Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 10:04

L’État accorde d’importantes hausses de tarifs à la SNCF

Le 13 janvier 2009, les tarifs des TGV augmentent de 3,5 % en moyenne. Le ministère des transports a exaucé les vœux de la SNCF : elle pourra répercuter le coût de ses investissements sur celui des billets… au grand dam des voyageurs.

http://www.60millions-mag.com/actualites/archives/l_etat_accorde_d_importantes_hausses_de_tarifs_a_la_sncf

Le 13 janvier, les tarifs des trains à grande vitesse (TGV) de la SNCF augmentent de 3,5 % en moyenne. Avant d’accorder une revalorisation à l’entreprise publique, le ministère des transports prend notamment en compte le taux d’inflation et les besoins de l’exploitation ferroviaire.

Pour 2009, le premier critère n’a manifestement pas pesé lourd face au second. Les prix ont en effet ralenti fin 2008 (+ 1,6 % sur un an en novembre). Selon l’Insee, le taux d’inflation de 3,5 % correspond au niveau de juillet 2008 par rapport à juillet 2007.

Trains neufs, rames modernisées et rénovées

La SNCF ne s’en cache pas : elle va répercuter sur les usagers le coût de ses nouveaux investissements TGV, d’un montant de 740 millions d’euros en 2009 pour l’achat de matériels roulants neufs, la modernisation et la rénovation de rames existantes.

Pourtant, dans un contexte de baisse du pouvoir d’achat et de manque permanent de transparence des tarifs, cette hausse fait grincer des dents les associations d’usagers. La Fnaut – leur fédération nationale – demande un audit au ministère des transports pour vérifier que les quotas de places à tarif réduit n’ont pas baissé et que le nombre de TGV circulant en heure de pointe n’a pas augmenté.

Gel des prix sur les cartes de réduction

La SNCF se défend en annonçant des compensations : «En 2009, nous gelons les prix des cartes de réduction (12-25, Enfant +, Escapades, Senior) et ceux des Prem’s (billets préférentiels réservés à l’avance). Nous mettrons aussi en place la carte “Enfant famille” pour les familles modestes ayant un ou deux enfants mineurs.» Valable trois ans, cette dernière devrait offrir une réduction «pouvant aller jusqu’à 50 % avec 25 % garantis». Les caisses d’allocations familiales (CAF) en établiront les conditions d’attribution.

Hausses pour les Corail, Téoz et TER en juillet

Désormais, un Paris-Bordeaux coûtera 68,50 €, au lieu de 66,20 €, pour un billet standard en seconde classe et période normale. Un Paris-Aix-en-Provence en période de pointe reviendra à 99 € contre 95,70 €. L’édition 2009 des guides tarifaires créés à l’automne 2008 (donnant des fourchettes de prix par catégorie de places) devrait paraître fin janvier. Quant aux prix des trains Corail classiques, des Téoz et des TER, ils augmenteront, comme chaque année, en juillet.

Partager cet article

Repost0

commentaires