Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 15:20

La méthode « lean », le retour du pire du travail à la chaîne

link

 

Nouveau mot, vieille recette : le management « lean » relance le travail à la chaîne dans les entreprises.

"Les Temps modernes", de Charlie Chaplin (1936).

Ils s'appellent « lean », « six sigma », « poka-yoke », « kaïzen » ou encore « 5 S ». Ces concepts de gestion à coûts réduits séduisent de plus en plus d'entreprises, qui les paient souvent chèrement à des consultants. Les salariés, eux, voient resurgir de vieux démons : division extrême des tâches, gestes répétitifs et chronométrés, et perte d'autonomie.

Pour les salariés d'Airbus à Saint-Eloi (Toulouse), tout a commencé quand on leur a demandé de fabriquer un avion en papier. Chaque personne a mis plusieurs minutes avant de terminer son avion. C'était au début 2010, des réunions étaient organisées, par groupes de vingt salariés, sur une nouvelle méthode de production : le « lean manufacturing ».

Les formateurs leur ont donc donné un cahier des charges à suivre pour que tous les dessins soient similaires. La fabrication de l'avion a été découpée par tâches, réparties entre les salariés, pour produire plus vite. L'expérience a fonctionné. Et à partir des avions en papier, elle a été généralisée aux mâts-réacteurs produits dans l'usine.

Des tâches répétitives et ennuyantes

Pierre, chaudronnier-soudeur à Saint-Eloi, a vu l'organisation de son travail changer peu à peu :

« Avant on s'occupait d'une pièce du début à la fin. On gérait les soudures, puis on emmenait la pièce à la chaudronnerie et on terminait le travail. Maintenant on fait de plus en plus de tâches répétitives et les cadences s'accélèrent. »

Il dit passer de plus en plus d'heures seul dans des box de soudure, derrière un rideau protecteur. Grâce à ce système, la productivité de l'usine a grimpé en flèche. Elle a été élue usine de l'année en 2011 par le magazine Usine Nouvelle, et ambitionne de doubler les cadences sur la production des pièces de l'A350.

« J'ai peur qu'on se spécialise toujours plus dans des tâches uniques pour produire plus. J'ai déjà de moins en moins l'impression que mon savoir-faire est utile, alors que je fais ce métier depuis plus de cinq ans. Si cela continue, tout le monde pourra être remplacé facilement parce qu'il ne fait qu'une seule tâche dans un ordre très précis ».

Pour être augmenté, il faut s'impliquer

Ce militant à la CGT peine à mobiliser ces collègues contre ces nouvelles méthodes, sauf quand les réorganisations proposées consistent juste à augmenter les cadences. Pour lui, c'est parce « tout est fait pour nous motiver et nous inciter à participer à la réorganisation ».

En effet, les salariés sont par exemple invités à déposer des « Pat » (propositions d'amélioration du travail), et touchent des primes si celles-ci sont mises en place. Tous les matins, avant l'heure d'embauche officielle, une réunion est organisée pour faire le bilan de la veille. On vérifie si les objectifs de sécurité, qualité et de productivité ont été atteints. Ces réunions ne sont pas obligatoires, mais Clément, qui y participe peu, dit s'être vu reprocher son manque d'implication sur le « lean » lors de son entretien de fin d'année. Il n'a pas été augmenté.

Antoine Valeyre, chercheur au Centre étude de l'emploi, a comparé l'impact des différentes organisations du travail sur les salariés en recoupant des enquêtes statistiques européennes. Il conclut que le lean est au moins aussi nocif que le taylorisme sur la plupart des critères étudiés. Et dans plusieurs domaines il s'avère même plus nocif, car les salariés souffrent d'autant plus qu'ils ont été impliqués dans la réorganisation.

« Il y a un effet d'engagement, c'est-à-dire qu'ils ont l'impression de ne pas pouvoir dénoncer un système qu'ils ont contribué à mettre en place », détaille Bernard Michez, ergonome.

Des ayatollahs du changement de mode de pensée

Cette technique, née au MIT (Massachussets Institute of Technology) à la fin des années 1980, se veut la traduction américaine du toyotisme. Extrêmement complexe, elle nécessite plusieurs années pour être mise en place. Cela n'a pas empêché de nombreux cabinets d'émerger très récemment pour initier les managers au lean. En fait, « il n'y pas de formation solide en France », estime Bernard Michez, ergonome au cabinet Ergotec de Toulouse.

Fabrice Bourgeois, ergonome à Paris, parle même « d'ayatollahs » qui sévissent dans les entreprises et conseillent « un changement complet de mode de pensée » : « des managers qui ont eu ces formations m'ont parlé de véritable intoxication », témoigne-t-il. (Voir la vidéo de l'entreprise Atex Solution, présentant les services de consultants en « lean », « kaizen », « six sigma »)

 

Ces professionnels du management vendent une méthode unique et rapide permettant de supprimer tout gaspillage dans la production : stocks intermédiaires, temps morts, déplacements des salariés, etc.

Un lean souvent dévoyé pour la seule productivité

La méthode lean n'est pas forcément nocive, c'est son dévoiement qui pose problème, explique Christian Daniel, fondateur du cabinet Lean-Key, qui dit s'être initié au lean depuis 25 ans, notamment au Japon :

« Je suis dégouté par l'utilisation qui est faite du lean aujourd'hui, à cause des charlatans qui s'en sont emparés. Cette technique a un potentiel énorme et peut vraiment si elle est bien utilisée réconcilier productivité et qualité de travail. »

De même, Alain Rojon, spécialiste du lean chez PSA, assure, qu'après « quelques tâtonnements », que cette méthode a permis de réduire le nombre d'accidents dans les usines du groupe. Avant de déplorer qu'en France, « 97% des entreprises qui mettent en place le lean s'en servent uniquement pour augmenter la productivité ».

Méconnaissance totale du fonctionnement d'un être humain

Les ergonomes du travail s'indignent contre les conséquences du lean sur les salariés, comme Bernard Michez, qui dénonce un recul :

« Ces idées montrent une méconnaissance totale du fonctionnement d'un être humain. […] Alors que la base de l'ergonomie montre que la répétition des gestes courts est susceptible de provoquer de nombreux troubles musculo-squelettiques (TMS). »

Même impression chez son collègue Fabrice Bourgeois :

« On réduit les déplacements non productifs, en mettant par exemple en place des lignes en U où le salarié tourne en continue entre des emplacements très rapprochés et conçus de façon à ce que le dernier poste de travail soit proche du poste de redémarrage. On explique même au salarié qu'il est gagnant car il va moins se fatiguer. Or c'est faux puisque les déplacements peuvent être des ressources, des temps où l'on repose les muscles qui travaillent, où l'on réfléchit aux prochaines étapes et où l'on peut interagir avec ses collègues. »

Appliquée ainsi, la méthode ne peut faire gagner de la productivité que pendant quelques mois. Ensuite, les troubles musculo-squelettiques, les arrêts maladie et la démotivation gagnent les salariés. Toyota, Renault, ou encore Atos ont connu de tels ravages.

Les ergonomes disent voir de plus en plus de problèmes de santé apparaître après de telles réorganisations dans les entreprises. Au ministère du Travail, on répond que le registre des expertises réalisées pour les Comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) n'est pas assez précis pour confirmer ou infirmer cette impression.

Un management qui s'étend au public

Ces méthodes s'étendent pourtant à tous les secteurs. Bernard Michez assure que Pôle emploi s'en est inspiré pour s'organiser après la fusion entre l'ANPE et l'Unedic, notamment pour découper les entretiens avec les usagers. Et dans le cadre de la révision générale des politiques publiques, l'Etat a fait appel à des consultants lean rémunérés jusqu'à 2 500 euros par jour. Plus généralement, c'est au tour des entreprises de services de s'y intéresser, comme le confirme Johan Petit, ergonome à l'université de Bordeaux et spécialiste des banques, assurances et mutuelles :

« L'idée dominante est qu'on peut supprimer ce qui est appelé la surqualité du service. Cette forme de rationalisation du travail ressemble au taylorisme car elle se vante d'un caractère scientifique. On découpe la production bout par bout, morceau de dossier par morceau de dossier, si bien que les salariés sont hyper-spécialisés, et ont très peu de marges de manoeuvre ».

Selon l'ergonome, la méthode fonctionne au mieux pour 80% à 85% des tâches quotidiennes ; mais pour le reste, cette organisation augmente la difficulté à aider le client, et finit par se retourner aussi contre les salariés :

« On empêche les salariés de faire du travail bien fait. Ils doivent suivre la procédure alors qu'ils savent que, parfois, cela va nuire à la qualité du service qu'ils vont produire pour un client. C'est une négation complète de l'identité professionnelle, qui est basée sur la capacité de l'employé à anticiper ou à résoudre les cas particuliers […] On les empêche de se développer, de se démarquer socialement dans l'entreprise, de collaborer. Le travail, sous cette forme, rend les gens malades ».

Photo : « Les Temps modernes » de Charlie Chaplin (1936).

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 09:59

Et oui mon blog est lu par de nombreux citoyens avec intérêt pour preuve mon article sur le positionnement de Mr Decool en est la preuve!

 

Sur le blog de Mr Decool on peut y lire :

"Décidément, Jean SCHEPMAN est incorrigible !"

 

Moi, je persiste et signe, j'ai bien précisé qu'il s'oppose à la réforme qu'il a lui même voté, car lorsqu'on demande le report de l'application d'une loi car la procédure ne semble pas convenir aux élus locaux, cela veut bien dire que l'on n'est pas d'accord avec le calendrier prévu par la Loi.

 

Il faut assumer les éventuels désaccords des élus locaux aux lois que l'on a soutenues.

 

 

Si une large concertation avec les élus locaux en amont avait été organisée,  on n'en serait pas là.

 

Mais Mr Sarkozy et l'UMP ont tendance à faire passer leurs lois à la hussarde et dans la précipitation.

 

 

A en lire la presse, la quasi-totalité des élus pensent comme moi, ils jugent cette réforme absurde et qui va compliquer les choses au lieu de les améliorer.

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 15:05

Qui a osé dire que Total le groupe pétrolier  aurait bien répercuté à la pompe l’évolution du cours du pétrole.. et notamment la baisse?

 

Et oui, il s'agit de Mr BESSON sans honte et sans scrupules qui annonce aux citoyens français que le prix du litre de gasoil et d'essence a bien évolué selon les fluctuations du prix du baril!

 

Je pense que comme beaucoup nous avons surtout remarqué la hausse rapide et nous attendons encore la soi disante baisse.

 

Oserai-je dire que l'on se moque un peu de nous? OUI, je le dis et je le confirme.

 

 

En effet, lorsqu'on lit qu' Eric Besson assure que le pétrolier ne paie pas d’impôts en France, ou très peu, parce que ses activités de raffinage y sont déficitaires. La semaine dernière, Total a annoncé, en gage de normalisation fiscale, qu’il renonçait au régime du bénéfice mondial consolidé, un régime qui, en réalité, ne lui était d’aucune utilité en France.

 

 

Incroyable, étonnant, scandaleux!

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 20:18

Et oui, ce matin dans la Voix du Nord, on peut y lire que Mr DECOOL, Député UMP ou apparenté s'oppose à la réforme de l'intercommunalité proposée par le Préfet de Region sous les ordres du gouvernement.

 

Comme souvent, il s'oppose à des réformes alors  qu'il se targue de les soutenir et voir même de voter à l'Assemblée Nationale.

 

Cela fait des mois, que les élus de tous bords dénoncent cette réforme, et voilà que Mr DECOOL sentant le vent tourner à sa défaveur décide de dénoncer cette réforme. En sa qualité de Député, il aurait pu et du se prononcer bien en amont.

 

Les électeurs ne sont pas dupes de ce tour de passe-passe habituel du Député de la 14ème circonscription: rappelez vous son soutien pour les intitatives des citoyens s'opposant aux procheries industrielles et ensuite il soutient un amendement permettant de ne plus solliciter des enquetes publiques. Ou encore quand il dénonce des fermetures de classes alors qu'il vote des deux mains les lois sacrifiant l'éducation nationale!

 

 

2012 arrive à grands pas et les électeurs n'oublieront pas!

 

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 09:56

http://www.patrick-kanner.com/article-les-priorites-du-mandat-ont-ete-votees-a-l-unanimite-78664157.html

 

 

Repost 0
Published by jean schepman
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 09:26

Voici ci dessous le compte rendu de la rencontre que j'ai organisé à Lille avec la Province de Flandre Occidentale:


Lille, 28/06/2011

Hôtel du Conseil Général - 2, rue Jacquemars Giélée à Lille

 

 

► Projet Interreg “Itinéraires transfrontaliers” 

Le permis de construire du tunnelsous l'A16 est accepté du côté belge. Les travaux commenceront cet automne pour s’achever en fin d’année 2012. L’inauguration de l’itinéraire interviendra au printemps 2013.

Côté français, un accord avec le propriétaire du terrain a été trouvé. La procédure d’acquisition du terrain devrait être bouclée pour fin 2011.

 

Suite à la mise en service de ce nouvel itinéraire, un évènement transfrontalier pourrait être organisé à l’automne 2013 : la fête des sports de nature

 

Circuits VTT : ces circuits sont surfréquentés côté flamand et peu de choses existent dans le Nord.

Le Département du Nord travaille à la mise en place de la Commission départementale des espaces, sites et itinéraires (fin 2011-début 2012) : il est proposé d’y intégrer des représentants de la Province de Flandre occidentale (Westtoer et service des sports) afin de travailler en priorité sur la thématique VTT.

 

Monsieur DECORTE annonce que les prochains championnats du monde de cyclo cross se dérouleront en janvier 2012 à Coxyde. Une délégation du Conseil Général sera invitée.

 

Accentuer la conception et la diffusion des documents bilingues dans la région transfrontalière. De même, la communication et l’accueil bilingue doivent être développés dans les domaines provinciaux et départementaux.

 

 

Grand site de France : le SMCO et la Communauté Urbaine de Dunkerque ont pris contact avec la Province et le Département dans le cadre de l’appel d’offre en cours afin de classer le littoral dans les Grands sites de France

Projet Life sur la gestion dunaire-  LIFE-project over de duineninrichting.

Le projet sera déposé début juillet 2011 avec la Région flamande, le conservatoire du littoral et le Département du Nord.

Les actions du Département comprennent l’élaboration de plans de gestion des dunes, une étude, le suivi scientifique et des actions pédagogiques pour un montant de 1,5 millions d’€ sur 5 ans.

 

Projet LIFE autour de la Vallée de l’Escaut. LIFE-project rond de Scheldevallei

Ce projet a été déposé par le parc naturel transfrontalier de la plaine de l’Escaut en juin 2011. Le Département du Nord sera associé aux travaux.

 

La Province fait part de son souhait de travailler sur la thématique de l’Escaut avec le Département du Nord et les partenaires du Hainaut (Province, IDETA ?).

Un grand projet autour de l’Escaut pourrait être développé dans Interreg V (dans la même lignée que Lys sans frontière).

A la demande de la Province, Mr Schepman accepte qu’une étude de faisabilité/diagnostic soit lancée dans le cadre d’Interreg IV (clôture du dernier appel à projet Interreg IV le 15 décembre 2011). Les personnes ressources seraient Samuel Lelièvre pour le Département et Koenraad Marchand pour la Province.

 

HQE : la Province organise des formations et développe un centre d’entreprises qui se spécialisent dans ce domaine à Furnes. Une visite du centre sera organisée dès qu’il sera opérationnel.

 

Le Département finance ECOPAL : il s’agit d’une association d’industriels qui travaille sur le développement durable dans leurs entreprises

 

L’échange d’expériences concernant la mise en œuvre de la campagne pour la protection des espèces de chauve-souris : organiser une journée de rencontre. La personne ressource pour la Province est Franck Petit Jean


 

Echanges de pratiques entre les gardes du littoral, des Monts de Flandre et de la Flandre : un nouveau responsable des domaines provinciaux vient d’être recruté. La Province proposera un site pour organiser une visite (Kemmel, Mont Noir, Métropole)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 09:21

 

Je tiens à informer les habitants de Rexpoede que les services du département vont procéder au titre du programme d’entretien 2011 aux travaux de réparations suivants :

-   localisation : entre le carrefour RD 79/110 et l’entrée d’agglomération de Rexpoëde

-   pour des travaux type : mise en œuvre d’un enduit superficiel

-    pour une durée de : 1 jour (prévu le mardi 05/07)

-   durant la période (afin de tenir compte des éventuelles intempéries): du 05/07/2011 au 08/07/2011

-    par l’entreprise : Jean Lefèvre

-   mise en place de la signalisation : l’entreprise

- Pour la zone de travaux : Avec limitations à 30 km/h, interdiction de stationner, interdiction de doubler

 

 

Je Compte sur la vigilance des usagers et sur la patience des riverains.

 


Repost 0
Published by jean schepman - dans routes départementales
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 09:36

Cette année et ce comme depuis 12 ans, l'opération Un Eté en Nord est proposée aux jeunes du Canton d'Hondschoote leur permettant de découvrir gratuitement pendant 4 jours un site du département du Nord

 

20 places sont réservées pour mon canton pour un séjour du 8 au 12 aout à Bouchain dans une base sportive accès vers le nautisme.

 

Ce séjour pris en charge par le Département du Nord est prévu pour des jeunes entre 11 et 15 ans et il reste encore quelques places à pourvoir et j'invite donc les familles intéressées de se rapprocher de la Ville d'Hondschoote et plus particulièrement de Mr CATRY, Directeur des Services pour les inscriptions (0328683155).

 

Je profite pour remercier la Mairie d'Hondschoote qui depuis 2 ans a accepté d'assurer la partie administrative de cette opération.

 

Comme tous les ans, j'ai demandé aux services départementaux que les enfants soient pris en charge dès le départ  puisque le déplacement par car est possible depuis Hondschoote et bien évidemment gratuitement.

 

Cette opération un Eté en Nord répond à la volonté politique du Conseil Général de ne pas laisser les jeunes nordistes sans possibilité de s'évader quelques jours cet été.

 

Je compte sur vous pour diffuser autour de vous cette action noble du Département du Nord.

Repost 0
Published by jean schepman - dans canton d'hondschoote
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 15:35

Voici le lien vers la radio delta Fm concernant mon interview donnée lors de l'inauguration du réseau de randonnée de la côte d'opale de part et d'autre de la frontière:

 

"Se promener sans se perdre, c'est désormais possible. Le conseil général du Nord, en partenariat avec la Belgique, vient d'inaugurer le projet Mirra, signifiant Mise en Réseau de la Randonnée. C'est un nouveau principe d'itinéraire, inspiré du modèle belge : l'édition de carte bilingues et l'implantation de milliers de panneaux de signalétique. En tout, ce sont près de 400 kilomètres de marches qui vous sont proposés, dont plusieurs parcours le long des monts et dunes de Flandre.

 

link

http://www.deltafm.fr/actu/actu.php?id=18211&zone=

 

 

 

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans Vice Président
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 12:33
Repost 0