Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 14:55

«Il y a un certain nombre de réformes qui sont contestées et qui ne sont plus adaptées à la situation de la crise», déclare le secrétaire général de la CFDT.

 

Source : Libération Politiques 1 fév. 11h07

 

Le secrétaire général de la CFDT François Chérèque a réclamé dimanche "un changement de cap" de Nicolas Sarkozy face à la crise, par le biais de mesures en faveur de la relance de la consommation et d'un moratoire sur les suppressions de postes dans la fonction publique.

 

François Chérèque, invité du "Grand rendez-vous - Europe 1 - Aujourd'hui en France", a espéré que le chef de l'Etat fixe aux syndicats un rendez-vous à une date proche: "si c'est dans les dix jours qui viennent, c'est bien, si c'est fin février c'est trop loin".

 

"D'abord le plan de relance est insuffisant, il faut le compléter par un plan de relance par la consommation", a estimé le leader syndical, .

 

"Par ailleurs, il y a un certain nombre de réformes qui sont contestées et qui ne sont plus adaptées à la situation de la crise (...)", a poursuivi M. Chérèque en appelant en particulier à revoir "la réforme de l'organisation de l'Etat, des services publics" et à "un moratoire sur les suppressions d'emplois dans la Fonction publique".

 

Le responsable de la CFDT a aussi demandé à Nicolas Sarkozy de "sortir de la compassion" et "à montrer de façon très déterminée qu'il était prêt à débattre" dans un délai très rapide.

 

"Il faut débattre de la relance économique, et surtout du soutien de l'emploi et de ce qu'on demande aux entreprises (...), du pouvoir d'achat (...) et de la réforme de l'Etat.

 

 

 

 

Et la réponse de Fillon ne s’est pas fait attendre !!!

 

Fillon refuse un «changement de cap»

Partager cet article
Repost0

commentaires