Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 09:35

Lu dans la Voix du Nord:

Hier après-midi, entre Guînes et Licques, les premiers signes d'inondations qui laissent craindre le pire.

Il est 15 h 30. À la caserne des sapeurs-pompiers d'Ardres, les premiers appels : inondation de cave à Bonningue-les-Ardres, Licques, Clerques ... « Nous avons doublé la garde », confirme le major Bruno Schacht. « Nous venons d'effectuer une reconnaissance de la Hem, on peut craindre le pire... » Les champs n'en peuvent plus. Depuis dix jours qu'il pleut sans cesse, les terrains regorgent d'eau. ...

 

D'Hames-Boucres à Licques en passant par le Marais-de-Guînes, Guînes et Ardres, tous les ruisseaux sont pleins, le canal est à saturation, la Hem est prête à quitter son lit et des torrents de boue se déversent sur les routes.

Les premiers signes d'alerte ont été recensés hier en début d'après-midi. À Clerques, tout d'abord, où un gîte et un hôtel réceptionnent l'eau qui déborde des terres avoisinantes. Puis à Licques, ensuite, où au niveau du Breuil la circulation est interdite. « Le niveau d'eau dépasse le pont, par sécurité, on évite de passer sur cet axe », confie Aliette Polaert, la maire. Même situation en centre-ville où face à la supérette, deux barrières empêchent les automobilistes de se rendre vers l'école.

Dans la commune voisine d'Herbinghen, l'eau coule à flots devant la mairie. Le premier magistrat est venu pour la sortie des 14 écoliers. Certains d'entre eux sont portés au-dessus du courant haut d'une trentaine de centimètres par les employés communaux afin de les monter dans la voiture des parents garés en face. À quelques mètres de là, le Sanghen déborde.

Et partout, la même crainte. Le même spectre : l'été 2006 et les importantes inondations que personne n'avait vu venir. « À l'époque, les terrains étaient secs et une pluie soudaine avait surpris tout le monde. Mais là, on voit le niveau d'eau monter de minute en minute... » relate un Licquois qui a déjà barricadé l'intérieur de sa maison.

Les sapeurs-pompiers d'Ardres sont, hier soir, sortis une douzaine de fois. Le niveau de l'eau descendait... entre deux averses

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans changements climatiques
commenter cet article

commentaires