Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 15:35

Parisot choque Aubry et Chérèque

 

http://www.liberation.fr/politiques/0101556226-parisot-choque-aubry-et-chereque

 

 

La présidente du Medef, Laurence Parisot, a qualifié la journée nationale d’action de jeudi de «facilité», ajoutant qu’elle a un «coût en terme de démagogie, d’illusions créées».

 

La première secrétaire du PS Martine Aubry s’est dite ce  matin sur Canal + «excessivement choquée» par les propos de la présidente du Medef, Laurence Parisot, qui a qualifié de «facilité» la journée nationale d’action jeudi.

 

«J’ai trouvé ses propos indécents et je dirais même peut-être indignes lorsqu’elle s’attaque à une organisation syndicale qui défend, soutenue par les Français, la situation actuelle, c’est-à-dire des Français inquiets face à l’arrivée massive des licenciements, face à un pouvoir d’achat qui baisse», a lancé la maire de Lille.

 

Laurence Parisot avait estimé mardi que la journée d’action a un «coût en terme de démagogie, d’illusions créées». «C’est une facilité, je ne crois pas que ce soit une réponse», a-t-elle déclaré, avant d’accuser la CGT de «provoquer des destructions d’emplois» à Marseille.

 

«Aujourd’hui, nous n’avons que des patrons qui parlent finance à court terme et je n’entends pas de la part du patron des patrons, Mme Parisot, un autre discours», a répliqué Aubry. Selon elle, Laurence Parisot «n’aide pas notre pays à sortir de la crise». «Elle défend les grandes entreprises, les banques».

 

Le secrétaire général de la CFDT François Chérèque a lui estimé sur i-Télé que les propos de la présidente du Medef sur la «démagogie» du mouvement social sont «insupportables». Il a souligné que «ces propos, dans les oreilles des salariés licenciés», pouvaient être ressentis comme «insupportables».

 

François Chérèque a par ailleurs accusé Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP, d’avoir déformé ses propos «pour faire une polémique» à de «basses fins politiques» en reprenant le mot de «rapace» pour qualifier l’intervention du dirigeant socialiste Laurent Fabius sur les risques de «révolte» sociale.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans les copains coquins
commenter cet article

commentaires

YES WE CAN, ALL TOGETHER 18/03/2009 17:56






Normal, puisqu’on supprime des milliers de postes de fonctionnaires !
 
http://www.liberation.fr/societe/0101556214-l-administration-francaise-accusee-de-mal-accueillir-ses-usagers
 
 
L'administration française accusée de mal accueillir ses usagers
 
C'est la conclusion du Médiateur de la République, dans un rapport rendu public ce mercredi.
 
Le lien se rompt» entre l’administration et les usagers, selon le rapport annuel du Médiateur de la République rendu public mercredi. Gros point noir : «la qualité d’accueil des services publics».
 
Après avoir rappelé l’administration à sa «vertu d’exemplarité» l’an passé, le Médiateur insiste sur une «réelle distorsion entre les déclarations d’intention et la réalité» dans l’accueil des administrés, dans ce rapport de près de cent pages qu’il remettra jeudi au président Nicolas Sarkozy.
 
En janvier 2005 a été édictée une charte, baptisée Marianne, pour un «meilleur accueil» dans les services publics. Elle énonçait un certain nombre de principes: «accessibilité», «rapidité», «courtoisie», «clarté des réponses», «esprit d’écoute, de rigueur et de transparence». Jean-Paul Delevoye constate que ceux-ci «restent parfois lettre morte». Ancien ministre, il occupe depuis 2004 cette fonction créée en 1973 pour défendre les citoyens contre les abus dont ils s’estiment victimes de la part de l’administration. Ses services ont été saisis en 2008 à 65.530 reprises, en légère hausse de 0,69% par rapport à 2007.
 
«L’observation quotidienne des relations entre administrés et administration laisse entrevoir les difficultés fréquentes pour les citoyens d’obtenir une réponse de l’administration», relève Jean-Paul Delevoye qui souligne qu’une «absence de réponse peut entraîner un préjudice financier très important pour l’usager». Son rapport cite plusieurs exemples. Ainsi, Mme N. a adressé en vingt mois sept courriers au procureur de la République afin d’obtenir une copie du dossier établi par la gendarmerie après le décès accidentel par noyade de son mari. Son avocat est intervenu à deux reprises, son fils s’est déplacé sans succès au tribunal. Or, ce document était indispensable pour percevoir une assurance-vie. L’absence de réponse peut aussi «fragiliser davantage encore des personnes déjà en situation précaire».
 
En novembre 2004, Mme D. dépose pour ses trois enfants une demande de certificat de nationalité française auprès du greffe du tribunal d’instance. Son dossier est complet et une attestation de dépôt lui est remise. Cette mère de famille n’a toujours pas de réponse en janvier 2007 et décide de saisir le Médiateur qui apprend que le dossier est en attente d’un avis du ministère de la Justice.
 
Le Médiateur dénonce également les «conditions déplorables d’accueil de certaines préfectures» et cite un courrier reçu d’un père de famille qui a enduré «plus de 20 heures d’attente pour un résultat nul» en vue d’obtenir un titre de séjour: «quel citoyen français accepterait d’attendre autant pour obtenir une pièce d’identité?» demande-t-il.
 
A contrario, le rapport annuel note aussi qu’«une bonne administration est possible» à l’instar de ce qui se fait dans les «maisons de justice et du droit», créées par une loi de décembre 1998 pour assurer «une présence judiciaire de proximité». Mais «leur mission d’accès au droit est aujourd’hui largement fragilisée par les restrictions budgétaires», tempère aussi Jean-Paul Delevoye.
 
Si c’est un membre de l’UMP qui le dit…


Marc P.

jean schepman 25/03/2009 02:08


bel article !


YES WE CAN, ALL TOGETHER 18/03/2009 17:49

La crise? Mais qui l'a créée? Les tenants de l'ultralibéralisme! Qui, sinon eux, mettent les gens dans la précarité? Qui, sinon eux, ont pollué sans cesse? Ont pillé les richesses de la Terre?Souvenons nous que Sarkozy aimait bien Margaret Thatcher, dont il vantait les méthodes.Marc P.

jean schepman 29/03/2009 23:54


bien dit !!!


Arnaud 18/03/2009 17:12

affligeant et vraiment pas trés malin pour rajouter des tensions dans un climat déjà bien tendu par la crise... Comme si le MEDEF national voulait copier le Medef local Guadeloupéen!

jean schepman 29/03/2009 23:55


medef = nul


YES WE CAN, ALL TOGETHER 18/03/2009 16:52

Le plus sectaire? Tu es très poli! C'est le plus C..Marc P.

jean schepman 29/03/2009 23:55


oui on peut le dire !!!