Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 00:19

Vous êtes inquiets pour la formation des enseignants ?

Vous êtes inquiets pour l'école de demain ?



Méfiez vous des discours de Xavier Darcos !!

Promesses et belles paroles reproduites par la presse




La réforme de la formation des enseignants c’est toujours…


La disparition de l’année de formation en alternance rémunérée après le concours, remplacée par une année dite de « stage » où le débutant assumerait 2/3 du temps de classe (aujourd’hui, PE = 1/3 ; PLC = 45 %).

En lieu et place de cette année essentielle pour la professionnalisation, des stages facultatifs au cours du master, limités à 108 heures par an, et en nombre insuffisant pour assurer des conditions de formation égales : 50 000 stages sont prévus pour 140 000 candidats inscrits aux concours habituellement !

Une année M2 qui serait un ingérable fourre-tout : préparation du concours, autres enseignements, réalisation du mémoire de recherche, stage en responsabilité… en plus d’un «boulot » pour 1 étudiant sur 2.

Un corps potentiel de précaires constitué des reçus au master-collés au concours (ou admissibles seulement).

Des épreuves de concours hybrides qui ne garantissent pas la maîtrise des connaissances disciplinaires…

La concurrence entre universités, les inégalités territoriales, la braderie des personnels des IUFM, de leurs savoir-faire dans la formation, la disparition de certains sites dans les départements ruraux, l’étouffement de la recherche didactique et pédagogique, etc.



Après des semaines de mobilisation ...

Le maintien de la forme actuelle du concours en 2010 : c'est une petite victoire mais cela ne remet pas en cause la réforme de la formation et n'offre aucune garantie pour la suite.

L'inscription de PE1 en IUFM pour préparer cette session : cela donne aussi un peu de répit mais cela ne constitue que l'aménagement d'une année transitoire, ces étudiants poursuivront en M2 l'année suivante ...



La réforme est toujours en marche. Nous devons refuser de participer à l'allumage d'une bombe à retardement qui touchera tout le monde.



Continuons donc sans relâche à exiger un retrait total et sans concession des deux volets de la réforme : réforme des concours

et réforme de la formation des enseignants.


Vous pourrez trouver toutes les informations sur le collectif, le mouvementsur le plan académique et national sur notre blog : http://collectifiufm@canalblog.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Dans ton article tu ne parles que de formation initiale, la formation continue n'est pas mieux lotie. La DAFOP se voit amputée de 6.5  équivalent postes à la rentrée prochaine (après des saignées successives dèjà les années précédentes). Exemple, il y a deux ans il y avait 14 correspondants-formation (un par bassin), déchargés à 6h, l'an prochain nous ne serons plus que 4...déchargés à 6h. Pour ma part j'aurai les bassins de Boulogne-Montreuil, Calais-St Omer, et Dunkerque Flandre.....Cette année, avec 9h de décharge j'ai du gérer 117 dossiers, j'ignore ce qui se passera l'an prochain, et si je démissionne (la tentation fut grande), je ne serai pas remplacé, et le collègue qui assure mon complément de service n'aura plus qu'à chercher des heures ailleurs. VIVE SARKO 1er ET SES SBIRES!!!!Marc Vermeulen
Répondre
J
<br /> marc peux tu l'envoyer en mel à cédric pour le blog<br /> amitiés<br /> <br /> <br />
P
On s'en fout de vos conneries de voitures! putain y a plus grave dans la vie que votre petit bout de nez.franchement quand on voit vos commentaires inutiles et puériles, on se dit je comprend comment sarkozy est passé, y a quand même pas mal de cons sur la terre , et ce mr jolivet semble être un digne représentantla solidarité il connait pas, c'est sa rue et rien d'autre, on a vraiment affaire à un pousse mégot, à un nez de boeuf, à un triste personnage!mr schepman continuez à nous faire réflechir par vos articles, ce jolivet ne vaut pas un kopec, c'est un neche comme on dit ici
Répondre
J
<br /> je dirais même un nèche prout !<br /> <br /> <br />