Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 10:54
Voici le communiqué de presse concernant cette affaire qui n'a pas fait grand bruit et pourtant avec l'annonce de Tsar Kozy sur le devoir de mémoire, cela mériterait un peu plus qu'on s'y attarde! 

Le Pen condamné pour l’Occupation pas si "inhumaine"

France Info - 8 février 2008

Trois mois de prison avec sursis et 10.000 euros d’amende pour avoir qualifié l’Occupation de "pas particulièrement inhumaine" (2005). Le président du Front national est, en la matière, un grand récidiviste…

 

Adepte des propos polémiques, le président du Front national a déjà été condamné à de multiples reprises pour des déclarations controversées (LIRE NOTRE ENCADRE). Lors de l’audience, le 14 décembre dernier, le parquet avait pris des réquisitions sévères, demandant cinq mois de prison avec sursis contre le prévenu, absent de son procès. Le leader d’extrême droite a été condamné aujourd’hui à trois mois de prison avec sursis et 10.000 euros d’amende.

Les propos visés cette fois avaient été publiés en janvier 2005 dans l’hebdomadaire d’extrême droite Rivarol et lui valent d’être condamné pour complicité "d’apologie de crimes de guerre" et de "contestation de crime contre l’Humanité". Le leader frontiste, aujourd’hui âgé de 79 ans, était poursuivi par plusieurs associations pour un passage où il déclarait : "en France du moins, l’Occupation allemande n’a pas été particulièrement inhumaine, même s’il y a eu des bavures, inévitables dans un pays de 550.000 km²".

Les associations et la commune de Villeneuve d’Ascq (Nord) lui reprochaient également d’avoir présenté une version choquante du massacre d’Ascq, perpétré dans la nuit du 1er au 2 avril 1944. Dans Rivarol, le leader politique racontait qu’"un lieutenant allemand (…) voulait fusiller tout le village : il avait d’ailleurs déjà tué plusieurs civils. Et c’est la Gestapo de Lille, avertie par la SNCF, qui arriva aussitôt pour arrêter le massacre".

Le maire socialiste de Villeneuve d’Ascq, Jean-Michel Stievenard, avait rappelé une réalité bien différente : le lieutenant allemand avait fait rafler les hommes du village d’Ascq et en avait fait fusiller 86. Avant que la gendarmerie allemande, et non la Gestapo, n’interrompe le massacre. Les magistrats ont dénoncé "une falsification historique délibérée", Jean-Marie Le Pen ayant "donné de la Gestapo une image positive" en "occultant les crimes dont elle s’est rendue coupable".

Partager cet article

Repost0
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 17:26
On est une nouvelle fois les bons derniers !!!
Croissance: bonne surprise pour la zone euro, déception pour la France
Pour la première fois depuis 2001, la croissance européenne a dépassé celle des Etats-Unis. De son côté, la France n'atteint pas les 2%.
  
 
Pour une fois, c'est l'Union européenne qui remporte la guerre des chiffres: 2,7% contre 2,2%. La croissance économique en zone euro a été l'an dernier, pour la première fois depuis 2001, supérieure à celle des Etats-Unis.
Par ailleurs, elle n'a ralentit que très légèrement l'an dernier par rapport à 2006, où elle avait atteint 2,8%.

Ce chiffre est une bonne surprise puisque les principales organisations internationales (Commission européenne, Banque centrale européenne...) prévoyaient une croissance de 2,6% sur l'ensemble de l'année 2007.
Au quatrième trimestre 2007, la croissance a cependant nettement ralenti en zone euro, s'établissant à seulement 0,4% par rapport au troisième trimestre, où elle avait été de 0,8%.

En France, par contre, le gouvernement a fini par renoncer à son optimisme béat. Après avoir longtemps affirmé que la croissance atteindrait au moins 2,25%, hypothèse sur laquelle était bâti son budget 2007, il a finalement reconnu depuis quelques semaines qu'elle serait «autour de 2%», voire légèrement inférieure.

Des prévisions de 2 ou 2,5% pour 2008

La croissance de la France a été de 1,9% sur l'ensemble de l'année 2007, après une progression du PIB de seulement 0,3% au quatrième trimestre.
Cette dynamique est  conforme aux dernières prévisions de l'Institut national de la statistique, qui tablait toutefois sur une croissance de 0,5% au quatrième trimestre, après une augmentation de 0,8% au trimestre précédent.

L'heure est désormais aux prévisions 2008. Comme l'an dernier, le gouvernement prévoit une croissance comprise entre 2 et 2,5%.
La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, l'a déclaré récemment : «Je reste convaincue que nous serons autour de 2% de croissance sur l'ensemble de 2007 tout comme en 2008.»

Ce faible résultat de la croissance s'explique en grande partie par un ralentissement des dépenses de consommation des ménages, principal pilier de la croissance française ces dernières années(+0,4% après +0,8% au troisième trimestre).
Alors que le déficit commercial a battu en 2007 un record historique à plus de 39 milliards d'euros, le commerce extérieur a contribué à la croissance pour 0,2 point au quatrième trimestre.
Les investissements, troisième moteur de la croissance, ont progressé quant à eux de 1% (après +0,8%).

«Ces résultats attestent que les fondamentaux de notre économie sont restés bien orientés au quatrième trimestre, en cohérence avec d'autres indicateurs», a expliqué Christine Lagarde, citant notamment le «record de création d'entreprises» et le «dynamisme de l'emploi».

 

Partager cet article

Repost0
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 10:14
16 H 00 KILLEM Loto Amicale de l’école Jules Ferry Salle Schipman (à partir de 15H) 
17 H 00 WARHEM Belote football 
18 H 00 BAMBECQUE Porte à porte 
20 H 00 GRAVELINES BCM 

Journée du dimanche 17 février 2008 10 H 00 HONDSCHOOTE 
Assemblée Générale de l’Office De Tourisme du pays du Lin A la CCF

Partager cet article

Repost0
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 19:04
en tant que responsable sécurité du S D I S, service départemental incendie, j'ai visité ces 3 centres cet après midi.

Pour BD: 400 000 EUROS de travaux sont prévus 
pour Bambecque:  167 000 EUROS DE TRAVAUX
Pour Hondschoote: le centre va etre déplacé et reconstruit. 
Je veillerai à ce que ce  soit  le plus rapidement possible après que nous aurons acquis le terrain promis par la commune d'Hondschoote et qui est en cours d'acquisition
POMPIERS-copie-2.JPG

Partager cet article

Repost0
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 00:22
il faut travailler plus pour permettre aux patrons de s'enrichir !!!

La rémunération des grands patrons: +40%

Près de trois patrons sur quatre de grandes sociétés françaises ont gagné 40% de plus en 2007 qu'en 2006

En 2007, 77% des principaux dirigeants d'entreprises françaises ont vu leur rémunération bondir, faisant des PDG de l'Hexagone les patrons les mieux payés  d'Europe, d'après l'étude de Hay Group.

Laurence Parisot, "étonnée", a annoncé mardi soir sur France 2 qu'elle allait saisir le comité d'éthique du Medef pour vérifier les chiffres de ce rapport.

D'après l'étude, après le bond de 40% des salaires des trois quarts des PDG des grosses entreprises du CAC 40, leur rémunération annuelle médiane (salaire de base, bonus, stock-options) se monte ainsi à 6,175 millions d'euros.

Partager cet article

Repost0
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 23:00
merci à ce bloggeur qui a archivé ce discours de 2004 

undefined


Bonjour,

Quelque soit nos sentiments par rapport à l'Europe, quel que fut notre vote lors du référendum, on a toutes et tous des convictions profondément enracinés quant à l'Europe, notre Europe, celle qu'on voudrait tant.

Mais il reste des gens, au sommet de l'état, qui n'ont pas tant de convictions ... voyez la vidéo ci-dessous, d'origine et absolument pas trafiquée :



Sarkozy Europe référendum 9 mai 2004 
"Pour l'europe nous solliciterons l'avis du peuple sinon nous nous couperons du peuple "

Partager cet article

Repost0
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 16:32
Avez vous remarqué sur les terres pleins centraux la belle couleur jaune sur le sol?
il s'agit en effet d'un nouveau procédé expérimental à base de liant végétal , plus durable, appelé Végécol.
Nous allons essayer de le développer sur notre territoire.

Partager cet article

Repost0
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 21:51
contournement.JPG

Cet après-midi, à la demande de Claude Gosset, (lors des voeux à Hondschoote) en présence de René Metsue, nous avons fait venir un 38 tonnes "très long" afin de vérifier que le tourne à gauche après les jardins de l'Haezepoel était "empruntable" .
Des mesures devront sans doute etre prises après la construction de la déchetterie, avec la CCF qui a compétence sur la voirie communale concernée .

Partager cet article

Repost0
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 13:42
et oui voilà où on en est réduit !!!
 

Déficits : Paris obtient à Bruxelles le énième sursis depuis 1999

Le compromis est classique. Alors que tous les pays de la zone euro, à l'exception de l'Italie, sont parvenus à assainir leurs finances, les Français demandent sans cesse un répit depuis l'adoption de l'euro en 1999. A l'époque, chacun convient qu'il ne suffit pas d'avoir des déficits inférieurs à 3 % du produit intérieur brut (PIB), comme l'exige le traité de Maastricht et qu'il faut arriver à l'équilibre.

 

Mais ce n'est jamais le bon moment. En 1999, il convient de ne pas casser la croissance en plein boom Internet. C'est l'épisode de la cagnotte et le débat sur la baisse des impôts qui oppose Jacques Chirac à Lionel Jospin en pleine cohabitation. Il est donc décidé de se fixer 2003 pour objectif de retour à l'équilibre.

Mais le 11 septembre 2001 et campagne présidentielle aidant, MM. Chirac et Jospin reportent cet objectif à 2004. Au lendemain de sa réélection, Jacques Chirac, qui a promis de baisser d'un quart l'impôt sur le revenu, décide de reporter l'assainissement français à… 2007, soit la fin de son quinquennat.

En réalité, avec l'Allemagne, la France va faire voler en éclats le pacte de stabilité dès la fin 2003 et franchir la barre des 3 %. Un nouvel objectif est fixé début 2007 par Dominique de Villepin, qui promet d'atteindre l'équilibre en 2010. L'engagement est pris par une équipe en fin de course. Elu à l'Elysée, Nicolas Sarkozy, comme Jacques Chirac en 2002, demande à être jugé sur la durée de son quinquennat… et propose un équilibre pour 2012.

MISES EN GARDE

Les partenaires de la France ne sont pas dupes, mais veulent éviter un choc frontal, comme celui sur le pacte de stabilité. Ils en restent pour l'instant aux mises en garde.

"La confiance des citoyens envers l'Europe grandira si toutes les règles que nous avons acceptées sont respectées par tous les pays, les petits comme les grands", a souligné le ministre néerlandais des finances, Wouter Bos, qui est, avec l'allemand Peer Steinbrück, l'un des plus remontés contre Paris. Le mauvais exemple de la France fragiliserait les efforts des autres, en particulier ceux de l'Italie.

Surtout, la Commission européenne craint que le ralentissement économique ne creuse les déficits français au-delà du seuil de 3 % du PIB. Elle craint que la France ne fasse l'objet d'une procédure de déficit excessif sous sa présidence, qui débute le 1er juillet.

Pour éviter tout risque, l'idéal serait d'atteindre, selon Bruxelles, un déficit de l'ordre de 1,5 %, alors que Paris ne prévoit au mieux, que 2,3 % en 2008 (après 2,4 % en 2007). Au-delà de l'échéance 2010, les Européens exigent donc du gouvernement français qu'il "renforce" la consolidation et le désendettement, "à travers une exécution rigoureuse de son budget pour l'année 2008", a précisé Jean-Claude Juncker, le président de l'Eurogroupe.

Isolée, Mme Lagarde a fait valoir que l'équipe Sarkozy était engagée dans des réformes "pour rendre la France plus compétitive". Le gouvernement a, selon elle, besoin d'un peu de souplesse, surtout en cas de ralentissement. Pour la ministre, l'échéance 2010 sera "très difficile" à tenir. Dans ses prévisions transmises à Bruxelles, la France conditionnait un retour à l'équilibre à cette date à une croissance de 3 % !

A l'approche de la présidence française de l'Union européenne, chacun s'efforce de calmer le jeu. "Le moment venu, il nous appartiendra d'évaluer, si jamais la France n'était pas au rendez-vous [de 2010] si les conditions cycliques permettaient ou non à la France d'y être", a expliqué le premier ministre luxembourgeois, Jean-Claude Juncker.

Partager cet article

Repost0
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 12:52

Devidjian  responsable (?) UMP,(celui qui a insulté il y a quelques mois une députée Modem de "salope" ) a pris ce matin une super décision !
il soutient pour l'UMP la liste de l'adversaire d'hier !

et hop ! aujourd'hui dissidence de l'ancien adjoint fidèle trahi par sarko !!!

" un maire qui ne sait pas préparer sa succession n'est pas à la hauteur !!!

 trop fort Nicolas !!!



Neuilly : candidature dissidente d'un responsable UMP local
 12.02.08 | 12h24


 rnaud Teullé, responsable local de l'UMP à Neuilly-sur-Seine et ancien colistier de David Martinon, a annoncé mardi sa candidature aux municipales, contre le candidat divers-droite que l'UMP a décidé de soutenir, a constaté un journaliste de l'AFP.

Plus tôt mardi, l'UMP avait officiellement apporté son soutien au candidat divers-droite Jean-Christophe Fromantin à Neuilly-sur-Seine pour le scrutin des 9 et 16 mars, renonçant ainsi après un psychodrame pré-électoral à conduire sa propre liste dans la ville dont Nicolas Sarkozy a été maire pendant 19 ans.


 
"Je serai le seul candidat à avoir soutenu Nicolas Sarkozy pendant 20 ans dans cette ville. Je serai le seul candidat à avoir l'expérience de la gestion municipale, puisque j'ai été adjoint pendant 13 ans dans cette ville. Et je serai le seul candidat à avoir mené l'UMP de 350 à 3.800 militants. Je serai donc le candidat des Neuilléens", a déclaré M. Teullé à la presse devant le siège de la fédération locale du parti présidentiel.

Après cette très brève déclaration, il s'est refusé à tout autre commentaire.

Dans un courrier électronique envoyé aux adhérents locaux de l'UMP, et dont l'AFP a obtenu copie, M. Teullé assure que lors d'une réunion lundi soir, c'est sa candidature qui avait été retenue.

"La nuit ne portant pas toujours conseil, j'apprends ce matin par Europe 1 que Patrick Devedjian (secrétaire général de l'UMP) a changé d'avis et décide de proposer l'investiture à M. Fromantin. Je n'accepte pas cette décision arbitraire", écrit-il notamment.

La tête de liste de l'UMP à Neuilly, David Martinon, porte-parole de l'Elysée, avait été débarqué ce week-end par ses principaux colistiers: M. Teullé et une autre responsable locale de l'UMP, Marie-Cécile Ménard, et le fils du chef de l'Etat Jean Sarkozy.
 

Partager cet article

Repost0