ans dans notre société dès lors que le premier geste fait par cette société est l'enfermenement en milieu carcéral où les moyens mis en oeuvre sont déjà trés faibles pour les personnes aduldes avec une surpopulation. A 12 ans quelque soit les faits reprochés, même si des bons penseurs pensent autrement, un enfant ne doit pas aller en prison car demain à 21 ans il se rebèlera contre ces décisions prises contre lui et son insertion comme adulde dans cette difficile société actuelle où argent, passe droit et le tout pour les mêmes que ce gouvernenment a installer ne fait que créer des gens de plus en plus révoltés.<br /> Oui c'est une HONTE pour notre pays.<br /> Jean Luc
Répondre
J
<br /> France ex pays des droits de l'homme .<br /> <br /> <br />