Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 15:07

Vu sur le Blog de Benoît Vandewalle à propos du drame de carcassonne :

"Si nous poussons le raisonnement, si un soldat commet une faute exceptionnelle et inqualifiable et qu'il faut faire sauter le plus haut niveau hiérarchique, qu'on me rafraichisse la mémoire, qui est le chef des armées ?
 
TSARKO DEMISSION ! "
Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 11:49

merci à Marc de nous habituer à compter non plus en euros mais en nombre d'heures travaillées

Petit calcul:


J'ai remarqué, dans un super marché, la semaine dernière, que le prix de 3 poireaux était de 2,70 euros!

Et les poireaux n'étaient pas bien gros!

Ce qui met le poireau à 0,90 euro, soit pour ceux qui préfèrent... 5,90 Francs.
Sachant que le taux horaire du SMIC est de 6,78 euros nets , il faudra donc à une personne qui gagne le SMIC travailler 7 minutes et 58 secondes pour acheter 1 poireau...et quasiment 24 minutes pour acheter les trois poireaux!!!!


Vous pouvez vous amuser au problème suivant:


Sachant qu'une montre Rolex peut coûter
25  460,00 € (voir le site  http://www.lacotedesmontres.com/Rolex-116688-PdN.htm), combien de temps une personne gagnant le SMIC doit-elle travailler?


Je rajouterai que ce genre de montres est très apprécié par Tsarko 1er qui lui s'est augmenté de plus de 200% son salaire!!!!!!!

Repost 0
Published by jean schepman - dans et si on en discutait
commenter cet article
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 11:09

Sécu : la Cour des comptes refuse de certifier une partie des comptes 2007

Nouveau couac de ce gouvernement, décidemment, le rythme est particulièrement rapide, on va avoir quasi quotidiennement une bourde gouvernementale!

Qui décide, quelle ligne politique? autant de questions très graves car il s'agit de l'avenir de notre pays.


Voici l'article concernant la sécurité sociale:


La Cour des comptes a refusé de certifier une partie des comptes du régime général (salariés du privé) de la Sécurité sociale jugés insuffisamment "sincères", estimant que le déficit 2007 avait été "sous-estimé de près d'un milliard" d'euros.
Le déficit affiché ne reflète pas fidèlement la réalité puisque il est sous-estimé de près d'un milliard. Au total, le déficit du régime général de la Sécurité sociale n'est pas de 9,5 milliards d'euros, mais de 10,5 milliards d'euros" en 2007, a expliqué lundi le Premier président de la Cour, Philippe Séguin.
"La Cour n'est pas en mesure de certifier qu'au regard des principes et règles comptables applicables, les comptes de l'activité de recouvrement et de l'Acoss (ensemble des Urssaf, "banque" de la Sécu, ndlr) sont réguliers, sincères et présentent une image fidèle de la situation financière et du patrimoine de l'activité de recouvrement et de l'établissement public", écrit-elle dans un communiqué.
Selon la Cour, 490 millions d'acomptes de CSG (contribution sociale généralisée) et 150 millions d'euros devant être réglés par l'Etat à l'Acoss afin de financer des exonérations de cotisations sociales sur les heures supplémentaires en vertu de la loi TEPA, dite "paquet fiscal", n'auraient pas dû être comptabilisés en 2007.
En outre, a précisé M. Séguin, "les règles comptables relatives aux corrections d'erreurs commises antérieurement (...) n'ont pas été respectées: l'application stricte des normes aurait conduit à accroître encore le déficit du régime général de 340 millions d'euros".
M. Séguin a souligné que, sur quatre rapports de certification rédigés par la Cour (deux sur les comptes de l'Etat, deux concernant la Sécu), "c'est la première fois qu'il y a un refus" de certifier une partie des comptes.
Comme l'an dernier, la Cour a également été "dans l'impossibilité d'exprimer une opinion" sur les comptes de la branche famille et de la Cnaf (Caisse nationale des allocations familiales).
Ainsi, une inscription incorrecte de charges se traduit notamment par un "manque" de 330 millions d'euros. "Si l'on avait bien inscrit ces charges, la branche famille ne serait pas en excédent de 150 millions d'euros, mais en déficit d'un montant du même ordre", selon M. Séguin.
D'autre part, tout en certifiant les comptes de la branche retraite et de la Cnav (Caisse nationale d'assurance vieillesse), la Cour fait état de "quatre réserves".
Elle relève, entre autres, "que les comptes de la branche retraite ne font pas mention des problèmes posés par la situation financière du fonds de solidarité vieillesse (FSV) (...) Si on totalisait la situation nette de la branche retraite du régime général et cette partie des comptes du FSV on passerait de -4,9 milliards d'euros à -9,2 milliards d'euros", selon M. Séguin.
Dans un rapport rendu public le 18 juin, la Commission des comptes de la Sécu indiquait que le déficit cumulé du FSV, qui avait atteint quelque cinq milliards d'euros fin 2006, a commencé de se réduire, "mais il serait encore de 3,8 milliards fin 2008".
Dans un communiqué, le ministre du Budget, Eric Woerth, "ne partageant pas pleinement le bien-fondé des observations de la Cour des comptes", a estimé que "les comptes présentés le 18 juin par la Commission des comptes de la Sécurité sociale donnent une image fidèle des résultats du régime général en 2007".

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 10:03

Lire avec humour le billet d'humeur de la Voix du Nord de ce dimanche concernant le compte rendu du Conseil Municipal de Leffrinckoucke et les interrogations quant à la définition de l'Agenda 21.

Au delà des commentaires du journaliste, je trouve cela amusant et un petit peu surprenant que certains élus se savent pas encore en quoi consiste un Agenda21 alors que celui du Conseil Général fonctionne, est efficace et reconnu depuis 2003.

Voir le site du Conseil Général
link

Repost 0
Published by jean schepman - dans développement durable
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 23:54
EXECUTIF

Sondage exclusif nouvelobs.com-LH2 : Nicolas Sarkozy poursuit sa chute

NOUVELOBS.COM | 01.07.2008 | 17:29

La popularité du chef de l'Etat atteint en juin son plus bas niveau depuis son élection en mai 2007, avec 59% d'opinions négatives et 34% d'opinions positives, selon une enquête LH2-Nouvelobs.com. En matière de politique étrangère, le président ne convainc pas: près d'un Français sur deux estime qu'il a détérioré l'image de la France dans le monde.

Nicolas Sarkozy

 

Nicolas Sarkozy

(c) Reuters

 

La cote de popularité de Nicolas Sarkozy atteint son plus bas niveau depuis son élection en mai 2007, avec 34% seulement d'opinions positives, selon notre sondage LH2-nouvelobs.com rendu public lundi 30 juin. Le chef de l'Etat perd deux points par rapport au mois dernier. Les Français sont 59% à avoir une opinion négative, dont 31% "très négative". Avec la baisse du pouvoir d'achat et la hausse du prix des carburants, la cote de confiance semble aussi se répercuter légèrement sur l'image du Premier ministre. La cote de Français Fillon, qui reste tout de même plus importante que celle du président, perd un point par rapport au mois dernier, avec 45% d'opinions positives. Le chef du gouvernement reste à 48% d'opinions négatives par rapport à mai.

Sarkozy peine à convaincre sur sa politique étrangère

Par ailleurs, l'enquête de LH2 révèle que le président de la République ne parvient pas plus à convaincre en matière de politique étrangère. Après ses derniers voyages diplomatiques, notamment au Proche-Orient, 45% seulement des Français interrogés déclarent porter un jugement positif sur sa politique étrangère, contre 47% d'avis négatifs. Pire, près d'un Français sur deux (47%) estime que Nicolas Sarkozy a détérioré l'image de la France dans le monde.
Et la présidence française de l'Union européenne, qui commence mardi, ne s'annonce pas comme une réussite pour les personnes interrogées : les Français sont très partagés quant à la capacité de Nicolas Sarkozy à assurer cette tâche. Quarante-sept pour cent disent lui faire confiance, contre une même proportion qui affirme le contraire. Parmi eux, 28% des sondés ne lui font "pas du tout" confiance pour prendre la tête de l'UE.

Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 23:38

Bientot il faudra se mettre à genoux lorsque notre souverainpassera devant nous
L'UMP "condamne" la diffusion sur Internet de propos "off" de Nicolas Sarkozy

AP | 01.07.2008 | 19:27

L'UMP a condamné mardi la diffusion sur Internet d'images de Nicolas Sarkozy tournées avant l'interview de lundi soir sur France-3 et dans lesquelles le chef de l'Etat se plaint notamment de n'avoir pas été salué par un employé de la chaîne.

Sur cet enregistrement, visiblement tourné par les caméras du studio quelques minutes avant le début du direct, le chef de l'Etat reproche à un employé de ne pas l'avoir salué. "Quand on est invité, on a le droit que les gens vous disent bonjour quand même. Ou alors on n'est pas dans le service public, on est chez les manifestants", lance-t-il sur un ton tranchant.

Quelques instants plus tard, il souffle "ça va changer", dans ce qui semble une allusion aux changements prévus au sein de France-3 dans le cadre de la réforme du service public de l'audiovisuel.

Dans le même enregistrement, Nicolas Sarkozy s'adresse à Gérard Leclerc, un des quatre journalistes présents sur le plateau et lui demande: "t'es resté combien de temps au placard?". "J'avais protesté", ajoute-t-il ensuite.

A plusieurs moments, l'interview d'une heure qui a suivi a été tendue entre le président et les journalistes qui l'interrogeaient.

Les images "off" ont été diffusées sur plusieurs sites Internet mardi, ce qui a poussé la direction générale de France-3 et la rédaction en chef à ouvrir une enquête interne "pour comprendre comment ces images piratées ont pu sortir de France-Télévisions", selon Valérie Manzic, qui dirige le service de presse de la chaîne. Elle a précisé que l'authenticité des images n'était pas mise en doute.

Pour Thierry Solère, secrétaire national de l'UMP chargé d'Internet, le web "ne doit pas être le réceptacle de telles dérives déontologiques". Dans un communiqué, il dénonce un "dysfonctionnement" et estime que "les citoyens français sont en droit d'attendre plus de sérieux de la part d'un service public qu'ils contribuent à financer par la redevance".

Dans un communiqué, la CGT de France-Télévisions dénonce de son côté deux "agressions" de la part de Nicolas Sarkozy.

Interrogée par l'Associated Press, Valérie Manzic, a refusé "de commenter des déclarations qui ont été faites en off". Le communiqué de l'UMP n'aborde pas non plus le fond des propos échangés.

"Les menaces s'accumulent ces derniers temps contre les journalistes ayant l'outrecuidance de poser des questions dérangeantes", s'alarme la CGT. Selon le communiqué, deux reporters de France-2 auraient notamment été menacés par le maire d'Issy-les-Moulineaux André Santini (Nouveau centre), par ailleurs secrétaire d'Etat à la Fonction publique.

Les syndicats de France-Télévisions sont opposés à la réforme du service public de l'audiovisuel engagée par Nicolas Sarkozy. Elle se traduira par la suppression de la publicité sur le service public et par une évolution de l'organisation de France-3. AP

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 14:41
Premier jour de la présidence de la France  aux instances de l'Europe, et déjà un couac:
 moins de 12 h pour se faire des ennemis, il est vraiment efficace Tsarko 1er.

Voici un lien vers l'article relatif à cet incident:

link
Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 10:44

 

Aucun souffle pour l'EUROPE, aucune ambition.

Le PS a estimé que Nicolas Sarkozy n’a donné "aucun souffle à l’Europe". Nicolas Sarkozy n’affiche pour cette présidence eupopéenne "pratiquement aucune ambition, il a été assez confus, et on ne peut être que déçus", a déclaré Stéphane Le Foll, directeur de cabinet du premier secrétaire, François Hollande. Le président, n’a "rien dit sur les vrais sujets" notamment la croissance économique de la zone euro, la question sociale ou les services publics. "Sur l’environnement, on en est resté à l’hypothétique compromis sur la proposition de la Commission européenne", a jugé M. Le Foll.

Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 09:46
Encore une augmentation du prix du gaz ! Travailler plus pour se nourrir moins?


GDF veut augmenter ses tarifs de 9,5%

Gaz de France veut demander une nouvelle hausse des tarifs du gaz pour les particuliers, de 9,5%, dès juillet

Selon "Le Parisien", qui ne cite pas de sources, "Gaz de France s'apprêterait  à demander (au gouvernement) une hausse de 9,5% de ses tarifs dès  juillet".

 Les tarifs du gaz pour les particuliers ont déjà augmenté deux fois cette  année: de 4% début janvier et de 5,5% fin avril.

Mais la demande officielle n'aurait toutefois pas encore été déposée,  affirme une source proche de l'entourage du ministre de l'Ecologie Jean-Louis  Borloo, citée par Le Parisien. Interrogé par l'AFP, Gaz de France n'a pas souhaité faire de commentaire.

Le quotidien affirme que le gouvernement, "embarrassé", pourrait choisir de  "couper la poire en deux en autorisant une hausse de tarifs deux fois inférieure  au chiffre avancé par GDF ". Dans ce cas, la hausse de gaz depuis le début de l'année serait de l'ordre  de "14 à 15% en six mois", rappelle le quotidien.

Fin mai, le PDG de Gaz de France, Jean-François Cirelli, n'avait pas exclu  de demander une nouvelle hausse des tarifs du gaz en juillet "compte tenu de  l'évolution inquiétante du prix du pétrole", affirmant cependant qu'aucune  demande en ce sens n'avait été faite par l'entreprise "à ce jour".

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) avait, quant à elle, réclamé  une augmentation du gaz de 1,5% le 1er juillet, pour compenser l'augmentation  des tarifs d'utilisation des canalisations par les fournisseurs.

Repost 0
Published by jean schepman - dans et si on en discutait
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 00:36
Alors pourquoi les mesures que nous avons décidées à  l'Automne 2007 ne seront pas applicables avant fin ... 2008 ???
Beaucoup de baratin, mais après rien !
  • Le paquet énergie-climat : "le dossier le plus difficile de ma présidence"

"Un pays comme la Pologne est branchée à 90 % sur le charbon ; la France est branchée à 85 % sur l'électricité nucléaire ; (...) les Autrichiens sont à 95 % contre le nucléaire." Les divergences sur le dossier énergétique ne manquent pas. "La planète dort sur un volcan. Il faut agir tout de suite. L'Europe doit montrer l'exemple pour faire bouger les Etats-Unis, la Chine, le Brésil, l'Inde."
Nicolas Sarkozy veut fixer trois objectifs d'ici à 2020 : réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre de l'UE par rapport à 1990, économiser 20 % de l'énergie consommée et amener à 20 % la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique européenne.

Le Monde.fr
Repost 0
Published by jean schepman - dans développement durable
commenter cet article