Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 10:25

Dans l'article VDN  relatif à l'assemblée générale du club des ainés de Bambecque, je suis certes en photo mais pas cité, ce que je regrette notamment par rapport à l'aide  que j'ai allouée  en 2008 pour aider au fonctionnement de club dynamique et convivial.

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 10:16

Quand Valérie LETARD secrétaire d'Etat à la solidarité annonce: "50 millions pour 3 maisons par région", il m'apparait indispensable de préciser les choses, elle ne nous dit pas tout!

Cette mesure représente 1 million de subvention par nouvelle création ! Or, une nouvelle maison coûte 10 à 15 millions d'euros, alors je pose une question:
Devinez qui on va aller "taper" encore une fois pour compléter le plan de financement?
Et bien, ce sera les Départements, ceux que le gouvernement et leur chef Tsarko1er veulent faire disparaître!!!

Concernant l'emprunt nécessaire, ce sera aux résidents de payer qui subiront donc in fine une augmentation du prix d'hebergement à la journée.
Quant au fonctionnement de ces nouvelles maisons, on fera appel pour le  financement aux ...  départements...



Repost 0
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 10:10

Les organisations syndicales CGT, FSU, Sud-Solidaires, CFDT, UNEF, après les graves incidents qui ont eu lieu cet après-midi, interpellent le président de la République, les élus et les citoyens du département de la Manche. Dans un pays démocratique, la plus aveugle violence policière s’est déchaînée sous nos yeux.

La manifestation organisée à l’occasion de la visite de Nicolas Sarkozy a rassemblé 5000 personnes dans les rues de Saint-Lô, dans l’ordre et dans le calme. Les organisations syndicales ont veillé, tout au long de cette journée, à canaliser les manifestants et à éviter toute provocation.

Durant le rassemblement, cinq manifestants, dont quatre lycéens et  un militant de la CGT ont été interpellés par les forces de l’ordre, sans qu’il y ait eu de leur part la moindre violence ou provocation. A la dislocation du rassemblement, les manifestants se sont rendus au commissariat  pour accompagner une délégation qui demandait à être reçue. Après une première charge sans sommation, au gaz lacrymogène, les militants des organisations syndicales ont formé un cordon pour éviter tout débordement. Les manifestants se sont ensuite dirigés vers la mairie, pacifiquement, la tension baissant. Alors même que notre délégation revenait d’une audience en préfecture, les CRS arrêtaient plusieurs jeunes manifestants, suscitant la colère de leurs camarades. Les forces de police ont alors directement chargé, frappant à de multiples reprises des manifestants sans défense. Un autre militant de la CGT a été pris dans l’échauffourée.

Les forces de police ont voulu procéder aussitôt à un contrôle d’identité. Entouré par les militants, notre camarade a refusé de s’y soumettre immédiatement, cette injonction étant une atteinte manifeste au droit de manifester pacifiquement. Après que nous ayons tenté de négocier, les CRS ont de nouveau chargé, s’en prenant avec violence à un groupe d’une trentaine de personnes, d’où nous avions pris la peine d’évacuer tous les mineurs. Notre camarade est ce soir détenu au commissariat de Saint-Lô.

Cette journée est à marquer d’une pierre noire dans l’histoire locale. Jamais jusqu’ici notre ville n’avait été le théâtre de quelque violence que ce soit lors de manifestations. La population a toujours fait preuve de flegme et d’un grand respect de la légalité.

Le jour même où le président de la République visite en coup de vent la capitale du département, la violence policière s’est déchaînée dans toute sa brutalité sur des manifestants pacifiques.

Ce soir, ce sont non seulement une dizaine de citoyens – dont deux militants de la CGT-  qui sont détenus injustement, touchés dans leur dignité et dans leur chair. Ce sont aussi les libertés fondamentales qui sont bafouées par la police de M. Sarkozy : droit de manifester, droit d’exprimer pacifiquement des opinions et des revendications, droit de militer dans une organisation syndicale et de faire grève.

La violence policière qui, vue de notre département, pouvait passer pour un phénomène lointain, nous touche aujourd’hui de plein fouet. Notre démocratie, déjà bien mise à mal, est aujourd’hui malade : malade d’une brutalité froide et aveugle devenue la règle ; malade de l’autisme d’un gouvernement aux ordres du patronat ; malade enfin de l’intolérance d’un président incapable d’admettre que 5000 personnes lui expriment leur défiance, alors que seules quelques dizaines venaient le saluer.

Les organisations syndicales demandent la libération immédiate et sans condition des manifestants détenus, ainsi que l’abandon de toute poursuite à leur encontre. Elles demandent également qu’une enquête soit ouverte sans délai sur la responsabilité de ces graves débordements policiers. Elles appellent enfin toute la population à se mobiliser dès maintenant en vue du mouvement national du 29 janvier prochain.

Saint-Lô, le 12 janvier 2009

Contact presse

Union départementale CGT de la Manche

02 33 57 23 79 / 06 85 17 48 48

Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 00:20

AFP/Pierre Andrieu

Plusieurs dizaines de députés PS ont entrepris mardi soir un mouvement de protestation sans précédent dans l'hémicycle en scandant "démocratie, démocratie" rassemblés au pied du perchoir où siège le président, lors de l'examen sur la réforme du Parlement.

Les députés PS ont ensuite entonné la "Marseillaise" tandis que le président UMP de l'Assemblée Bernard Accoyer poursuivait la séance comme si de rien était.

"Accoyer démission", ont ensuite crié les élus PS, tandis que leurs collègues UMP restaient assis sur leur banc.

Plusieurs fonctionnaires de l'Assemblée indiquaient qu'ils n'avaient jamais vu cela. "C'est sans précédent", affirme un responsable du service de presse en poste depuis quinze ans à l'Assemblée.

La réforme du travail législatif prévoit notamment une limitation du droit d'amendement, à laquelle sont opposés les socialistes et qui suscite également des inquiétudes dans la majorité.

Repost 0
Published by jean schepman - dans démocratie en danger
commenter cet article
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 00:07

En France, les plans d'aide aux banques sont-ils utiles ? «Quand on met de l'argent sur la table, il faut un système financier capable de tolérer et recevoir ces aides. Or notre système est percé, délabré, pour ne pas dire plus», estime Dominique de Villepin, qui plaide pour «un plan de modernisation et des aides ciblées» car «la relance aux banques tous azimuts, les aides tous azimuts, c'est sympathique mais je crains que ce soit stérile».


Que pense Dominique de Villepin de l'allusion de Nicolas Sarkozy aux «rois fainéants» ?

«Il faut éviter de tomber dans la jalousie et de s'en prendre à des précesseurs», estime-t-il, ajoutant que «la culture du résultat c'est bien, mais on ne les voit pas aujourd'hui». Il estime par ailleurs qu'on «distille beaucoup d'énergie pour s'occuper de l'UMP» alors qu'il vaudrait mieux «s'occuper des Français» et savoir «écouter les voix discordantes dans la crise». Par exemple celle «de la SNCF, qui a des choses à dire, y compris chez Sud Rail».

Obama éclipsera-t-il Sarkozy ? «Il occupera toute sa place, je souhaite que Nicolas Sarkozy occupe la sienne, mais on occupe pas une place contre quelqu'un». Et de conclure : «pensons à notre objectif, ne pensons pas à notre image».

  • Imprimer
    .
    Partager
    .
    Envoyer
    .
    S'abonner
    .
    Imprimer
    .
    Partager
    .
    Envoyer
    .
    S'abonner
    Mobile
    3D
    .
Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 22:39
Colère , stupéfaction et incrédulité :

j'ai rencontré il y a quelques jours  des membres du ministére de l'environnement  missionés par Mme kosciusko morizet ( à l'époque elle s'occupait encore d'environnement  avant que Borloo ne la ...)

 Dans leur courrier ils nous rappellent à nous tous habitants du littoral que " la défense contre la mer incombe au propriétaire riverain ( loi du 16 Septembre 1807 ) " (sic)!.
La mission que leur confie Mme Kosciusko morizet  est de "de clarifier sur les plans juridique , technique et financier les possibilités de maîtrise d'ouvrage des opérations de défense contre la mer "  (re sic ! )
je tiens le courrier à la disposition de ceux qui n'en croient pas leurs yeux ...
Imaginons juste que la digue de Tixier cède à nouveau comme en 1953 , nous devrions donc financer nous même  les dizaines de millions d'euros de travaux ???
Au fait, en 1953,  qui a payé la reconstruction de Tixier  ???
D'aprés ce qu'en m'avait dit mon père? c'étaient les Ponts et Chaussées , service de l'état,  à l'époque où nous avions encore en France un état !!!
Repost 0
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 14:02
Ce lundi 19 janvier, j'ai présenté en ma qualité de Vice Président chargé de la politique de l'Eau, les perspectives budgétaires de ma délégation devant mes collègues conseillers généraux, mes collègues ont d'ailleurs souligné  le rôle déterminant de ma politique et mon action en faveur du territoire départemental.

Voici le lien vers la vidéo
http://www.cg59.fr/frontoffice/AffichageActualite.aspx?Idactualite=2174

il faut cliquer sur séance du 19 janvier, vous pouvez écouter l'intégralité des débats ou en cliquant vers la fin pour mon intervention

Vous entendrez les félicitations du Président Derosier   qui a mis en valeur ma présentation .

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 12:27
allez visiter ce site!

 

 

 

 

 

A écouter, ça vient de sortir, le TOP50 du CAC40 !!!! cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.ipernity.com/doc/63884/3314399

 

 


 

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 17:04

Pourquoi ce titre?

En réaction  à ma demande de rendez-vous adressé au nouveau Préfet délégué à la securité, demande  formulée en septembre dernier afin d'aborder la question de la protection de notre territoire des wateringues 

 J'ai reçu un appel de son secrétariat afin de me proposer une date pour.......   le 26 mars prochain!

Repost 0
Published by jean schepman - dans wateringues
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 16:58

MOTION

 

 

Depuis plusieurs années, l’Etat a transféré de nombreuses compétences en direction des collectivités territoriales et tout particulièrement des Départements. Pour autant, il n’a pas transféré les moyens financiers correspondants.

 

Ainsi, le Département a dû faire face notamment à l’APA, au RMI, à la gestion du Fonds d'Aide aux Jeunes (FDAJ), du Fonds de Solidarité Logement (FSL) élargi aux fonds d'aide aux impayés d'eau, d'énergie et de téléphone, à la prise en charge des personnes handicapées, aux transferts des routes nationales, aux personnels transférés de l’éducation nationale et de la DDE.

 

La dette de l’Etat à l’égard des Départements s’alourdit chaque année. Elle s’élève à ce jour, pour le Département du Nord, à 321 millions d’euros.

 

Ces nouvelles compétences transférées représentent des services essentiels pour nos concitoyens.

Ils ont été jusqu’à présent assumés au mieux par le Département. Mais pour couvrir les dépenses il a fallu recourir à l’impôt. Nous avons tout fait pour limiter la pression fiscale ; l’objectif étant de protéger les familles des mauvais coups de l’Etat..

 

Nous voulons aujourd’hui dire aux Nordistes notre inquiétude pour l’avenir alors que de nouvelles charges vont nous être transférées, avec notamment la mise en oeuvre du Revenu de Solidarité Active en 2009, et que le Gouvernement limite de plus en plus nos ressources en diminuant ses dotations (la DGF 2009 augmente moins que l’inflation constatée) et nos recettes fiscales (plafonnement de la Taxe Professionnelle).

 

Dans un contexte de crise sociale, économique et financière, le Gouvernement répond aux difficultés des collectivités en proposant la suppression des Départements auxquels pourtant il ne cesse de confier des responsabilités nouvelles. Il crée un climat d’incertitudes institutionnelles qui rend plus difficile la gestion des collectivités.

 

Nous voulons réaffirmer aux Nordistes le rôle essentiel du Département dans ses missions de proximité, de solidarité et d’aménagement du territoire afin de maintenir un service public au plus près des citoyens, de répondre aux besoins sociaux de plus en plus importants et de construire et promouvoir un développement solidaire et équilibré de son territoire.

 

Les attentes exprimées par les Maires, les associations et les familles sont fortes. Le Département doit rester un acteur territorial important au moment où d’autres services publics ou parapublics se désengagent de la proximité, au moment où les enjeux de solidarité sont de plus en plus importants, renforcés par les effets économiques et sociaux de la crise.

 

Face à la gravité de la situation, les Conseillers Généraux du Nord :

 

- affirment le rôle majeur du Département comme acteur de la vie quotidienne de ses concitoyens en assurant plus de protections pour les plus âgés, les plus fragilisés, en garantissant aux générations futures un environnement de qualité, préservé et valorisé, en soutenant un développement économique et durable de ses territoires.

- entendent rester les interlocuteurs privilégiés des communes et des intercommunalités auxquelles le Département apporte son soutien financier à travers le Fonds Départemental pour l’Aménagement du Nord (FDAN), le Fonds Départemental de Solidarité Territoriale (FDST),…

 

- refusent de faire supporter aux Nordistes par le biais de la fiscalité locale des dépenses qui relèvent de la solidarité nationale et qui doivent à ce titre faire l’objet d’une juste et équitable compensation,

 

- demandent le remboursement de la totalité des sommes dues par l’Etat du fait des transferts de compétence et la garantie de ressources à hauteur des missions nouvelles à assumer.

Repost 0