Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 14:11
Le texte de loi sur la réforme territoriale fixe au 1er janvier 2015, la fin de la clause de compétence générale pour les Départements et les Régions. Cette mesure bassement politique et électoraliste qui a pour but inavoué de "casser" les Régions et les Départements, peut avoir des conséquences graves pour notre territoire. En effet, les Conseils Généraux ne pourront plus intervenir financièrement pour l'Institution Interdépartementale des Wateringues alors qu'ils sont le socle de cette institution! Qui protègera notre région des polders? Il y a urgence, le 1er janvier 2015 c'est demain!
Repost 0
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 11:52

J'étais présent comme nombre de mes collègues élus de Flandres à Steenvoorde pour apporter mon soutien aux douaniers qui pour des logiques de réduction du service public de proximité voient pointer la fermeture de ce poste de Douane placé à un endroit stratégique au niveau des échanges transfrontaliers.

 

J'ai pris la parole pour rappeler notre engagement à défendre le service des douanes et en général pour le maintien du service public au plus près des habitants et notamment en milieu rural!

 

 

Photo0615.jpgPhoto0616.jpg

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 10:11

affiche-2-bourse-jouets-2010.jpg

Repost 0
Published by jean schepman - dans agenda et rdv
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 10:09

LE MOT DU PRESIDENT

 

 

Pour l’Agence de l’Eau Artois-Picardie, l’année 2010 a été marquée par trois évènements importants :

         • la mission d’évaluation de nos projets au Sénégal,

         • la signature d’un protocole d’accord avec les agences de l’eau de Bosnie Herzégovine.

         • la clôture du projet de jumelage européen franco-bulgare démarré en février 2009.

 

Outre ces principales activités, notre agence a aussi reçu, comme les années précédentes, la visite de plusieurs délégations dans le cadre d’accords de coopération en cours avec d’autres pays, ou au travers de contacts pris avec d’autres agences de l’eau, qu’elles soient françaises ou étrangères.

 

L’Agence de l’Eau Artois-Picardie a également consacré du temps au rayonnement du système de gestion de l’eau français de par le monde, en répondant positivement aux demandes d’interventions dans le cadre de conférences ou d’articles dans la presse spécialisée.

 

L’agence a aussi augmenté son volume d’interventions dans le cadre de la coopération de solidarité. Environ 0,6 % des recettes de redevances au bénéfice de l’Agence et  issues de la facture d’eau payée par les différents acteurs et usagers de l’eau sont consacrées à des projets d’accès à l’eau potable ou à l’assainissement des populations des pays pauvres.

 

Au travers des travaux, ces projets permettent également d’appuyer techniquement les autorités locales pour la mise en place de structures de gestion des services et ainsi pérenniser les actions mises en place.

 

Enfin notre agence a participé à la valorisation des projets français dans le cadre de la préparation du 6ème forum mondial de l’eau qui se tiendra à Marseille en mars 2012.

 

Ce document revient sur les temps forts de l’année 2010 et fixe les premiers rendez-vous de 2011.

 

Partagez les avec nous !

 

Jean Schepman

Président

de la Commission des Affaires Internationales

 et du Développement Durable

Repost 0
Published by jean schepman - dans agence de l'eau
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 10:48

le Mardi 9 novembre dernier , je suis intervenu dans le cours « le métier d'élu » de Rémi Lefebvre, professeur de science politique à l'Université de Lille2. Après avoir écouté l' exposé de deux élèves sur le thème du « conseiller général et le territoire », j'ai pris la parole durant un peu moins de deux heures, afin de présenter mon travail et mes combats au quotidien.

 

Les sujets abordés avec ces étudiants ont été très variés : j'ai ainsi pu décrire mon accession à cette fonction de conseiller général que j'affectionne toujours autant depuis 1994 ou l'exercice de ce métier à votre service, administrés du canton d' HONDSCHOOTE et du département. Devant  cet auditoire réactif, nous avons également parlé de mon engagement à l'international concernant l'eau en GUINEE, mais aussi de points de vue plus personnels sur le cumul des mandats ou sur la réforme du conseiller territorial.

 

Cette matinée m'a été très agréable et, je l'espère, enrichissante pour ces futurs professionnels de l'action publique. Je leur souhaite par ailleurs, la meilleure continuation qui soit !

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 09:50

Pour 100 euros* dépensés, le Département consacre...

61,10 à la solidarité :

18,40 pour la lutte contre les exclusions

15,40 pour l'enfance et la famille

11,80 pour les personnes âgées

9,90 pour les personnes handicapées

5,60 pour l'action sociale

1,20 à l'aménagement et à l'environnement

1 au développement économique et au tourisme

3,40 aux transports

9,80 aux collèges

6,70 à l'aménagement et l'entretien des routes

2,40 à la prévention médico-sociale

2,90 au Service départemental d'incendie et de secours (sapeurs-pompiers)

4,90 au remboursement de la dette

1,90 à la culture, aux sports, aux loisirs et à la jeunesse

4,70 au fonctionnement des services

Repost 0
Published by jean schepman - dans Vice Président
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 14:43

Un front pluvieux a touché le Nord / Pas-de-Calais, plus particulièrement du  vendredi  12 au dimanche 14 novembre 2010, avec des pluies parfais intenses et  hélas continues. Cet épisode pluvieux s’ajoute à d’autres observés depuis le 4 novembre.

 

Ces pluies sur des sols déjà saturés et des nappes relativement hautes ont conduit à des débordements de cours d’eau, principalement sur les bassins versants des Helpe mineure et majeure.

 

Cet événement, il faut le souligner, n’est pas exceptionnel. Les pluies ont toutefois dépassé les 50 mm en 48 heures, alors que les précipitations normales d’un mois de novembre s’échelonnent entre 60 et 110 mm.

 

Dès samedi, le Service local de Prévision des Crues (SPC) et les services météorologiques avaient mis ce secteur de l’Avesnois en alerte orange pour risque de crues.

 

Cette information préventive a probablement permis aux riverains des cours d’eau de se préparer au risque et notamment de mettre à l’abri les objets de valeurs.

 

Les rivières des Helpe majeure et mineure ont débordé dans la nuit de samedi à dimanche.

 

Les inondations ont été moins fortes qu’en Belgique dans les régions de Mons et de Tournai, où nous avons à déplorer la disparition de plusieurs personnes.

 

Helpe mineure :

 

Un quartier de la commune de Fourmies a nécessité l’évacuation d’une centaine de personnes dont une quinzaine ont passé la nuit dans une salle des fêtes. L’écomusée a été envahi par  20 centimètres d’eau.

 

A Etrœungt, un gite rural a du être évacué.

 

La côte maximale de la crue mesurée à Etrœungt a été de 3.01 m, qui correspond à une crue vicennale. Les précédentes inondations de cet ordre datent de 1980, 1984 et 1993.

 

Les communes de Cartignies et Maroilles ont également été touché par les eaux, avec quelques évacuations d’habitations.

 

Helpe majeure :

 

Le barrage du Val Joly a débordé sur une vingtaine de centimètres au dessus du seuil mobile (côte 1,75 m).

 

La côte maximale de la crue mesurée à Liessies a été de 3.08 m, qui correspond à une crue décennale. Les précédentes inondations de cet ordre datent de 1993 et 1995.

 

Les communes d’Eppe-Sauvage, Liessies et Willies ont subi des débordements du cours d’eau, sans impact d’importance sur les zones urbanisées.

 

La commune d’Avesnes-sur-Helpe a été touchée sur certains quartiers et des évacuations d’habitations ont été nécessaires aux abords du Quai de l’Hôpital.

 

Perspectives

 

Le phénomène d’inondation est naturel sur ces bassins versant et touche majoritairement des prairies dites inondables.

 

Les zones urbanisées soumises au risque d’inondation sont bien connues. Elles ont été recensées dans un atlas des zones inondables à la fin des années 1990.

 

Aujourd’hui ces secteurs font l’objet d’un Plan de Prévention des Inondations (PPRI), qui est approuvé sur l’Helpe mineure et en cours de concertation sur l’Helpe majeure.

 

Cet événement semble avoir été localement bien accepté, sur la base d’un risque connu. Aucun dysfonctionnement particulier ou de défaut de gestion n’a été pointé.

 

La portée médiatique de l’inondation a été forte au regard des dommages qui resteront probablement limités.

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans Vice Président
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 13:30

Des précipitations conséquentes ont été observées sur les 7 derniers jours, principalement sur le bassin supérieur de l’Aa (113 mm à Desvres et 218 mm sur les 30 derniers jours), le Calaisis a relativement été épargné (46 mm à Guines et 98 mm sur les 30 derniers jours), ainsi que le Dunkerquois (40 mm à Bierne, et 70 mm sur les 30 derniers jours).

 

Les difficultés rencontrées pour gérer l’épisode de crue proviennent principalement des conditions de marée très défavorables (marée de mortes eaux avec des coefficients inférieurs à 50 – il faut attendre mercredi pour retrouver des conditions plus favorables – et des surcotes conséquentes, de l’ordre d’un mètre). Comme toujours dans ces cas là, c’est le Dunkerquois et le canal des Pierrettes à Calais qui sont les plus pénalisés.

 

L’autre gros problème rencontré durant ce week-end, c’est l’abondance des déchets à gérer avec le « nettoyage » des berges, à l’occasion du premier épisode de crue de la saison. Les dégrilleurs ont été très sollicités et des avaries constatées au niveau des stations de Bergues et des 4 écluses. De nombreuses interventions sur site ont été nécessaires pour pallier aux dysfonctionnements (colmatage des grilles, surchauffe des pompes, …). Les stations ont du être gérées en local pour optimiser l’évacuation des crues (alternance de pompage et de gravitaire lorsque cela était possible et pour permettre le nettoyage manuel des grilles).

 

La station Tixier a fonctionné à plein régime, ainsi que celle des 4 écluses, avec de grosses difficultés liées aux déchets. On a atteint la cote de 3.28 sur le canal exutoire et de Bergues (les débordements au niveau de la voie express se produisent quand on dépasse la cote de 3,50).

 

A l’amont de Bergues, le niveau est monté significativement sur l’Houtgracht (3,45 – les services de l'Institution ont été d’ailleurs contacté par un appel d’un industriel qui souhaitait avoir des informations sur la situation) et de la Basse Colme (3.33).

 

Sur le secteur Aa grand gabarit la situation a également été difficile compte tenu de la pluviométrie. Le débit de l’Aa est passé de 5 à 27 m3/s en 24 h ; la Hem a également dépassé en quelques heures le débit de 16 m3/s, ce qui est en général à l’origine de quelques débordements à Polincove. Les écluses de Gravelines sont à claire voie depuis le 13/11. La station de Mardyck fonctionne elle aussi à plein régime depuis samedi en début d’après-midi ; les pompes Bergeron ont été demandé durant la nuit de samedi à dimanche. Le niveau est monté de manière importante dans le marais audomarois, puisque l’on a dépassé la cote de 2,60 qui correspond à la submersion des premiers casiers du marais. Mme la sous préfète de St Omer a demandé à mes services de participer à une réunion de débrieffing avec VNF et les maraichers ce mercredi matin.

 

Sur le secteur Calaisis, la situation a été relativement moins difficile, même si le canal de Calais a atteint temporairement la cote de 1,53 (premiers débordements aux alentours de 1,60). Le secteur le plus touché est le canal des Pierrettes très influencé par les mauvaises conditions de marée (3,40 m à l’écluse carrée – pompages intensifs nécessaires).

 

Conclusion

 

L’épisode peut être considéré comme sérieux, mais pas exceptionnel, c’est le premier de la saison, mais désormais les sols sont saturés et des pluviométries même modérées pouront désormais être à l’origine de crue. Nos finances vont souffrir de ce nouvel épisode de crue en 2010.

 

Je tiens ici à féliciter les exploitants pour leur réactivité et leur engagement dans la gestion de ce premier épisode de crue (en particulier la société EDI TP qui a connu beaucoup de difficultés, mais aussi les personnels des ports) et évidemment le personnel de l'Institution Interdépartementale des Wateringues.

 


Repost 0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 12:09

Au vu du franc succès rencontré au cours de l’édition 2009 – 2010 du projet pédagogique du SAGE de l’Yser, le comité de pilotage du projet pédagogique ainsi que la Commission Locale de l’Eau, réunie en séance plénière, ont décidé de reconduire ce projet sur l’année scolaire 2010 – 2011.

 

 

Ce projet conserve son format initial, à savoir :

organisation de demi-journées de sensibilisation en classe et sur le terrain par les associations partenaires du projet,

rédaction d’une charte pour l’eau par les enfants,

organisation de journées finales de sensibilisation en Belgique pour transmettre aux enfants la dimension transfrontalière de notre fleuve.

 

Ce projet est ouvert en priorité aux classes de cycle 3 des écoles du bassin versant de l’Yser et est intégralement financé par les partenaires que sont l’Agence de l’Eau Artois Picardie et le Conseil Régional du Nord - Pas de Calais. Les inscriptions au projet sont possibles jusqu’au 26 novembre 2010.

 

 

 

Pour tout besoin d’information complémentaire ou pour nous faire de votre volonté de participer au projet cette année, merci de contacter, l’animateur du SAGE, M. Mathieu Parat au 03 20 50 24 66 ou par mail à l’adresse : sageyser@usan.fr.

Repost 0
Published by jean schepman - dans SAGE YSER
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 10:23

J'avais indiqué sur le réseau Facebook que les nordistes du  gouvernement ne seraient pas reconduits et que la Voix du Nord ne le signalerai pas dans la une de ce jour!

 

Evidemment; j'avais raison, lorsqu'un nordiste UMP devient ministre ou secrétaire d'Etat , nous avons le droit à des pages entières dans la presse, par contre quand ces mêmes personnes finissent leur carrière éphémère:  aucun grand titre!

 

Concernant ce remaniement de gouvernement placé sous le coup médiatique si cher à Tsarko1er, celui ci  a mobilisé l'ensemble de l'espace d'informations tout au long de  ce week end et comme le signale de nombreux observateurs: Tout ça pour ça!

 

Nous avons un Premier Ministre qui démissionne pour mieux revenir le lendemain, l'ouverture au centre si chère au chef de l'UMP est abandonnée.

 

Les ministres incarnant la Droite dure sont confirmés, la tendance sociale est tombée aux oubliettes!

 

Qu'en pense notre Député apparenté UMP de ce remaniement, est-il à l'aise avec cette volonté du pouvoir de durcir son action ?

 

Bien évidemment, il va, comme tout bon parlementaire UMP ou apparenté, rester bien sage et ne rien dire !

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article