Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 09:38
Au mois d'avril 2009, Tsarko a osé déclarer : '"il faut assouplir les règles d'urbanisme et permettre de construire dans les zones inondables!" (Lu sur le site internet de Marianne)

Voici son texte relatif à ce sujet :

«Le problème c’est la règlementation. Pour libérer l’offre, il faut dérèglementer, élever les coefficients d’occupation des sols et rétablir la continuité du bâti dans les zones denses, permettre à chaque propriétaire d’une maison individuelle de s’agrandir, d’ajouter une pièce ou un étage, rendre constructible les zones inondables pour des bâtiments adaptés à l’environnement et au risque, utiliser les interstices, les délaissés d’infrastructures... Il faut changer nos procédures, notre façon d’appliquer le droit, sortir du respect passif d’une règlementation de plus en plus pesante, non pour laisser le champ libre au marché mais pour que la ville vive, respire, évolue, se développe en respectant des règles fortes, compréhensibles, efficaces, écologiques. J’ai demandé que soit conduite une réflexion approfondie sur ce changement de philosophie de notre droit de l’urbanisme.»

A douai en 2009, il a ajouté:
 
"Je dis aux élus qui sont ici, je sais que ça va faire parler, mais je vous annonce que les contraintes liées au droit de l'urbanisme seront temporairement considérablement assouplies" déclarait-il à Douai, le 4 décembre 2008. "Tout ce qui pourra accélérer les mises en chantiers dans les mois qui viennent sans bouleverser les grands équilibres de notre droit de l'urbanisme sera mis en oeuvre."

Et pendant sa campagne présidentielle, le candidat Sarkozy promettait déjà d'assouplir la loi Littoral:
"Je crois qu'il faut à la fois la renforcer pour mieux lutter contre les cas de détournement qui ont été constatés, et l'assouplir pour ne pas entraver le développement normal des communes, tout en conservant l'objectif général de protection de l'environnement".



Lundi lors de sa visite sur le terrain en Charente-Maritime, il s'écriait, comme à  son habitude :
 "On ne peut pas transiger avec la sécurité".

Vraiment ? La polémique enfle  sur la politique d'aménagement du littoral, les logements modestes rapidement construits sur des zones mal protégés, les digues peu renforcées.


TSARKO, en plus de son talent de bonimenteur avec les vents forts se transforme en une parfaite girouette!!
!

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article

commentaires

Yes WE CAN ALLTOGETHER 13/03/2010 17:42


Tsarko dit n'imp!

comme d'hab!