Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 11:48
La tempête qui a dévastée, ce week-end, le littoral atlantique causant de nombreux dégâts très importants et qui,hélas, a entraînée le décès de plusieurs dizaines de personnes en Vendée et en Charente-Maritime en particulier, sera particulièrement étudiée par les services de l'Institution Interdépartementale des Wateringues. En effet, on peut tout à fait se poser la question:
Et si cela arrivait dans le dunkerquois et sur notre littoral de la Côte d'Opale?

Après les dégâts, les services de la sécurité civile (ETAT) ont et vont financer les sauvetages et les remises en état des infrastructures touchés par cette tempête dite "parfaite" par les météorologues.

Plusieurs dizaines voir centaines de millions d'euros seront à débloquer pour répondre aux besoins des populations concernées.

Quant à moi, je le répète depuis des années, ne serait-il pas plus intelligent de prévoir ce qui risque d'arriver et de faire les travaux nécessaires de renforcement de la défense de notre trait de côte (digues, dunes, etc..) ?

Ce matin, par pure coïncidence j'ai été destinataire d'une invitation pour visiter en avril la province de Zelande aux Pays-Bas afin de nous présenter le plan DELTA qui ne peut que laisser pantois les élus locaux français au regard de l'ampleur de l'investissement prévu : 100 milliards d'euros pour les 100 ans à venir. Et dire que je me bats pour arriver à financer des travaux qui s'élève à quelques centaines de milliers d'euros voire le million d'euros.


Voici le texte qui rappelle le contexte, j'attire votre attention sur la partie relative à notre territoire:

Contexte : Le Washington post titrait à l’occasion du sommet de Copenhague « la défense néerlandaise contre le changement climatique : s’adapter » . Les Pays-Bas, très exposés à la montée du niveau des mers et aux effets du changement climatique concernant  en particulier leur zone côtière où résident plus de 80% de la population et de l’activité économique du pays, ont adopté un programme ambitieux jusqu’en 2100 pour s’adapter au changement climatique. Ce programme Deltasera financé grâce à un fond qui devrait être doté en fin de compte de près de 100 milliards d’euros, soit près de 70€ par personne, par an et pendant cent ans ! Il repose sur 3 piliers : la protection contre les inondations, l’amélioration de l’environnement et de la biodiversité, et le développement socio-économique. Il prendra en compte en particulier le réaménagement de la zone littorale mais également le reste du territoire, alliant gestion du territoire, gestion de l’eau et gestion des risques, tout en développant une économie « verte » qui a pour objectif de devenir leader mondial en matière de prévention des inondations et d’adaptation au changement climatique.

En France, à moins de 80km des Pays-Bas, l’approche en la matière reste encore très timide même si des études importantes sur les risques encourus ont été entreprises récemment car beaucoup d’outils n’existent pas encore ou doivent encore être mis en place, notamment avec la loi Grenelle 2 et la transposition et la mise en œuvre de la directive inondations. Ce programme a donc pour objectif de sensibiliser des élus du Nord à l’approche néerlandaise et de (mieux) connaître les outils développés ou à développer en matière d’adaptation au changement climatique.

 

 

Il y a encore du chemin à faire, mais je reste déterminé !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires