Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 10:06
Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 00:18
... quand il parle de léger regain de confiance pour notre mini tzar 1er!
il stagne  quand meme à 36 % de satisfaits, ce qui reste le plus bas indice de confiance pour un président de la république
D'ailleurs je me demande où ils les trouvent les 36 % de satisfaits  !!!
Repost 0
Published by jean schepman - dans et si on en discutait
commenter cet article
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 00:05
Aujourd'hui ( entr'autre) je me suis rendu à Bailleul pour une réunion de travail avec Mr le Maire , Michel Gilloen, avec qui c'est un réel plaisir de s'engager pour notre territoire . 
Nous avons travaillé sur le cahier des carges de l'étude qui déterminera avec précision les travaux à effectuer pour éviter les inondations sur le secteur de Bailleul
Un reportage suit dans l'Indicateur et la Voix du Nord
Repost 0
Published by jean schepman - dans politique de l'eau
commenter cet article
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 09:50
La prochaine fois il va tourner sa langue 7 fois dans sa bouche, mais connaissant l'auteur de cette phrase, cela m'étonnerait

Qui a dit :

 

« A la télé, les journalistes mauraient fait chier, avec leurs questions à la con ».

Un jeune ? Car, c est bien connu, tous les jeunes sont irrespectueux ce nest plus comme avantnous, nous naurions jamais osé dire de telles choses

Un jeune donc ? Que nenni !


Notre cher TSarko 1er !

Il y en a qui devraient se nettoyer la bouche

au Kärcher ©

Repost 0
Published by jean schepman - dans Qui a dit quoi
commenter cet article
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 09:43
message de Jean Paul COUCHE

Actualités - Nieuws :

Reprise des cours de flamand et des causeries dans l’arrondissement de Dunkerque
 http://www.anvt.org/index.php?lang=fr

De vlaemsche lessen en de konversaesjen begunnen in d’arroundyssement van Duunkerke
http://www.anvt.org/index.php?lang=nl


  Akademie Voor Nuuze Vlaemsche Taele
Institut de la Langue Régionale Flamande
 
Steihuus - Hôtel de ville
59670 Kasselberg - Cassel
www.anvt.org
 
Vlaemsche Boeken en Geschryften Senter - Centre de Ressources Documentaires
Carnot straete, 44, rue Carnot - 59114 Steenvoorde
1ste staege - 1er étage
Open 'n eersten zaeterdag van elk maend van ten negenen toet ten noene
Ouvert tous les premiers samedis du mois de 9 heures à midi


Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 09:40
Cette fois ci, ce qui est amusant c'est que celui qui a prononcé cette phrase ne manque pas d'air (merci Marc)

Qui a dit :

« On a les mêmes problèmes que tous les autres pays, mais en plus on a Lagarde? Dans sa tête, elle est toujours avocate d’affaires, et il n’y a pas une erreur qu’elle hésite à faire. »

La Gauche ? Que nenni !

C’est notre cher TSarko 1er

Mais au fait, qui a bien pu nommer une telle ministre ?

Repost 0
Published by jean schepman - dans Qui a dit quoi
commenter cet article
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 09:33

Hier, je me suis rendu à Saint Omer pour saluer et remercier l'équipe de l'Institution qui travaille avec acharnement pour protéger notre territoire.

Je tiens ici à les mettre à l'Honneur et à les féliciter pour leur dévouement.

Voici une photo de l'équipe qui m'aide dans mon action:

 








de gauche à droite:
Stéphane VANHEE
Votre serviteur
Tony BUTIN
Nadège BUSZ
Philippe PARENT (Directeur)

Repost 0
Published by jean schepman - dans wateringues
commenter cet article
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 09:11

Ségolène Royal mise sur la voiture électrique régionale

Il y a la traditionnelle visite du Président de la République au salon de l'Agriculture. Il y a cette année, au salon de l'Automobile, la visite de la présidente de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal.

Madame Royal présente trois prototypes de véhicules électriques bon marché créés par des industriels de sa région. Retour sur une idée fixe.

En janvier dernier, Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charentes, lançait un projet ambitieux de voiture électrique régionale.

Le projet prenait la forme d'un appel aux initiatives, tant privées que professionnelles, pour tenter de produire, d'ici 2010, une voiture électrique régionale. Trois critères devaient être remplis par chaque candidature : que l'automobile produite ne coûte pas plus de 5000 euros à l'achat neuf, que le modèle n'émette pas plus de 60 g de
CO2 par km et enfin que la production se fasse en circuit court afin de limiter l'impact sur l'environnement.

Trois projets avaient été retenus plus tôt dans l'année pour voir la naissance de la voiture électrique régionale. Et les vainqueurs étaient : Heuliez, Diedre-Endeavour et Eco&Mobilité.

Le "Friendly" d'Heuliez est un véhicule à trois places, de 2,5 m de long, avec un siège conducteur central et deux places arrière, et un coffre de 400 litres, avec deux portes coulissantes.
D'un poids de 500kg, il présente une autonomie de 100 à 300 km, selon le nombre de batteries Ni/Mh (accumulateur nickel métalhydrure), pour une vitesse pouvant atteindre 110 à 130km/h selon les versions. Le PDG d'Heuliez Paul Quévaut envisage une production de 10.000 véhicules par an à Cerizay (Deux-Sèvres). Il est destiné aux flottes d'entreprises ou de collectivités locales, mais sera aussi commercialisé par internet auprès du grand public.

Le "Nextere" est un véhicule à deux places ou une place plus rangement, ressemblant à un maxi-scooter à quatre roues muni d'une carrosserie construite à partir d'éco-matériaux, comme du chanvre, équipé d'un moteur avec batteries lithium-polymère. Il dispose d'une autonomie de 80 à 100km. "Ce n'est pas un véhicule pour partir en vacances, mais qui peut être utilisé par exemple pour un médecin ou une infirmière en tournée", explique Eric Linares, le responsable d'Eco et Mobilité.
Sa "Simply City" est un véhicule de quatre places, de 400kg, qui doit être homologué comme "quadricycle lourd". Eco et Mobilité vise une production de quelques dizaines d'unités par mois.

Endeavour envisage pour sa part la création d'une usine à Mornac (Charente), pour produire sa "Redigo" de quatre places à partir de 2010, pour un prix d'environ 7.500 euros.
Les collectivités, les associations et les entreprises peuvent d'ores et déjà manifester leur intérêt en passant une "pré-commande". On ne perd pas de temps en Poitou-Charentes.

F. Grimpret

Repost 0
Published by jean schepman - dans développement durable
commenter cet article
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 01:48
à l'invitation de René Decodts, conseiller général ,qui avait convié les maires de son canton.
Je leur ai présenté notre politique de l'eau ,accompagné de François Charlet, directeurdu service de l'eau au Conseil Général et de Valérie Lorenski, animatrice duSAGE  de l'Yser dont je suis président ( bénévole )

comme d'habitude , photos suivent ( Merci Eric Hauw )
Repost 0
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 01:43
Et oui les Socialistes proposent ( merci Bernard Roman )
je vous parie une consultation gratuite chez Irma Lagarde la voyante que les médias n'en parleront pas !
 "nous avons présenté lundi un plan en six points qui propose les initiatives suivantes pour atténuer les répercussions de la crise: premièrement, un fonds national de garantie des crédits distribués aux PME et aux accédants à la propriété; deuxièmement, un soutien à l'investissement des entreprises en réduisant l'impôt sur les sociétés de celles qui réinvestissent leurs bénéfices et innovent; troisièmement, des mesures de soutien au pouvoir d'achat (chèque transport, relèvement des allocations familiales et des prestations familiales, financés par la suppression du paquet fiscal), et des exonérations de cotisations sociales conditionnées à l'augmentation des salaires et à la création d'emplois; quatrièmement, la stabilisation voire l'augmentation des dotations de l'Etat aux collectivités locales pour favoriser leurs politiques en faveur de l'éducation, des transports collectifs, des économies d'énergie et du logement; cinquième piste, l'élaboration d'un plan à l'échelle de l'Europe permettant de financer par un emprunt européen les dépenses d'infrastructures destinées à soutenir la croissance; enfin, la convocation d'une conférence monétaire internationale, ce nouveau Bretton Woods que les socialistes réclament depuis longtemps."

 

Toujours partants, messieurs de l'UMP, pour l'unité nationale?

Repost 0
Published by jean schepman - dans la faillite du libéralisme
commenter cet article