Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 09:42
Lu ce jour sur internet.  Besson persiste, et la justice  lui obeit, le petit doigt sur la couture du pantalon.

"Le ventre est encore fécond d'où jaillit la bête immonde" (B. Brecht).



Migrants: une militante condamnée pour diffamation envers un sous-préfet

Le 25/11/2009 à 17:31


Le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) a condamné mardi à 1.500 euros d'amende et 1 euro symbolique une enseignante militant pour les droits des migrants, poursuivie par le sous-préfet du département pour diffamation, a-t-on appris mercredi auprès du parquet.

Dans un article publié sur internet en novembre 2008 dans le contexte des reconduites à la frontière de sans-papiers afghans à Calais, l'enseignante avait qualifié le sous-préfet du Pas-de-Calais, Gérard Gavory, "d'homme du convoi vers la mort".

"Comme tous les racistes, (il) ne s'attaque jamais qu'aux étrangers" ou "la France de Pétain, on lui obéit ou on la combat, le sous-préfet a choisi", avait-elle écrit.

Le parquet avait requis 4.000 euros d'amende à son encontre.

Dans un communiqué, le ministre de l'Immigration, Eric Besson, a appelé "l'ensemble des représentants de l'Etat à entreprendre de telles poursuites contre tous ceux qui portent ainsi atteinte à l'honneur de notre République".

"La maîtrise des flux migratoires se situe au coeur de la souveraineté de l'Etat (...). Notre République ne doit pas se laisser humilier par ces diffamations caractérisées, doublées de graves offenses à la mémoire de la déportation", a déclaré le ministre.



EN FRANCE ON NE PEUT S'EXPRIMER POUR DENONCER DES INJUSTICES!

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans démocratie en danger
commenter cet article

commentaires