Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 11:46

Sarkozy archi prêt à rempiler

 

Elysée. Devant des architectes, le chef de l’Etat se souhaite dix ans pour réaliser le Grand Paris.

 

http://www.liberation.fr/politiques/0101555607-sarkozy-archi-pret-a-rempiler

 

Mais les Français n’ont peut-être envie de le revoir ! Deux années qu’il leur fait des promesses qu’il ne sait pas tenir.

 

Le chômage en grosse progression : on en sera à combien de chômeurs supplémentaires d’ici  la fin de l’année ?

 

Et les promesses sur le pouvoir d’achat ?

 

Rendez-vous le 19 mars ! On fera les comptes !

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article

commentaires

YES WE CAN, ALL TOGETHER 16/03/2009 17:25






Une montagne de matelas à Paris pour dénoncer les expulsions locatives
 
http://www.liberation.fr/societe/0101555691-une-montagne-de-matelas-pour-denoncer-les-expulsions-locatives
 
 
 
La trêve hivernale a pris fin ce lundi matin à 6 heures.
 
 
L’association Emmaüs a érigé lundi matin une pyramide de matelas au centre de la place de la République à Paris pour demander un moratoire des expulsions locatives, au moment où prend fin la trêve hivernale. Sur l’un des matelas, il est écrit en gros «suspension des expulsions».
 
«Nous réclamons un moratoire des expulsions au moins pour 2009 en demandant aux préfets qu’ils n’apportent pas le concours de la force publique aux expulsions, ce qui les rendrait ainsi impossibles», a déclaré Christophe Deltombe, président d’Emmaüs France. Un collectif de 32 associations – dont Emmaüs, la fondation Abbé Pierre, la Confédération générale du logement – réclame la fin des expulsions locatives.
 
L’opération d’Emmaüs, qui doit se terminer en milieu de journée, a commencé à 6 heures, à l’heure précise où la trêve hivernale empêchant les expulsions locatives prenait fin. Selon Emmaüs, 500.000 ménages sont en situation d’impayés de loyer et «près de 221.000 personnes occupent» actuellement «un logement sans droit et sans titre suite à une décision d’expulsion».
 
Christine Boutin s’est engagée jeudi à ce que «désormais, il n’y (ait) plus de personnes mises à la rue, plus d’expulsions sans une solution de remplacement». La promesse n’a pas convaincu les associations qui craignent que les solutions proposées soient précaires et provisoires. Dimanche, une manifestation a réuni plus d’un millier de personnes à Paris pour dire «non aux expulsions» et réclamer une baisse des loyers.
 
Selon le ministère de l’Intérieur, les préfets ont autorisé 28.021 expulsions de logements en 2007, avec le concours de la force publique, soit une hausse de 5,58 % par rapport à 2006 (26.539). Mais 11.322 expulsions ont été effectivement réalisées (contre 10.719 l’année précédente), les autres dossiers ayant fait l’objet entre temps de départs à l’amiable ou de relogements.
De quoi ne plus voter pour lui, non?

Marc P