Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 14:24

 

J'ai lu avec intérêt le compte rendu du Conseil Municipal d'Hondschoote dans l'édition de ce mercredi 6 octobre du Journal des Flandres et notamment  le  passage  concernant le  Circuit des anguilles inscrit au Plan Départemental d'Itinéraires et de Randonnées.

 

Messieurs Doremus, Saison et Bogaert ont cité le Conseil Général du Nord en mettant en cause les services départementaux.

 

Je rappelle tout d'abord qu'il y a un Conseiller Général et qu'ils peuvent m'interpeler pour toute demande ou pour tout dossier concernant l'Institution départementale

 (les élus de toutes les autres communes le font d'ailleurs très régulièrement).

 

Pour le dossier du circuit des Anguilles, et après vérification avec les services départementaux (par simple appel téléphonique) il m'a été précisé que le circuit de randonnée a du être modifié car il empruntait des parcelles privées, ce qui est bien évidemment illégal.

 

Il faut préciser qu'un courrier des services départementaux à la commune en  2005 apporte des précisions sur les modifications nécessaires à apporter au circuit, raisons qui sont bien sûr les mêmes qu'aujourd'hui : passage en propriétés privées et sécurité.

 

En 2006, le Service a adressé toutes les fiches cadastrales des parcelles traversées et un exemplaire type de convention d'autorisation de passage.  Il attirait l'attention aussi sur le fait que chaque indivisaire, dans le cas de propriétés en indivision (ce qui est le cas), doit donner son autorisation. Ce courrier fait réponse à un courrier électronique de la municipalité d'Hondschoote qui, refusant la modification, souhaitait réaliser les conventions avec les propriétaires.

 

A ce jour, il n'y a eu aucun retour.

 

Si les services départementaux ont demandé une modification du circuit il faut rappeler que notre intervention actuelle est liée à la réédition de la pochette "Côte d'Opale".  Le Département du Nord ne peut pas continuer la valorisation d'un circuit qui n'est pas protégé juridiquement et présente un passage dangereux.

 

Le tracé proposé à la commune  reprend une petite partie du circuit puis chemine sur les petites routes d'un ancien circuit "le circuit des chapelles." Il ne laisse donc pas Hondschoote sans circuit. (il y a par ailleurs des circuits cyclotouristiques sur le secteur).

 

Par contre, le refus de la commune va entrainer de facto, l'absence de ce circuit dans la prochaine pochette rééditée en 2011.

 

Je suis prêt, si on me sollicite, à organiser une réunion avec les services départementaux afin de voir s’il existe une solution satisfaisante pour tous.

 


 


 

 

 

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans canton d'hondschoote
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 10:39

Madame, Monsieur,

Si ce n'est pas déjà fait!

Grâce à votre engagement, l'Appel national pour l'Ecole publique a réuni en quelques semaines plus de 20 000 signatures nouvelles. Avec, aujourd’hui, plus de 262 000 signataires, notre objectif d’en rassembler 300 000 se rapproche.

 

Nous venons d’avoir la confirmation que le gouvernement a décidé de supprimer 16 000 postes deplus à la rentrée 2011. Cela doit ajouter à notre détermination car notre action peut infléchir ces choix.

Nous comptons donc sur votre aide et sur votre mobilisation pour nous aider à rassembler les 38 000 signatures qui nous manquent encore.

 

Dès l’objectif atteint, les organisations signataires interpelleront  au nom des 300 000 pétitionnaires, et notamment lors du débat parlementaire sur le budget 2011, les élus (parlementaires, présidents des exécutifs locaux),  le président de la République, le Premier ministre, le Ministre de l’Education Nationale, ainsi que les responsables des partis politiques.

 

Pour participer à l’objectif « 300 000 pour l’Ecole Publique»,  vous pouvez :

 

 

http://www.appelpourlecolepublique.fr/.

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 10:28

 SAMEDI  9 OCTOBRE 2010

             REXPOEDE

SALLE DU MEULENHOF

 

 

      

 

 

  SOIREE MOULES FRITES

      A partir de 19 Heures

 

 

Réservation à l’école Victor Hugo : vendredi 1er octobre de 16h15 à 16h45, lundi 04 octobre de 16h15 à 16h45

Ou contacter Hélène Forest au 03.59.27.90.81

 

Soirée organisée par l’amicale Victor Hugo.

Amicale.victorhugo@laposte.net

 

Repas adulte : 13€ (une boisson, moules-frites ou assiette anglaise, dessert)

Repas enfant : 6€ (une boisson, moules-frites ou assiette anglaise, dessert)

Repost 0
Published by jean schepman - dans canton d'hondschoote
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 15:44

afficheBROCANTEhiver2010-sig.jpg

Repost 0
Published by jean schepman - dans agenda et rdv
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 09:34

ENVIRONNEMENT

La tempête Xynthia a semé des craintes dans la région

La digue de Wissant a déjà subi les affres de la mer. Elle fait partie des ouvrages à rénover dans les plans de la DREAL. Photo Hubert Van Maele
La digue de Wissant a déjà subi les affres de la mer. Elle fait partie des ouvrages à rénover dans les plans de la DREAL. Photo Hubert Van Maele


BÉRANGÈRE BARRET > berangere.barret@nordeclair.fr
Un constat d'abord : le Nord - Pas-de-Calais n'est pas à l'abri des risques d'inondation. « Deux communes de la région sur trois sont visées par le plan de prévention de risque inondation », commence Michel Pascal, directeur de la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement), créée en 2009 et placée sous l'autorité du préfet de région pour appliquer les politiques de l'État en matière d'environnement (lire ci-contre). Si l'on ajoute à cela une hausse du niveau de la mer et un phénomène d'érosion du littoral, qui a perdu 250 mètres de terrain en cinquante ans, la conclusion s'impose : « Ce qui s'est passé avec Xynthia aurait pu se passer sur certains endroits du littoral. »
Digues et wateringues


Selon le préfet de région Jean-Michel Bérard, une dizaine de sites sont sujets à une rénovation importante. Trois ont été identifiés comme de vraies urgences : Sangatte (dont la digue a été endommagée par Xynthia), Oye-Plage et Dunkerque. Ces cas ont été « remontés à Paris » pour demande de financement dans le cadre du plan digue. « Trente millions d'euros de travaux seraient nécessaires », compte Jean-Michel Bérard.


Autre sujet d'inquiétude : les wateringues, ce triangle compris entre Dunkerque, Saint-Omer et Calais, situé sous le niveau de la mer et asséché au fil des siècles. Quatre groupes de travail sur l'aménagement du territoire des wateringues ont été mis en place.

 

« Pour l'instant, nous n'avons pas d'instrument juridique pour maîtriser l'immobilier sur cette zone, précise le préfet. Mais on va faire en sorte que ça ne s'aggrave pas. » Jean Schepman, conseiller général du Nord et président de l'Institution départementale des wateringues, travaille avec la DREAL sur le sujet : « Sur cette zone, il y a un risque d'inondation par l'intérieur et il faut aussi empêcher la mer d'entrer...

 

Un audit du préfet a rappelé que notre système (permettant de réguler le niveau des eaux sur la zone, ndlr) est en danger, il faut agir. L'État s'était mis à réagir un peu avant la tempête, tout en se donnant le temps, mais Xynthia a été déclencheur dans la volonté de trouver une solution. » Cela dit, la question du financement de ces travaux, tant pour les digues que les wateringues, reste, malgré une volonté affichée, encore trouble. Le préfet met le doigt dessus : rappelant une loi datant du XIXe siècle, il précise que « les ouvrages de défense à la mer sont sous la responsabilité des riverains. L'État ne pourra apporter que 45 % du financement. » Pas plus. Les acteurs du territoire devront trouver le reste.

 

« C'est pourtant une problématique nationale », souligne le maire de Sangatte qui dit aujourd'hui « craindre pour sa digue et la ville ».

 

http://www.nordeclair.fr/Actualite/2010/10/05/la-tempete-xynthia-a-seme-des-craintes-d.shtml

Repost 0
Published by jean schepman - dans wateringues
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 15:43

Et oui, aujourd'hui 4 octobre, le courrier "lettre ouverte " du Député apparenté UMP de la 14ème circonscription a été réceptionné par mon secrétariat.

 

Alors que dans sa réponse à mon message, Jean Pierre Decool précise que le courrier a été envoyé le 27 septembre et que donc 4 jours après j'aurai du le recevoir, je précise que le courrier a été posté le 29 septembre depuis la boîte aux lettres du Palais Bourbon comme en atteste l'image ci dessous.

 

Je ne souhaite pas polémiquer sur ce point mais à l'heure de la casse des services publics souhaitée par l'UMP et la majorité parlementaire, je tenais à mettre en avant le sérieux du service public de LA POSTE.

 

enveloppe-decool-4-oct.jpg

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 12:01

 

A l’occasion de la semaine locale du Développement durable en Sambre Avesnois,

« Soyons tous écocitoyens en Sambre-Avesnois »

 

 

Jean SCHEPMAN, Vice-Président du Conseil général du Nord

chargé de la politique de l’eau,

 

vous invite au Forum

« la protection des champs captants »

 

En présence de Philippe LETY,

Conseiller général du canton de Solre-le-Château et Maire de Solre-le-Château,

Ambassadeur Agenda 21 départemental pour l’arrondissement d’Avesnes.

 

Le mercredi 6 octobre à 9h

Station touristique départementale du ValJoly

Repost 0
Published by jean schepman - dans Vice Président
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 10:46

Ce jeudi 7 octobre de 15h à 16 h 30, je procédèrai à la remise des dictionnaires de langue vivante offert à chaque élève du Collège Lamartine d'Hondschoote par le Conseil Général du Nord.

 

Le département du Nord a souhaité poursuivre cette opération importante pour les jeunes nordistes et pour leur apprentissage des langues étrangères.

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans canton d'hondschoote
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 13:58

Qu'en  pense  le député " apparenté "  jean  pierre Decool  qui  vote  pour  cette réforme  injuste  ? 

quant  à  "son"  président  il  est  soutenu   par  ...  26 % des français   record  battu  !!! 

il faut entendre  la  colére qui  gronde  ,  monsieur  le député  !!

 

Repost 0
Published by jean schepman
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 16:30

En effet, suite à ma réponse de ce vendredi matin à la lettre ouverte du Député apparenté UMP, je viens de recevoir un fax m'informant qu'il répond à mon billet, cette nouvelle réponse est publiée sur son blog.

 

Il précise que tout d'abord, il a pris le soin de m'envoyer par courrier sa lettre ouverte en date du 27 septembre et que par courtoisie il a attendu 4 jours pour la publier sur son blog, or 4jours après le 27 septembre, l'article aurait été publié le 1er octobre et sauf erreur de ma part, cette lettre ouverte est publique depuis hier. Après vérification auprès de mon secrétariat, la lettre ouverte n'a toujours pas été réceptionnée par voie postale.

 

De plus, le député apparenté UMP pointe du doigt que je ne lui ai pas adressé mon message du 20 septembre, dernier  je précise que ce message n'est pas une lettre ouverte à Jean Pierre Decool mais une  publication personnelle sur un blog destiné à tous. Je ne vois pas pour quelles raisons, je devrais demander l'autorisation au représentant de la majorité parlementaire UMP de diffuser des billets sur mon blog! Mais peut être n'avons nous pas la même conception de la démocratie?

 

Je persiste et signe : cette réforme injuste refusée par une large majorité des français signe la mort du système de retraite par répartition.

 

Mais il est vrai que la majorité UMP à laquelle le député de la 14ème appartient préfère maintenir le bouclier fiscal, cadeau pour les très riches et  augmenter les contributions pour tous les autres (30 millions d'euros pour Madame Bettencourt), et

 

Ce que le député apparenté UMP définit comme de la polémique, nous préférons dire que nous débattons!

 

Il est vrai que lorsque nous ne sommes pas d"accord avec un homme de droite, sa réponse est simple: "Pas de polémiques!"

 

Or, la France est un pays démocratique, et la liberté de parole est  inscrit dans le marbre de la Constitution et je continuerai à défendre mes valeurs et mes opinions malgré le fait que l'UMP souhaite tout contrôler!!!

 

Je précise ici à mes lecteurs du blogs, que le député apparenté UMP m'avait  proposé il ya quelques années quand il était majoritaire au Conseil Général de rejoindre leur groupe, or j'ai des convictions et des valeurs humanistes et socialistes et que je les renierai jamais pour espèrer être du bon côté du manche.

 

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article