Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 01:06
A Calais les expatriés sont  déja de retour !!!  

La "jungle", c’était un sous bois au milieu d’une zone industrielle. Maintenant, il n’y a plus rien. Les abris de fortune ont été détruits. Même les arbres ont été abattus. Il reste quelques détritus sur un sol labouré par les tractopelles. Une opération de déforestation réussie. Mais l’objectif, ce n’était pas de raser un bois, c’était avant tout de régler le problème des centaines de migrants massés à Calais.

Une semaine après, on en est presque au même point. Car des expatriés, on en croise un peu partout à Calais et dans les alentours. Les mineurs avaient été placés dans des foyers. Ceux que l’on retrouve ici ont tout simplement fui pour revenir au point de départ. Les 151 majeurs avaient été éparpillés un peu partout en France, en particulier dans le Sud ; 111, chiffre du ministère, ont été libérés. Beaucoup ont décidé de refaire le chemin en sens inverse. Retour dans le Pas-de-Calais, le plus près possible de l’Angleterre, où ils veulent aller pour la plupart.

Il y a une semaine, 276 personnes avaient été interpellées. Mais davantage ont évité cette opération annoncée partout dans les média. Nasser, par exemple, fait partie de ceux qui ont été arrêtés la semaine dernière et qui sont rapidement revenus à Calais après avoir été libérés. Depuis, il dort à droite à gauche. Il se dit victime du harcèlement de la police : il dit avoir été arrêté quatre fois depuis son retour ici. Et il n’attend plus grand-chose de la France.

Nasser et beaucoup d’autres racontent comment les policiers les interpellent et détruisent les cabanes qu’ils ont fabriquées ou emportent les bâches qui leur servent de tentes. Mais Calais reste le pôle d’attraction des réfugiés.

Vincent Lenoir le constate tous les jours. 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans la faillite du gouvernement
commenter cet article

commentaires