Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 01:14

Inondations : la préfecture trop lente ?

Plusieurs maires de communes touchées par les inondations de ce week-end reprochent à la préfecture son manque de réactivité. La secrétaire d’état à l’écologie reconnaît un dysfonctionnement, qui n’aurait pas empêché le plus gros des dégâts.

 

disc0

Du retard à l’allumage
« Nous avons reçu le message à 3h30 alors que depuis 22h30 nous avions les pieds dans l’eau », fulmine François-Noël Buffet, le maire UMP d’Oullins. Même son de cloche du côté de l’Arbresle. Pierre-Jean Zannettacci, le maire PS de la commune ironisait dans les pages du Progrès, hier matin : « ce fax de la Préfecture, c’est de la provocation ! Je pourrais presque l’envoyer au Canard Enchaîné ». D’autres maires de la région, notamment celui de Rive-de-Gier, la commune la plus touchée, ont dénoncé le manque de réactivité de la Préfecture quant à son système d’alerte aux crues. Or, une alerte donnée plus tôt n’aurait pas empêché rus et rivière de sortir de leurs lits, et l’eau n’aurait pas plus épargné habitations et commerces. Le maire de l’Arbresle le reconnaît volontiers, mais il regrette que l’alerte n’ait pas été donnée plus tôt : « On aurait pu au moins déplacer les véhicules » poursuit-il. Dans sa commune, une centaine a été endommagée par les violentes crues.

La faute à qui ?
« Météo France n’a lancé la procédure d’alerte qu’à 2 h du matin », rétorque-t-on à la Préfecture. Reste plus d’une heure et demie entre l’alerte et sa diffusion aux maires. Et à Météo France, qu’en pense-t-on ? On confirme, les départements du Rhône et de la Loire n’ont été placés en alerte orange qu’a 2h05, dimanche matin. L’ennui, c’est que Météo France n’a pas vocation à prévoir les crues. Seulement la pluie et le beau temps. Pour les crues, il existe un service spécialisé : le service de prévision des crues. Problème : les cours d’eau les plus petits, comme le Gier, ou les rus d’apparence inoffensifs ne sont pas surveillés. En déplacement à Rive-de-Gier lundi, la secrétaire d’état à l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet a reconnu hier le dysfonctionnement, mais a tenu à préciser que les petits cours d’eau étaient intégrés au fur et à mesure au dispositif. En attendant, 48 communes du Rhône se sont déjà déclarées en état de catastrophe naturelle.

Attention Nathalie , les petits cours d'eau font les grandes rivières !

J'aimerai connaitre le cout financier d'une telle catastrophe !

Repost 0
Published by jean schepman - dans développement durable
commenter cet article
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 01:09

Les Pays-Bas se préparent à des inondations géantes

La semaine prochaine, les autorités et les services de secours des Pays-Bas, soit 10.000 personnes au total, vont participer à des simulations à l'échelle nationale d'inondations géantes. Une menace, liée au changement climatique, qui est prise très au sérieux dans ce pays où les deux-tiers du territoire se trouvent sous le niveau de la mer. Les dernières inondations qui remontent à 1953 avaient fait près de 1.800 morts.
Les Pays-Bas se préparent à des inondations géantes

Les forces de l'ordre, les pompiers, l'armée, les services de surveillance des digues et des rivières, les provinces, les communes et le gouvernement néerlandais : au total, ce sont près de 10.000 personnes qui vont participer la semaine prochaine à une simulation inédite, à l'échelle de l'ensemble des Pays-Bas. Le scénario : des inondations géantes.
Les deux-tiers du territoire des Pays-Bas se trouvent déjà sous le niveau de la mer. Et quelque 9 millions de Néerlandais, sur 16 millions, vivent dans les 60% des Pays-Bas protégés par des digues et des dunes, et contribuent à hauteur de 65% au produit intérieur brut. Or le réchauffement climatique ne fait que renforcer au fil du temps les craintes.
Une inondation géante pourrait arriver par une tempête en mer s'approchant des côtes néerlandaises, ou par une crue des rivières en raison de fortes pluies. Lundi, les Pays-Bas se prépareront fictivement à une tempête menaçant d'inonder ses côtes du nord au sud. Les inondations de 1953 avaient fait 1.800 morts.


Et en France? RIEN de prévu faute de moyens!  (sauf pour les banques!)
Repost 0
Published by jean schepman - dans wateringues
commenter cet article
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 23:30

Suite au commentaire de Marc Vermeulen, juste une anecdote personnelle  qui me choque beaucoup:
Ma fille, diplomée de sciences po, qui travaille à Paris dans un cabinet d'audit financier vit avec un jeune métis, (français né en France et d'origine française)  depuis déjà quelques années maintenant .
Elle m'explique dégoutée et en colère que lorsqu' elle se promène seule, elle n'est jamais controlée par la police .
Si elle se promène avec son ami les controles de papiers sont incessants !
et oui il y encore du boulot...
pouvons nous commencer à dire :
"Oui nous le pouvons" ?
Et tout dabord est ce que les français le veulent ?

Une petite image humoristique mais qui peut quand même être la réalité:

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 22:39
Publié le 05/11/2008 à 19:52

Ministères: explosion des frais de personnel selon Le Monde, Matignon dément

Les frais de personnel des ministères ont explosé en un an, avec embauches et hausse de 20% des primes versées aux collaborateurs, selon Le Monde de jeudi, auquel les services du Premier ministre ont apporté un démenti, chiffres à l'appui.


Les frais de personnel des ministères ont explosé en un an, avec embauches et hausse de 20% des primes versées aux collaborateurs, selon Le Monde de jeudi, auquel les services du Premier ministre ont apporté un démenti, chiffres à l'appui.

S'appuyant sur l'annexe au projet de loi de finances pour 2009, le quotidien écrit qu'entre septembre 2007 et juillet 2008, les affectations dans les cabinets ministériels ont augmenté de 397 personnes et le montant de primes a progressé de près de 5 millions d'euros.

Le Monde compare effectifs et frais de personnel de ministères qui, depuis 2007, se sont vus adjoindre de nouveaux secrétariats d'Etat. Cependant, le journal affirme que même en tenant compte des nouveaux périmètres, la progression est notable, compte tenu de la politique de réduction des dépenses et effectifs publics: près de 20% de membres supplémentaires dans les cabinets, + 15% des personnels de soutien (sécurité, assistance administrative...) qui leur sont affectés.

En mai 2007, François Fillon avait demandé par ciculaire à ses ministres de limiter les effectifs de leurs cabinets, rappelle le quotidien: norme de 20 conseillers par ministre de plein exercice, 4 par secrétaire d'Etat.

Seuls Eric Woerth (Budget), Brice Hortefeux (Immigration), Rachida Dati (Justice), Christine Boutin (Logement) et Christine Albanel (Culture) respectent ce plafond.

Mais aucun secrétariat d'Etat ne compte moins de six membres de cabinet, le record étant détenu par Luc Chatel (18), qui cumule Industrie, Consommation, porte-parolat.

Le pôle "économie et finances" de Christine Lagarde a embauché 21 conseillers. Ses effectifs globaux ont crû de 66 personnes, le pôle "travail et solidarité" de Xavier Bertrand a embauché 36 personnes, le pôle santé de Roselyne Bachelot 52.

Le montant des primes mis à disposition en 2008 est en hausse de 45% (+2,2 millions d'euros) pour Matignon, 83% pour le secrétariat d'Etat de Jean-marie Bocke (anciens combattants), 125% pour celui d'Eric Besson.

Christine Lagarde a embauché 21 conseillers pour se planter à chaque prévision !!!

Repost 0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 14:18

J'ai participé avec plaisir à la remise des diplomes et médailles du travail à Warhem.

Félicitations à tous les récipiendaires pour leur dévouement


Repost 0
Published by jean schepman - dans canton d'hondschoote
commenter cet article
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 10:23
J'ai participé en septembre aux remises de récompenses du  tir à l'arc à la perche à ghyvelde avec plaisir et sympathie.

Je le dis souvent mais lors de ces rencontres, le respect, la convivialité et le bonheur d'être réunis ne sont pas de vains mots bien au contraire.

Une pensée amicale pour  Marc Rubben, le président de la Saint Sébastien qui vient de perdre sa maman  et à qui j'adresse une nouvelle fois mes sincères condoléances.

Repost 0
Published by jean schepman - dans canton d'hondschoote
commenter cet article
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 09:05
grand bonheur ce matin!

mon fils, Robin "en direct "  -par MSN -cette nuit d'Helsinki où il poursuit ses études ...
Un papa qui essaie de calmer l'ardeur du jeune qui espère et arrive à le convaincre d'aller dormir en lui assurant : cela va aller !

Ce matin, j'ai retenu dans le discours du nouveau (futur) président :
"Aux états unis, tout est possible, chacun a sa chance ..."
C'est encore loin d'etre le cas ici chez nous où un homme s'accapare le pouvoir pour lui seul  .
Espérons qu'une nouvelle génération se lèvera en France et nous apportera le meme bonheur
.
Je me bats pour cela vous pouvez me faire confiance !
Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 08:56

Dans le Calaisis, le Parti socialiste mobilise autour de la motion Aubry

Je connais personnellement la plupart des élus cités dans cet article .ils me soutiennent ,eux avec force,dans notre combat pour protéger le territoire des Wateringues .
J'en profite pour passer un petit bonjour à Annick Michaud , excellente journaliste à la Voix du Nord , qui avait réalisé le premier reportage  me concernant pour la campagne de 1994 !

mercredi 05.11.2008, 04:56 - La Voix du Nord  

 Philippe Vasseur, Olivier Majewicz, Charles François, Henri Weber et Vincent Léna, partisans de la motion Aubry.

Demain, les militants du Parti socialiste votent pour choisir la motion qu'ils souhaitent voir majoritaire au congrès de Reims, les 14, 15 et 16  novembre. Lundi, les défenseurs de la motion de Martine Aubry sont venus plaider la cause de celle qu'ils espèrent voir prendre la tête du PS.

 

En 2007, on avait connu l'union sacrée des socialistes calaisiens autour de Ségolène Royal pour la présidentielle. Cette fois, on prend (presque) les mêmes et on recommence, mais pour une autre femme et une autre élection. Lundi, la majorité des élus du Calaisis (1) et un panel de militants étaient rassemblés au siège du PS, avenue Blériot, autour d'Henri Weber, député européen, et Vincent Léna, député du Pas-de-Calais, pour défendre Martine Aubry et la motion qu'elle présentera au congrès de Reims.

« Polyphonies corses »

À les en croire, le projet du maire de Lille mobilise fortement dans le département parce qu'il est «  social  » : «  La motion a été signée par 500 maires dont 50 du Pas-de-Calais », comptabilise Henri Weber. « La 7e circonscription soutient la motion Aubry, celle du rassemblement, la plus clairement à gauche », ne craint pas d'annoncer Charles François, secrétaire de la section calaisienne. Des soutiens envers celle qui incarne « une proposition claire pour prendre le pouvoir en 2012 », continue Charles François.

La reconquête du pouvoir, tel est le leitmotiv de ces socialistes qui veulent que leur parti incarne une vraie opposition et cesse ses « polyphonies corses qui le rendent inaudible », dixit Vincent Léna. «  Martine Aubry a l'autorité naturelle pour mettre un terme à cette cacophonie, pour mettre le PS au travail afin de faire des propositions pour sortir de la crise. C'est une femme d'État qui incarne la sensibilité sociale de la gauche », plaide pour sa part Henri Weber.

Les «  polyphonies corses » du PS laisseront-elles la place à une unité de ton rémoise sans pour autant tomber dans le consensus mou ? Vincent Léna y croit : il estime que la motion présentée par Martine Aubry a montré la voie parce qu'elle est le fruit «  d'une démarche des reconstructeurs, des gens qui au départ n'étaient pas d'accord entre eux mais qui ont mené un travail préalable qui rend l'alliance solide. On avait oublié ça au PS. » On saura demain soir, après le vote qui se déroule de 17 h à 22 h, si la motion Aubry est celle qui a le plus séduit, notamment les quelque 200 militants de la section de Calais. •

ANNICK MICHAUD

> (1) Gilles Cocquempot et Jack Lang, députés Charles François, secrétaire de la section de Calais et conseiller régional Philippe Vasseur et Olivier Majewicz, conseillers généraux Bernard Mailly, adjoint au maire de Marck Frédéric Feys, adjoint au maire d'Ardres.

Repost 0
Published by jean schepman - dans Parti Socialiste
commenter cet article
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 23:59
comme celà pas de retraite à payer !


La possibilité de partir en retraite à 70 ans, "cela veut dire qu'on est en train de mettre dans la tête des gens, 'vos  retraites vont être de moins en moins fortes, vous pourrez cumuler un emploi et  une retraite '", a déploré Jean claude mailly secrétaire général de FO, affirmant que le volontariat dans ce dispositif,  "c'est du pipeau, c'est comme le travail du dimanche".


En revanche, le Medef a salué "un premier pas historique (...), une avancée pour faire comprendre que travailler plus longtemps n'est pas forcément un drame, mais le plus souvent une opportunité", par la voix de sa présidente Laurence Parisot.

 Elle se trahit !!! une opportunité pour qui ?



Repost 0
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 23:42

Voir mon article "avis de tempete pour les collectivités locales ". Tzarko veut nous étrangler .

Inquiétude financière au Conseil Général de l'Oise

- F3 NPDCP -

Les dépenses sociales vont sans doute augmenter en 2009 et le transfert des crédits de l'Etat ne suit pas

Crise financière et économique et sociale oblige, les dépenses sociales vont coûter vraisemblablement plus cher aux Départements l'an prochain. Or l'emprunt reste cher, donc l'impôt risque d'augmenter.

Yves Rome, président du Conseil Général, l'assure il manque 184 millions d'euros que l'Etat aurait dû compenser.

Par ailleurs, les investissements doivent être maintenus explique le président : "Imaginez que demain je sois dans l'obligation de décélérer ma section d'investissements. Et bien les premières victimes en seraient les entreprises du bâtiment, des travaux publics et donc les emplois".

Repost 0