Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 10:51

M. Woerth est au coeur d'une affaire qui relève manifestement du conflit d'intérêt" et "cela justifie qu'il clarifie exactement le rôle qu'il a joué dans cette affaire". Par la voix de son porte-parole Benoît Hamon, le Parti socialiste a demandé lundi au ministre du Travail de préciser son rôle dans l'affaire Bettencourt.

 

Au regard des soupçons qui pèsent (...), nous demandons à M. Woerth de s'expliquer sans délai et sans détour". "Traiter cela d'un revers de la main relève de l'impunité, de l'arrogance la plus insupportable", a ajouté M. Hamon, pour qui "il n'y a pas de complot" contre l'ex-ministre du Budget ni de "conspiration pour le déstabiliser". Selon le PS, le débat ne doit pas se concentrer sur une demande de démission du ministre, allusion aux propos du député Arnaud Montebourg, mais "sur le coeur de cette affaire et son contenu". Des enregistrements pirates révélés la semaine dernière par la presse suggèrent de possibles fraudes fiscales dans la gestion de la fortune de Liliane Bettencourt, l'héritière milliardaire de L'Oréal, une activité assurée par une société employant depuis 2007 Florence Woerth, la femme du ministre.
 
Quel chèque à quel candidat ?

 
Pour le PS, le ministre doit "répondre" à plusieurs questions: "n'y a-t-il pas --comme le bon sens le commande-- un conflit d'intérêt entre la mission de son épouse et le rôle qui était le sien en tant que ministre du Budget et trésorier de l'UMP?".A-t-il eu, d'une manière ou d'une autre, une rencontre avec les conseillers de Mme Bettencourt et partagé avec eux des informations?".
"Eric Woerth ou son successeur à Bercy, François Baroin, "peuvent-ils confirmer que Mme Bettencourt est propriétaire" d'une île aux Seychelles et "la cellule Tracfin (de Bercy) a-t-elle été saisie de transactions financières suspectes" des comptes en Suisse de la milliardaire vers Singapour ou autres paradis fiscaux, demande encore le Parti socialiste. Le PS veut aussi connaître "le montant exact des chèques" versés par Mme Bettencourt à l'UMP: "à quels candidats, à quelles dates et à l'occasion de quelles campagnes?".
 
Pour Benoît Hamon, il ne s'agit pas de contester leur légalité, mais de connaître "les motivations de ces dons, au coeur d'une affaire de conflit d'intérêt". Ces questions, le PS les pose également "au gouvernement et au président de la République". Les enregistrements pirates suggèrent également une immixtion de l'Elysée dans la procédure judiciaire en cours opposant la fille de
Liliane Bettencourt au photographe François-Marie Banier, accusé d'avoir profité de l'affaiblissement de l'octogénaire pour obtenir près d'un milliard d'euros de dons.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans la faillite du gouvernement
commenter cet article

commentaires