Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 09:52

Pour plaisanter je pourrai dire que le préfet pourrait être un bon joueur de rugby, puisqu'il semble bien botter en touche!!!

 

 

En effet, le 7 juin dernier mon collègue et ami Patrick KANNER et moi même avions interpellé le Préfet de Région afin de l'alerter sur les projets d'implantation de porcheries "industrielles" en Flandre et plus particulièrement sur les communes d'Houtkerque, Bambecque, Oochtezeele et Noordpeene. 

 

Nous avions ainsi pleinement joué notre rôle d'élus de proximité en interpelant le représentant de l'Etat et en relayant les craintes et remarques des citoyens et élus du secteur.

 

Vous retrouverez le courrier adressé au Préfet en cliquant sur ce lien:

 

http://jeanschepman.over-blog.org/article-halte-aux-porcheries-industrielles-51863063.html

 

Nous demandions un entretien avec lui afin de discuter sereinement sur l'autorisation préfectoral qu'il a signé en faveur du projet d'Houtkerque faisant fi des observations et des oppositions locales.

 

Dans le courrier reçu ce jeudi 29 juillet parti de la préfecture le 26 juillet, Monsieur le Préfet nous assurent qu'il sera attentif à ce que l'instruction des dossiers se fasse dans le respect scrupuleux des règles et procédures relatives aux installations classées.

 

Il précise que pour le projet d'Houtkerque qui concerne je le rappelle 1972 animaux-équivalents, l'autorisation a été délivré car les conditions ont pu être clairement définies (?) dans les prescriptions fixées à l'exploitant conformément au code de l'Environnement.

 

Il précise également que pour prévenir tout risque de pollution accidentelle, des mesures de rétention de liquides sont prévues par l'article 17 de l'arrêté préfectoral. Mais que par ailleurs si les prescriptions de l'arrêté se révélaient insuffisantes pour la protection des intérêts mentionnés par l'article L155-1 du code de l'environnement, un arrêté complémentaire pourrait être pris.

 

Suite à notre courrier et à la pression citoyenne qui perdure depuis plusieurs mois, le préfet de Région  a demandé à l'ensemble des services de l'Etat concernés d'être vigilants sur le respect très strict des prescriptions fixées dans l'arrêté préfectoral.

 

Il indique qu'il est attentif à la qualité des eaux qui dans le cas de l'Yser sont utilisées pour la production d'eau potable pour nos voisins belges.

 

A la lecture de ce courrier, je m'attendais à obtenir des créneaux afin d'organiser une rencontre entre Monsieur le Préfet, Patrick KANNER et moi même, mais pour conclure il nous a été répondu que le Sous Préfet de Dunkerque se tient à notre disposition pour s'entretenir avec nous des futurs projets de porcheries.

 

Par cette réponse, je peux en conclure que le moratoire sollicité pour le projet d'Houtkerque a été rejeté implicitement et pour les futurs projets, une rencontre avec 2 Vice présidents  du Conseil Général du Nord et en particulier avec le 1er Vice Président ne peut être fixée qu'avec le Sous Préfet.

 

Je vais rapidement interpeler mon collègue et ami Patrick KANNER  afin de coordonner au mieux notre stratégie de réponse.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires