Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 10:17
"Désormais, ce qui compte en France pour réussir, ce n'est plus d'être bien né, c'est travailler dur et avoir fait la preuve, par ses études, par son travail, de sa valeur."





Je vous le mets dans le mille, c'est TSARKO 1er!
Repost 0
Published by jean schepman - dans Qui a dit quoi
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 11:14

Depuis  la création en juillet 2008, l'association  « Handi-Quentin » (régie par la loi 1901) de Warhem organise plusieurs fois par an des manifestations au profit du petit Quentin, polyhandicapé de naissance, pour l'achat de matériels adaptés ainsi qu'à d'autres enfants et adultes en situation d'handicaps.

l'association organise leur prochaine manifestation le dimanche 29 novembre à la salle polyvalente à Warhem  dont vous trouverez ci-dessous l'affichette publicitaire.

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 00:23
voici le témoignage d un ami militant  d une ONG du nord, avec qui je me suis rendu  à plusieurs reprises  en guinée et qui était  à  conakry le jour du massacre  .


J'ai effectivement vu successivement 2 événements :
Le jour de mon retour, le samedi 26 septembre, je n'ai pu quitter Mamou que vers 11h : le capitaine Dadis Camara avec une cohorte de voitures immobilisait la circulation et passait successivement à Mamou, Dalaba, Pita et Labé. Sur une place noire de monde comprenant ses militaires et ses civils, il montait en public le scénario du capitaine qui résiste à la pression des orateurs lui demandant de se présenter comme candidat à la présidence pour satisfaire les sollicitations de la population. Le film de cette prestation est passé en boucle à la télé. Il y avait de quoi ébranler l'opinion internationale.

Le lendemain,dimanche, l'opposition, connaissant l'intention de la manoeuvre du samedi, organisait une marche pacifique rassemblant les opposants à la candidature du capitaine. Pour parer les effets sur l'opinion publique internationale, le capitaine a décrété ce dimanche fête nationale, fériée et chômée et interdit la manifestation. Les organisateurs ont maintenu ce qui était prévu et donnaient RV au Stade pour un meeting avec les opposants. J'ai circulé en voiture vers l'aéroport et retour. Partout il y avait des paquets de militaires ou de gendarmes ou de policiers. De partout venaient des groupes défilant calmement et bien encadrés derrière des banderoles.
A l'aéroport l'avion du matin était repoussé et je suis rentré à l'hôtel. A l'heure du midi le préposé de l'hôtel recevait la première information d'un ami, témoin de la fusillade au stade. L'après midi le chiffre des morts s'élevait toutes les heures ainsi que les rapports sur la sauvagerie de la répression, des morts , des viols, des blessés, des arrestations de 2 chefs de l'opposition. Je n'ai pas vu les blessés mais les témoins révoltés.
Amicalement
Armand
Repost 0
Published by jean schepman - dans Politique internationale
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 17:34
"je ne commente pas une décision de justice" qu'il dit !!
 rappelez vous, il y a quelques jours, il nous avait parlé en plein procés du "coupable" De Vilepin !
incroyable  bonimenteur  !!
Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 14:54

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Cambrai/actualite/De_Caudry_au_Cateau/2009/10/29/article_la-rivierette-a-ete-curee-a-honnechy-les.shtml

La Rivièrette a été curée à Honnechy  : les risques d'inondation ont été écartés

Par le curage de la Rivièrette des Essarts qui draine le versant Selle de la commune d'Honnechy, ...

les risques d'inondation dont les signes précurseurs avaient été décelés au niveau du pont du chemin de fer sont écartés pour les riverains.

Cette opération a été initiée en 2006 mais grâce à la visite du 18 juin 2009 de Jean Schepman, vice président du conseil général chargé de la politique de l'eau, et l'intervention de Laurent Coulon, conseiller général du canton. Le problème a été pris en compte rapidement et les travaux ont pu commencer dès le 8 octobre, le conseil général étant maître d'oeuvre et maître d'ouvrage.

Le coût total TTC s'élève à 20 000 E dont 60 % à la charge de la commune.

Laurent Coulon s'est rendu sur place accompagné d'Alain Lemoine, de l'unité territoriale, et Philippe Quaghebeur, contrôleur des travaux, pour le conseil général, en présence de Pascal Fosse, représentant la SNCF et Frédéric Lebleu, pour l'entreprise Lebleu qui réalise les travaux. Bertrand Lefebvre, maire d'Honnechy était accompagné de son adjointe, Gilberte Szopa et de Bernard Casiez, conseiller chargé des travaux.

Tous ont pu constater le bon avancement des travaux qui doivent être terminés pour la fin du mois d'octobre. Donc de cette semaine. •

Repost 0
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 11:16
 mon avis  ? il faut que la Justice  fasse son travail en toute indépendance. IDans  un climat de plus en plus lourd, où "les affaires susccèdent aux affaires,où nos concitoyens font face aux pires difficultés, on ne peut que constater   la disparition  des valeurs républicaines: liberté, égalité fraternité ...
 Tzarko 1 er veut supprimer les juges d instruction, afin de pouvoir controler TOTALEMENT la Justice en France . Attention danger  ! la République est en danger  !!!

Une première sous la Ve République. Un ancien chef de l’Etat, Jacques Chirac, est renvoyé devant un tribunal correctionnel, dans l’affaire des chargés de mission de la Ville de Paris, pour «21 supposés emplois fictifs». Maire de Paris de 1977 à 1995, il bénéficie toutefois d’un non-lieu pour le chef d’accusation de «faux en écriture publique». Ce sont les conclusions de l’ordonnance signée, ce vendredi, par la juge Xavière Simeoni.

Réagissant aussitôt, dans un communiqué de son service de presse, Jacques Chirac, qui a aussi, cette semaine, été mis en cause par Charles Pasqua, se dit «serein et décidé à établir devant le tribunal qu’aucun» des 21 emplois pour lesquels il est renvoyé devant la justice «ne constitue un emploi fictif».

Le parquet partiellement suivi

Contre toute attente, le parquet de Paris, qui avait requis un non-lieu général - estimant que les faits antérieurs à 1992 sont prescrits et que l’enquête n’a pas permis de caractériser l’infraction pour les faits postérieurs -, n’a donc été que partiellement suivi par la juge, qui s’apprête à quitter le pôle financier du palais de justice de Paris.

Au moins neuf personnes dont Jacques Chirac sont renvoyées en correctionnelle, neuf autres bénéficiant d’un non-lieu, dont Bernard Bled, l’ancien secrétaire général de la mairie. La juge a considéré que les faits étaient prescrits pour au moins deux personnes, Robert Pandraud et Daniel Naftalski.

Si le nom de l’ancien président de la République est apparu dans plusieurs affaires, le dossier des chargés de mission est le seul pour lequel Jacques Chirac a été mis en examen.

Justiciable ordinaire

Protégé pendant 12 ans par sa fonction à la tête de l’Etat puis redevenu justiciable ordinaire, il avait été mis en examen, sept mois après son départ de l’Elysée, le 21 novembre 2007, pour «détournement de fonds publics» dans ce dossier d’emplois de complaisance présumés payés par le cabinet du maire de Paris.

L’instruction menée par la magistrate vise 35 emplois présumés fictifs sur la période 1983-1998, soit du début du deuxième mandat de Chirac à la mairie aux trois premières années de son successeur Jean Tiberi.

Parmi les bénéficiaires présumés de ces emplois figure un ancien préfet, soupçonné d’avoir bénéficié d’un chauffeur payé par le cabinet du maire de Paris. Il s’agit du seul contrat signé de la main de Jacques Chirac.

Repost 0
Published by jean schepman - dans les copains coquins
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 10:58
A lire dans Le Phare Dunkerquois de ce mercredi 28 octobre:

http://www.lepharedunkerquois.fr/actualite/Dunkerque/2009/10/28/le-baroud-du-nord-de-christian-hutin.shtml

en voici quelques extraits :

"Monsieur le ministre, mon titre de médecine générale me permet peut-être de le dire : vous êtes un chirurgien assez particulier parce que vous avez l'habitude d'amputer uniquement à gauche ! ».
parce que le nouveau découpage est une aberration totale : vous avez réussi à recréer la poche de Dunkerque de 1940. La nouvelle circonscription dédiée aux Flandres, et à Jean-Pierre Decool en particulier, va de la centrale de Gravelines en passant par toutes les Flandres, et remonte jusqu'au littoral, comprenant même la façade maritime de l'ancienne ville de Malo-les-Bains.
C'est la poche de Dunkerque de 1940. Historiquement, c'est absolument magique ! Monsieur le secrétaire d'État, mon ami Michel Delebarre et moi-même n'avons nullement l'intention de déposer les armes ! » Pourtant, on devine bien que les deux voisins ne pourront se maintenir l'un et l'autre. « Certains ont dû vous parler de charcutage. En l'occurrence, on est ici davantage dans le domaine du traiteur. Nous avons une spécialité, dans le Dunkerquois, qui s'appelle le beulte kaze, une espèce de fromage de tête.


Repost 0
Published by jean schepman - dans et si on en discutait
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 17:58

Quand les labos financent les experts de la grippe A

La révélation du financement d’un groupe d’experts sur la grippe A par des laboratoires pharmaceutiques pose la question de leur influence dans les décisions de santé publique.

Quatre-vingt-quatorze millions de doses de vaccins commandées par les autorités sanitaires pour 871 millions d’euros. Sans compter les dépenses annexes qui portent l’ardoise à plus d’un milliard d’euros. La n’a pas regardé à la dépense face à la .
Une manne pour les laboratoires pharmaceutiques autorisés à fabriquer le vaccin, proposé aux Français à partir du 12 novembre. Hier, certains d’entre eux ont publié leurs comptes, dopés par les commandes à travers le monde. Ces firmes ont-elles pu user de leur influence auprès du ministère de la Santé pour l’inciter à acheter des vaccins en surnombre ? Certaines, en tout cas, contribuent au d’experts appelés à conseiller les autorités sanitaires sur la politique vaccinale. Le cas du Groupe d’expertise et d’information sur la grippe (Geig) illustre les liaisons parfois dangereuses entre les firmes pharmaceutiques et les pouvoirs publics. Ainsi, le président du comité scientifique du Geig, le professeur Bruno Lina, apparaît comme l’un des experts officiels du ministère de la Santé alors que son groupe est financé à 100 % par les laboratoires producteurs du vaccin contre la grippe.
« Les pouvoirs publics sont infiltrés par des représentants des firmes pharmaceutiques, il faudrait qu’ils balayent devant leur porte ! » s’insurge le docteur Marc Girard, professeur de médecine auteur d’« Alertes grippales », un livre qui détaille le problème de ces conflits d’intérêts. Une dérive déjà constatée lors de la campagne de vaccination contre le virus de l’hépatite B en 1994, sous la pression de laboratoires et de l’Organisation mondiale de la santé.Les pouvoirs publics, eux, se défendent de tels procédés. Le contrat pour le vaccin grippe A s’est déroulé en juillet « selon une stricte procédure d’appel d’offres », rappelle la Direction générale de la santé. Si la procédure était classée « secret-défense », c’était uniquement « pour des raisons de sécurité évidentes, en raison des impératifs de santé publique ».

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 17:17

nouvelles rassurantes  !
 3 articles ce jeudi 29 dans la Voix du nord au sujet de manifestations du canton
je tiens  à vous rassurer :
j'ai bien participé  à  l'inauguration de la déchetterie d'Hondschoote , aux maisons fleuries  à Killem , j ai pris la parole dans ces deux cérémonies  et  à la saint hubert aux moeres ... Je ne suis cité dans aucune ....
 je ne remets bien sur pas du tout en cause le travail du correspondant local  ! 
Tout celà n'est bien sur qu'anecdotique  ...

Repost 0
Published by jean schepman - dans canton d'hondschoote
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 14:16
il y a quelques semaines, j'ai participé en présence de mon collègue Didier MANIER, Vice Président du Conseil Général et Président de Partenord Habitat à la pose de la première pierre du lotissement Partenord à Rexpoede.


Repost 0
Published by jean schepman - dans canton d'hondschoote
commenter cet article