Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 12:13

Merci à Marc  P!

" Les enseignants veulent défendre leurs intérêts, qui sont aussi ceux des élèves. La nouvelle réforme de l'âne Darcos, veut supprimer des heures d'enseignement (donc des postes de profs).
Darcos désire aussi que les élèves entrent dans des filières...dont les élèves ne pourront plus sortir.
Mais un élève de fin de troisième ne sait pas encore ce qu'il fera plus tard.
A ce jour, les profs de 3ème ne savent même pas comment sera faite l'orientation en fin de 3ème.
Il semblerait que l'on s'achemine vers le schéma suivant:
En fin de troisième, les profs diraient OK pour une seconde. Et l'élève irait ensuite s'inscrire en classe de seconde comme J. Bart (ou Angellier) ou comme l'Europe...et c'est là qu'il choisiraient leurs options... très allégées.
Question: que fera un proviseur quand il aura son quota d'élèves pour l'option SES? Il dira: "Non, y'a plus de place en SES, mais il reste des places en latin!".

De plus, les profs attendent une nette augmentation de leur salaire. Sarko l'avait promis, non? La seule augmentation qu'ils peuvent avoir, c'est faisant des heures sup. Tu sais très bien que ce boulot d'enseignant est fatigant, nerveusement parlant. Alors faire des heures sup...pour qu'ils soient encore plus crevés, et plus stressés!
De plus, pour la retraite, les heures sup ne comptent pas.
Ils ont donc raison de demander une hausse de salaire.
Pour les remplacements, les principaux et proviseurs en sont parfois réduits à passer des petites annonces à l'ANPE, pour engager des contractuels, qui n'ont aucune formation d'enseignant, mais encore un statut plus que précaire: leurs congés (vacances scolaires, petites ou grandes), ne sont même pas payées! C'est tout bénef pout l'Etat! "


Amitiés.
Marc

Partager cet article
Repost0

commentaires