Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 14:19

Je publie sur mon blog un communiqué du MODEM concernant les porcheries, décidemment les citoyens les partis politiques se mobilisent sur ces projets dénaturant notre territoire, évidemment et je le regrette le Député apparenté UMP de la 14ème sur le terrain s'offusque mais à Paris il participe à un amendement qui va à l'encontre des paroles qu'il peut tenir en Flandre:

 

 

Position du Modem Flandre - amendement Jean Pierre Decool sur les porcheries industrielles

 

omuniqué de presse du Mouvement Démocrate de Flandre Intérieure Projets de porcheries industrielles : Le tour de cochon du député de la 14ème à notre Flandre.

En décembre la presse, nous montrait un député participant à un barbecue à Bambecque au côté de ses concitoyens en lutte contre les projets de porcheries industrielles. Mr Decool   prenait d’ailleurs « des risques » car le maire s’était fendu d’un arrêté interdisant cet exercice de démocratie locale.


La démocratie locale : Lui aussi souhaiterait-il s’asseoir dessus en étant cosignataire de plusieurs amendements du député UMP M Lefur pour faciliter le développement de l’agri-industrie.


L’amendement qu’il a signé (donc beaucoup plus qu’un simple vote) propose d’éviter à l’industriel ayant un projet de porcherie de faire l’impasse sur l’enquête publique jusqu’à 2000 porcs (soit 5000 porcs engraissés à l’année) alors que le seuil actuel est à 450. Concrètement pour le projet d’Houtkerque, la porcherie aurait été ouverte, sans que le voisinage n’en ait été informé.


En Flandre, localement ,chez nous, cette soit disante facilité pour nos agriculteurs est un piège, qui détruira le tissu local des petits élevages.


La Flandre, et tout particulièrement notre bassin de l’Yser, est la ressource en eau de nos voisins belges. Le coût du traitement et les amendes européennes seront autant de surcoût que l’agence de l’eau facturera aux habitants à travers leurs factures d’eau. Où est le principe du pollueur - payeur ?


Au passage nous avons relevé, que notre député vendait à la population qu’il était contre les projets belges. De quoi parle-t-il ? Peut-il préciser ? Si ce sont les exploitants ils sont deux, si se sont les projets, il y en a sept. Sait-il que le vendeur d’aliments dans ces projets est certainement la même société belge. Sait-il que 54% du coût de revient d’un porc vient du prix de l’aliment. C’est bien donc de plusieurs projets de porcheries belges dont il s’agit.


Certes la distorsion de concurrence invoquée par la FNSEA, avec le porc Allemand, au niveau de la facilité de créer une porcherie est réelle. Mais alors faisons également comme en Allemagne, en Belgique, au Pays-Bas, ayons avant le passage à 2000 cochons, la même réglementation environnementale, à savoir traitement des lisiers obligatoire pour les sécher avant épandage.


La France doit certes lever le carcan administratif, mais cela ne peut se faire sans contreparties obligatoires en terme d’investissements par l’industriel pour sauvegarder notre eau pour nous et nos enfants.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans SAGE YSER
commenter cet article

commentaires