Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 16:52

Le point sur la suppression de la Taxe Professionnelle et ses conséquences néfastes pour l’emploi

 

Le gouvernement a décidé de supprimer la Taxe Professionnelle au 1er janvier 2010. Selon les chiffres officiels, les entreprises auront environ 22 milliards d’euros d’impôts en moins à payer. Pour compenser la perte des recettes, le gouvernement a proposé que les entreprises par la création de deux nouvelles taxes participent à hauteur de 10 milliards. 12 milliards d’euros restent donc à trouver pour 2010 ; 6 milliards pour les années suivantes.

Qui va payer cette différence ?

La réponse est simple, c’est le contribuable d’une manière ou d’une autre qu’on le veuille ou non. C’est donc un transfert de fiscalité qui va s’opérer des entreprises vers les ménages.  Plusieurs territoires en France sont les grands perdants de cette réforme et notamment les territoires industriels. C’est le cas du dunkerquois, mais aussi du Creusot, de Montbeliard qui sont les territoires les plus touchés par cette suppression de la Taxe Professionnelle. Le produit de la Taxe Professionnelle pour la Communauté Urbaine de Dunkerque était égal à 282 millions d’euros en 2010 avec une hausse moyenne annuelle depuis 2005 de 4.2%. D’après nos estimations, les revenus vont désormais croître non plus de 4.2% mais au mieux de 0.7% par an.

En clair, lorsque précédemment, nos recettes évoluaient chaque année d’environ 10 millions d’euros par an, demain l’évolution sera de 2 millions par an pour notre agglomération dunkerquoise et nos 18 communes. Notre capacité d’investissement va bien sûr s’en ressentir. Nos simulations prévoient une capacité d’investissement sur la nouvelle période de 85 millions par an contre 110 millions antérieurement, soit sur un mandat de 6 ans, 150 millions d’euros qui disparaîtront de la commande publique locale dunkerquoise. Les gains de fiscalité des entreprises industrielles concernées ne profiteront pas à l’emploi et à l’économie locale. Ce sont principalement des groupes mondiaux industriels peu sensibles à ces décisions fiscales. L’annonce de la fermeture de la Raffinerie des Flandres de Total en est une belle illustration, de même que la fermeture de REXAM, alors que ces entreprises dégageaient des bénéfices…… Cette réforme ne créera pas d’emplois, au contraire, elle en supprimera dans le Bâtiment et les Travaux Publics.

Plus globalement, les conséquences de cette réforme seront à examiner à long terme. Quelle place pour l’Industrie sur nos territoires ? Quel retour pour les territoires ? Quelle acceptabilité citoyenne pour les sites SEVESO ?

On le voit, cette réforme sert surtout le grand capital et ses actionnaires et n’aura pas de conséquences sur la création d’emplois.

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 15:47

Les services du département en charge de la voirie départementale ont à ma demande, et

Afin d'éviter toute polémiques quant aux traitements phyto, désherbages ou fauchage sur le dépôt de killem, durant l'année 2010 ne réaliseront que de l'échardonnage obligatoire légalement.

Le site reprendra rapidement un aspect naturel et écologique .

 

 

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans routes départementales
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 12:18

Merci à Jean Deroi de nous avoir informés de la décision du Député UMP Decool concernant

le fait qu'il souhaite que jusqu'à 2000 emplacement d'engraissement, l'avis de la popualtion soit inaudible. C'est un fait, il a signé ! (voir ci-dessous).

 

 

A chacun de se faire un avis, mais à l'avenir des projets industriels comme à Houtkerque ne pourraient plus faire débat, si cet amendement est confirmé.

 

Remerciement à Madame la Sénatrice Marie-Christine Blandin et à son équipe qui nous ont transmis cette information.

 

Le 16 juin, l’Assemblée Nationale a cédé une fois de plus devant l’offensive des organisations professionnelles du cochon. À la demande de députés bretons, emmenés par M. Le Fur ( UMP ), un amendement relève désormais le seuil d’autorisation pour les porcheries, de 450 à 2000 places, et pour les poulaillers, de 30 000 à 40000 places.

 

Localement, il dénonce mais à Paris il acquiesse!!!!

 

 


Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 09:55

j avais appris, il y a quelques  jours,  le report  " de  6 mois "de  la décision concernant  le terminal  méthanier .

On m'avait  demandé  de "tenir" cette info   jusqu 'à ce qu'elle soit rendue  publique. 

le conseil général s'occupe lui des  mesures compensatoires  pour  l environnement  et ce dossier est  lui  bien  passé  en  commission environnement  et a été  voté. 

Je  ne  peux que regretter  le report  de cette décision quand  on connait  notre situation au niveau de  l'emploi et  les  espoirs que total avait  laissé  à certains de ses employés  par rapport  à  ce dossier... 

Si  il  y avait  encore  un gouvernement  en  france et  non pas des  ministres  pratiquement  tous englués dans des scandales  personnels , une  intervention énergique sans  mauvais  jeux de mot  aurait été  faite  ....

Mais  là  tzarko   1 er  préfére  lui  recevoir en ce  jour de gréve  nationale thierry   henri  ..  pauvre France  !!!  

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 16:09

 

Sans titre 1

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 15:56

J'ai eu le plaisir de rencontrer la plupart des maires du canton lors d'un déjeuner de travail )  à Lille sur les dossiers en cours .

 

Nous avons pu lors d'une discussion franche, animée et amicale évoquer de très nombreux dossiers concernant notre canton.

 

Les echanges très intéressants se sont déroulés entre les maires et moi-même mais également entre eux directement.

 

Voici les thèmes que nous avons abordés:

SDIS

Avenir du Territoire des Wateringues

- Les S A G E 

- Le Transport

- Les bornes multimédias

- Lles projets de voiries départementales

- Les demandes de subventions en cours et à développer par commune respective

- La situation de l'emploi

- etc...

 

Tous les participants se sont félicités de la qualité des échanges et nous avons décidé de nous réunir régulièrement.

 

 

 

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans canton d'hondschoote
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 10:57

 

Cher Jean,

Tu ne trouves pas cela curieux:

quand il y a des grèves de travailleurs en France, Sarko ne les voit pas.
Mais il suffit que 22 joueurs ne fassent pas un entrainement de foot (ils se mettent en grève), pour que, là, Bachelot et Sarko la voient!

En tout cas je jubile!

Sarko ne pourra pas utiliser la coupe du monde de football pour faire passer ses réformes en douce.

Et mon slogan est:


"Avec Sarko, c'est la France qui perd et qui n'a plus aucun repère!"


Enfin, qu'est-ce qui est plus grave? Anelka qui dit à Domenech "va te faire enculer, sale fils de pute", ou un Président de la République qui dit "casse-toi, pauv' con". Pour moi, il n'y a pas photo. C'est Sarko, qui, sans retenue, a montré l'exemple.


Amitiés.


Marc.

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 10:51

M. Woerth est au coeur d'une affaire qui relève manifestement du conflit d'intérêt" et "cela justifie qu'il clarifie exactement le rôle qu'il a joué dans cette affaire". Par la voix de son porte-parole Benoît Hamon, le Parti socialiste a demandé lundi au ministre du Travail de préciser son rôle dans l'affaire Bettencourt.

 

Au regard des soupçons qui pèsent (...), nous demandons à M. Woerth de s'expliquer sans délai et sans détour". "Traiter cela d'un revers de la main relève de l'impunité, de l'arrogance la plus insupportable", a ajouté M. Hamon, pour qui "il n'y a pas de complot" contre l'ex-ministre du Budget ni de "conspiration pour le déstabiliser". Selon le PS, le débat ne doit pas se concentrer sur une demande de démission du ministre, allusion aux propos du député Arnaud Montebourg, mais "sur le coeur de cette affaire et son contenu". Des enregistrements pirates révélés la semaine dernière par la presse suggèrent de possibles fraudes fiscales dans la gestion de la fortune de Liliane Bettencourt, l'héritière milliardaire de L'Oréal, une activité assurée par une société employant depuis 2007 Florence Woerth, la femme du ministre.
 
Quel chèque à quel candidat ?

 
Pour le PS, le ministre doit "répondre" à plusieurs questions: "n'y a-t-il pas --comme le bon sens le commande-- un conflit d'intérêt entre la mission de son épouse et le rôle qui était le sien en tant que ministre du Budget et trésorier de l'UMP?".A-t-il eu, d'une manière ou d'une autre, une rencontre avec les conseillers de Mme Bettencourt et partagé avec eux des informations?".
"Eric Woerth ou son successeur à Bercy, François Baroin, "peuvent-ils confirmer que Mme Bettencourt est propriétaire" d'une île aux Seychelles et "la cellule Tracfin (de Bercy) a-t-elle été saisie de transactions financières suspectes" des comptes en Suisse de la milliardaire vers Singapour ou autres paradis fiscaux, demande encore le Parti socialiste. Le PS veut aussi connaître "le montant exact des chèques" versés par Mme Bettencourt à l'UMP: "à quels candidats, à quelles dates et à l'occasion de quelles campagnes?".
 
Pour Benoît Hamon, il ne s'agit pas de contester leur légalité, mais de connaître "les motivations de ces dons, au coeur d'une affaire de conflit d'intérêt". Ces questions, le PS les pose également "au gouvernement et au président de la République". Les enregistrements pirates suggèrent également une immixtion de l'Elysée dans la procédure judiciaire en cours opposant la fille de
Liliane Bettencourt au photographe François-Marie Banier, accusé d'avoir profité de l'affaiblissement de l'octogénaire pour obtenir près d'un milliard d'euros de dons.

Repost 0
Published by jean schepman - dans la faillite du gouvernement
commenter cet article
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 16:39

Avec les primaires pour 2012, la limitation du cumul des mandats et le partage des responsabilités politiques, le Parti Socialiste prend de l’avance sur l’histoire.


C’est un signe fort quand le quinquennat de Nicolas Sarkozy abîme chaque jour un peu plus notre démocratie. Les remises en cause du pacte républicain, la concentration des pouvoirs et la recentralisation territoriale nourrissent la crise politique actuelle.

 

Notre pays a déjà subi trois années de régressions économiques, sociales et démocratiques scandaleuses, trois années de désenchantement politique. Voilà qui explique les taux records de l’abstention électorale.

Cela n’est pas une fatalité.

 

Les citoyens doivent retrouver confiance ; repenser la politique comme une solution et non comme le début du problème, trois ans après l’élection du Président de la République.


Dans cette perspective, la rénovation n’est pas une idée des socialistes pour les socialistes. C’est une exigence pour que les Français nous fassent pleinement confiance.


Rénover le Parti Socialiste, c’est redonner du sens à la politique, à l’espoir du changement. Etre exemplaire devant nos concitoyens. Partager nos choix pour l’avenir. Faire participer tous les Français. Autant d’engagements qui doivent transformer la gauche.


La rénovation ne doit pas rester une incantation.

 

La vraie rénovation, c’est la rénovation qui passe des paroles aux actes.


Avec d’abord la mise en œuvre des primaires et la désignation du candidat aux élections présidentielles. Signe de confiance envers la société, ouverture à toute la population et message de rassemblement à gauche, les primaires seront le grand rendez-vous démocratique de l’année 2011.

 

Avec aussi la limitation du cumul des mandats et l’égalité d’accès aux mandats politiques. Le devoir d’exemplarité n’attend pas une loi. C’est l’engagement de respecter la parité, la diversité et de partager les responsabilités.

Enfin, avec un nouveau fonctionnement éthique, le Parti Socialiste consacrera sa place de premier parti démocratique de France.

 

Volontaires et exemplaires pour rénover notre Parti et réveiller la démocratie.

Le texte adopté par le Conseil National du Parti Socialiste :

 

link

Repost 0
Published by jean schepman - dans Parti Socialiste
commenter cet article
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 18:32

En effet, ce samedi après midi,

j'ai eu le plaisir de participer en tant que spectateur et également en tant que donateur de lots et gadgets à différentes fêtes d'écoles des communes de mon canton.

 

Chaque année, je découvre avec joie les animations et l'engouement des enfants, des enseignants et des parents d'élèves à participer à ces manifestations sympathiques et conviviales.

 

J'ai pu ainsi passer aux fêtes des écoles de Ghyvelde, de Rexpoëde et de Warhem.

 

le week end prochain je continuerai à sillonner mon canton au contact des habitants et citoyens du territoire!!!

Repost 0
Published by jean schepman - dans canton d'hondschoote
commenter cet article