Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 23:45


Nous vous proposons de nous retrouver d evant l’Hôtel de Ville Grand Place à Hazebrouck
Le dernier mardi de chaque mois, de 18h30 à 19h30,
Pour former
Le CERCLE DE SILENCE
Car :
Nous refusons que chaque jour, des personnes sans papiers soient arrêtées, mises en centres de rétention, expulsées.
Nous refusons que soient appliquées en notre nom, des décisions politiques qui broient des familles, des couples, des individus,
Nous refusons que des hommes, des femmes, des enfants, subissent des traitements inhumains et dégradants.
Des Cercles du Silence se déploient dans la région le même jour et à la même heure à LILLE – ROUBAIX – TOURCOING – BETHUNE - DUNKERQUE
Le Cercle de Silence d’Hazebrouck est composé de citoyen(ne)s et de membres engagés individuellement au sein de diverses associations et mouvement sur Hazebrouck et les environs. Il est ouvert à toute personne désireuse de s’associer à cette démarche non violente de défense des droits de l’homme et plus particulièrement de ceux des migrants sans-papiers.


DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME
Article 1
Tous les êtres humains naissent libres et égaux
en dignité et en droits.
Ils sont doués de raison et de conscience
et doivent agir les un envers les autres
dans un esprit de fraternité.
Article 3
Tout individu a droit à la vie,
à la liberté et à la sûreté de sa personne.
Article 9
Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.
Article 13
Toute personne a le droit de circuler librement
et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat ;
toute personne à le droit de quitter tout pays, y compris le sien,
et de revenir dans son pays.
Article 14
Devant la persécution, toute personne a le droit
de chercher asile et de bénéficier de l’asile dans d’autres pays.

A méditer en temps de « crise », où la tentation est grande de désigner des « boucs émissaires »…. Ne tombons pas dans la facilité qui consiste à criminaliser ceux qui en sont des victimes et qui en subissent lourdement les conséquences.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article

commentaires