Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 23:08

Nous souhaitons un Etat fort qui assume ses responsabilités. Nous sommes pour un Etat stratège, notamment sur ces missions régaliennes (police, justice, affaires étrangères), à l’inverse de ce qui se pratique depuis quelques années, son affaiblissement.

Nous voulons un Etat qui assure les grandes priorités nationales : innovation, recherche, éducation. Qui assure la solidarité : hôpital, sécurité sociale, logement, et la solidarité territoriale.

Concernant les échelons territoriaux, les trois échelons existent dans chaque pays européen et je voudrais tordre le cou aux discours qui visent les Régions sur leur supposée faiblesse, en rappelant qu’en Europe, 10 Etats-nation sont plus petit que la région Rhône-Alpes. La taille de nos régions n’est donc pas un problème. Seul le nombre de communes est une spécificité de la France et nous proposons que l’intercommunalité soit renforcée et clarifiée, avec des incitations.

Nous faisons le constat que ce qui a été décentralisé fonctionne bien. Rappelons que les collectivités territoriales investissent à hauteur de 73% de l’investissement du pays pour une contribution de 10% à la dette publique.
Concernant les régions et les départements, qui ont déjà des blocs de compétences communs (développement économique, tourisme, sports, …) et qui sont un maillon essentielle de l’aménagement du territoire, nous souhaitons l’organisation de conférence des territoires pour définir le chef de file de chaque compétence.
Enfin, notre pays a besoin de plus de justice territoriale et sociale.

Nous assistons depuis quelques années à un Etat qui se défausse sur les collectivités locales de ses responsabilités qu’il devrait assumer (lignes grande vitesse, par exemple) et n’organise pas les transferts de compétences (l’Etat doit 2 milliards d’euros aux départements au titre du RMI).
Nous revendiquons un équilibre entre fiscalité des ménages et fiscalité des entreprises.
Voilà les grandes lignes qu’il reste à affiner et qui seront présentées par Martine Aubry lors de son audition devant la commission Balladur, le 28 janvier.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans Parti Socialiste
commenter cet article

commentaires