Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 08:34
EN ATTENDANT  UN ARTICLE  PLUS PRECIS SUR LES RESULTATS JE REMERCIE LES ELECTEURS ET ELECTRICES DU CANTON D HONDSCHOOTE DE M 'A VOIR ACCORDE UNE NOUVELLE FOIS LEUR CONFIANCE

score définitif   93.32%

Partager cet article

Repost0
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 23:13

undefinedundefinedundefined

Partager cet article

Repost0
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 11:22

A partir de ce vendredi minuit, je ne publierai pas d'articles jusque dimanche soir, afin de respecter le code électoral.  les nouveaux  commentaires seront également bloqués jusque dimanche

Je précise que ce blog créé en septembre 2006 a été utilisé comme moyen d'information et non comme moyen de propagande pour la campagne electorale.

BON VOTE A TOUS

 

Partager cet article

Repost0
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 15:11
"En ce début d'année 2008, le département fait beaucoup parler de lui. Que ce soit par la fameuse (et fumeuse) proposition du rapport Attali qui préconise sa disparition dans les dix ans, l'approche des élections cantonales des 9 et 16 mars 2008 ou la disparition prochaine de son numéro sur les plaques minéralogiques, le département suscite intérêt et curiosité.

L'idée de suppression de l'échelon départemental, motivée par des critères de performance économique, s'apparente à un dangereux anachronisme. C'est au plus proche des individus que doivent être entreprises les actions publiques. Pour un certain nombre de politiques publiques, il est indéniable que le département est l'échelon le plus pertinent. La commune ne dispose pas toujours des moyens financiers et de la vue d'ensemble nécessaire. La région et l'Etat sont, au contraire, parfois trop éloignés des réalités du terrain. Ce qui explique que, depuis plus de vingt ans, l'Etat a transféré de nombreuses compétences au département, aussi diverses que la voirie, les collèges, les services d'incendie et de secours ou l'aménagement du territoire, sans parler de l'action sociale.

On reproche au département de coûter cher ! Ce n'est pas le département qui coûte cher, ce sont les politiques publiques qu'il assume. Et plus précisément cette politique sociale que certains aimeraient tant affaiblir, sinon voir disparaître, au risque de se retrouver confrontés à un coût bien plus important : celui d'une rupture de la solidarité et des liens qui tissent notre société. C'est, aujourd'hui, au sein des départements que l'on s'oppose véritablement à l'avènement d'une société atomisée, où individualisme et mépris d'autrui seraient élevés en modèle.

Véritable chef de file de l'action sociale depuis vingt ans, le département définit, coordonne et met en oeuvre les politiques dédiées à l'enfance, aux personnes âgées, aux personnes handicapées ou encore à l'insertion des allocataires du RMI. Avec 24,8 milliards d'euros de dépenses d'aide sociale en 2006, l'action sociale représente 60 % du budget global des départements. L'organisation déconcentrée des services sociaux départementaux, au plus proche des besoins des habitants, permet d'assurer un service public de qualité. Ils sont parfois les derniers services encore présents sur certains territoires. Leur expertise en matière sociale et leur savoir-faire sont aujourd'hui reconnus, trop peut-être, puisque grande est la tentation pour l'Etat d'intercéder dans leur politique tout en se désengageant financièrement.

Le risque est grand en effet de voir la pérennité de ces politiques compromise par un environnement budgétaire défavorable où les marges de manoeuvre des départements se réduisent de manière inquiétante, du fait du constant désengagement de l'Etat. Bien que consacrés par la Constitution, les principes de libre administration et d'autonomie financière semblent éteints. Dans le plus grand département de France, que je connais bien, le Nord, 69 % des ressources du département proviennent de dotations, compensations et transferts de fiscalité de l'Etat pour la détermination desquels la collectivité ne dispose d'aucune liberté d'action. Cette pression sur nos budgets s'exerce de manière d'autant plus sournoise que l'Etat, sous couvert d'un approfondissement du processus de décentralisation, n'a eu de cesse de transférer des compétences sans accorder les moyens financiers correspondants. Ainsi, dans le Nord, les charges transférées ont engendré un surcoût de l'ordre de 289 millions d'euros non compensés par l'Etat. La situation n'est plus tenable (289 millions, ce serait, en 2008, l'équivalent d'une hausse de plus de 50 % des taux d'imposition dans le Nord !) et l'urgence commande de se pencher sur une refondation d'ensemble des relations financières entre l'Etat et les collectivités territoriales, qui doivent pouvoir bénéficier de ressources pérennes, dynamiques et respectueuses des capacités contributives de chacun.

BERNARD DEROSIER est président du Conseil général du Nord et député du Nord."

Partager cet article

Repost0
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 14:30
Après bienvenue chez les chtis, voici bienvenue à Bergues avec la liste que je soutiens pour Bergues

Le lien de téléchargement du programme :

www.bergues.org/programme-web.pdf
et un lien vers le site internet

www.bergues.org/

faites passer le message aux amis de bergues

Partager cet article

Repost0
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 12:01
"Bonjour à toutes et tous,

Ce Dimanche 09 mars, vous trouverez mon bulletin de vote sur la table en arrivant à la salle polyvalente.

Je vous rappelle les modalités de vote dans les communes de moins de 2500 habitants comme WARHEM :


- Les bulletins de vote peuvent être librement établis ou modifiés par les électeurs.
- Les bulletins de vote manuscrits sur papier blanc sont valables.
- Le remplacement du nom d'un candidat par celui d'un autre candidat ou de toute autre personne est possible :  C'est le PANACHAGE.  Il est autorisé à  WARHEM.

Vous pouvez barrer des noms , en ajouter , panacher la ou les listes en ajoutant un ou plusieurs candidats individuels, à la seule condition que votre total de noms ne soit pas supérieur à 19 = au nombre total de conseillers pour une équipe municipale complète, sinon votre bulletin est nul !
Sachez qu'un nombre de noms inférieur à 19 est autorisé !

A WARHEM , il vous suffit de barrer un nom ou + sur la liste et de glisser mon bulletin de vote dans l'enveloppe. 

     Vincent CAESTECKER"

Partager cet article

Repost0
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 10:43
IMG_0076.JPGIMG_0080.JPGJ'ai accompagné mon collègue Patrick KANNER 1er VP du Conseil Général à l'occasion de l'inauguration du stand du Conseil Général du Nord au Salon de l'Agriculture à Paris
Voici quelques photos de cette journée
__L_0149.JPG__L_0157.JPG__L_0171.JPGIMG_0075.JPG__L_0183.JPG__L_0196.JPG__L_0220.JPG__L_0256.JPG__L_0295.JPG__L_0440.JPG__L_0474.JPG__L_0476.JPGIMG_0074.JPG

Partager cet article

Repost0
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 10:32
Je rencontre ce jeudi la Chambre d'Agriculture  et notamment son Président et un des Vice Présidents afin d'attirer leur attention sur la période de crise grave que vit le Polder de Flandre Maritime et les éventuelles conséquences désastreuses pour le monde agricole.
Je le rappelle, l'état nous doit encore 600 000 euros pour des investissements déjà réalisés et rien n'est prévu pour les futurs et indispensables travaux.

Partager cet article

Repost0
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 09:47

Partager cet article

Repost0
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 09:33
Il y  a des élections Dimanche alors LE TZARKOZY 1 er nous refait le coup des promesses 
il va s'occuper de l'emploi et de notre niveau de vie 
il l'avait promis juré craché pendant la campagne !
Comme il avait promis de ne pas privatiser EDF GDF !!!
 

Nicolas Sarkozy promet une baisse du chômage "sans précédent"

Le chef de l'Etat a également précisé qu'il allait proposer des "mesures fortes" pour mettre un terme à la mise à la retraite des seniors.

Nicolas Sarkozy a promis, mercredi 5 mars, qu'une baisse "sans précédent" du chômage interviendrait prochainement en France, en dépit du retour à la hausse des demandes d'emploi en janvier.
"Nous aurons prochainement des chiffres qui montreront une baisse sans précédent du chômage dans notre pays", a déclaré le président de la République, qui s'exprimait au Sénat devant l'Association des moyennes entreprises patrimoniales.
"Je me suis engagé à rattraper la croissance qui nous manque", a dit également le chef de l'Etat, en précisant qu'il allait proposer des "mesures fortes" pour mettre un terme à la mise en retraite des seniors.


IL EST ENCORE EN CAMPAGNE? Il FAUT LUI DIRE QU IL EST PRESIDENT DEPUIS PLUSIEURS MOIS!!!

Partager cet article

Repost0