Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 11:49

canoe-03-juillet-2011.jpg 

Repost 0
Published by jean schepman - dans agenda et rdv
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 11:12

EDF annonce sa décision finale d’investissement dans le terminal méthanier de Dunkerque!

 

EDF annonce la décision finale d’investissement dans le terminal méthanier de Dunkerque aux côtés de Fluxys.G et Total, qui ont confirmé leur prise de participation à hauteur respectivement de 25% et 10% dans le capital de Dunkerque LNG, la société en charge de l’installation industrielle du terminal et désormais détenue à 65% par EDF. Les trois partenaires partageront ainsi l’investissement d’1 milliard d’euros porté par Dunkerque LNG à hauteur de leur participation dans le capital de cette société.


Des accords commerciaux ont également été signés, permettant à Total de réserver auprès de Dunkerque LNG jusqu’à 2Gm3/an de capacités de stockage et de regazéification et à EDF de conserver une capacité allant jusqu’à 8Gm3/an. Parallèlement, EDF et Total ont signé avec GRTgaz des accords les autorisant à utiliser le réseau de transport de gaz à la sortie du terminal.


Dunkerque LNG se réserve la possibilité d’accueillir ultérieurement d’autres partenaires financiers ou commerciaux sur ce projet.


Le chantier de construction, qui démarrera début 2012, a été confié par lot à trois groupements d’entreprises : le consortium Bessac-Razel-Soletanche réalisera le tunnel entre la centrale de Gravelines et le terminal, le consortium Bouygues-Entrepose Contracting construira les trois réservoirs de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) et le consortium Techint-Sener sera en charge des installations de déchargement et de process industriel liés à la regazéification du GNL.


Le terminal méthanier de Dunkerque, dont la mise en service est prévue fin 2015, aura une capacité annuelle de regazéification de 13Gm3 et augmentera d’environ 20% les capacités d’importation de gaz naturel sur le territoire français. Grâce à ce terminal, EDF pourra se constituer un portefeuille d’approvisionnement équilibré et diversifié en gaz naturel. Le Groupe sera ainsi en mesure de mieux répondre à la demande de ses clients finals en offres bi-énergie (électricité+gaz) et d’optimiser l’approvisionnement de ses centrales de production électrique à partir de gaz. Trois centrales à cycle combiné gaz (CCG) seront en effet mises en service d’ici 2012 par EDF en France pour une capacité de production totale de 1360 MW, ainsi qu’une centrale CCG de 1300 MW au Royaume-Uni.

Repost 0
Published by jean schepman - dans dossier en cours
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 16:18

En 1998, la majorité socialiste du Conseil général décidait de mettre en place une politique volontariste d’aide à la demi-pension des collégiens du public comme du privé. Depuis, le dispositif a été pérennisé et renforcé pour qu’un nombre plus important de familles du département puissent en bénéficier.

Le calcul de l’aide à la demi-pension se base sur deux critères :

- les revenus de la famille (le revenu fiscal de référence),

- le nombre d’enfants (mineurs et enfants majeurs à charge).

Le montant de l’aide a été augmenté à la rentrée scolaire 2010/2011 :

Tranche 1 Montant de l’aide 1, 78 € (1,73 € en 2009/2010)

Tranche 2 Montant de l’aide1, 47 € (1,33 € en 2009/2010)

Tranche 2 3 Montant de l’aide0, 87 € (0,82 € en 2009/2010)

 

Les barèmes d’attribution sont fixés par rapport à la base d’évolution des barèmes d’attribution des bourses nationales (barème 2011/2012 non communiqué par le rectorat à ce jour).

Les familles ne doivent jamais avancer le montant de l’aide à la demi-pension financé par le Département. Le collège déduit directement les aides départementales du prix des repas réclamés aux familles.

Le dispositif est un succès. 61, 34 % des collégiens du public fréquentaient la demi-pension en 2010/2011 contre 37 % en 1997. Quant aux collégiens du privé, ils sont 62, 76 % à fréquenter la demi-pension en 2010/2011. De manière indéniable, l’aide départementale a démocratisé l’accès à la restauration scolaire dans les 200 collèges publics et les 83 collèges privés du Nord.

 

La qualité de la restauration scolaire est également au rendez-vous. Le Département veille aux repas, intègre dans l’assiette des aliments issus de l’agriculture biologique et sensibilise les élèves à l’équilibre alimentaire.

Parallèlement, le Conseil général a augmenté le montant de la bourse départementale de 10 % passant de 60 à 66 euros.

Globalement, la politique d’aide aux familles des collégiens représente un effort financier de 6, 91 millions d’euros dans le Budget Primitif 2011 du Département du Nord.

 

Baisse scandaleuse du fonds social cantine

Plusieurs collèges du département sont touchés par la diminution du fonds social cantine décidée par l’inspection académique. Selon la FCPE, elle peut atteindre plus de 60 % dans certains cas. Première conséquence : le tarif du repas a déjà augmenté.

La décision de l’inspection académique met à mal la gratuité de l’enseignement et l’égalité de tous au collège dans une période où les fins de mois sont déjà difficiles pour de nombreuses familles. Combien d’entres elles vont devoir retirer leur enfant de la demi-pension ? Que vont-ils faire pendant la pause du midi ?

Le désengagement de l’inspection académique est d’autant plus inacceptable que le Conseil général assume ses responsabilités et fait déjà le maximum pour la scolarité de nos collégiens.

Repost 0
Published by jean schepman - dans Vice Président
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 15:11

Journée du samedi 25 juin 2011

10 H 00           GHYVELDE

Permanence Mairie

 

12 H 30           LES MOËRES

Fête de l’école

 

14 H 30           KILLEM

Danse à l’Ecole Jules Ferry

 

16 H 00           BAMBECQUE

Spectacle et Kermesse

Ecole Saint Gertrude

 

17 H 00           WARHEM

Inauguration du « Béginage »

7 logements (Maison Flamande)

Impasse de la Motte

Suivie d’une réception sous chapiteau

placé Espace Jean-Pierre CARTY

rue Paul Verschave

 

18 H 00           BERGUES

Discours officiels à l’occasion

du 5ème anniversaire de la reconstruction

 du Beffroi

Square Sapelier

 

 

Journée du dimanche 19 juin 2011

 

 

11 H 30           ESCARMAIN SOLSMOIS

Inauguration officielle de la Boucle

du Solesmois du GRP du Cambrésis

Place des Anciens Combattants

 

15h                  Marché Fermier Trésors de Flandres

Rue de belfort DUNKERQUE

Repost 0
Published by jean schepman - dans agenda et rdv
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 11:09

J'ai participé ce mardi matin à la réunion du CODERST ( conseil départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques) à Lille où j'ai siégé en tant que Conseiller Général du Nord tout comme aurait du siéger Mrs Drieux et Dieusaert (suppléant) Conseillers Généraux du Groupe UPN (UMP) mais ils n'étaient pas présents.

 

Le point important de cette réunion était la présentation aux membres du CODERST le projet d'installation d'une porcherie à caractère industrielle sur la commune de Bambecque, dossier qui avait fait couler beaucoup d'encre et mobiliser de nombreuses personnes il ya quelques mois.

 

J'ai pu lors de cette réunion défendre ma position à savoir mon opposition à ce projet relayant ainsi les attentes des élus locaux, des citoyens et des associations de défense de l'Environnement.

 

J'ai le plaisir de vous annoncer en avant première que ce dossier a reçu un avis favorable à l'unanimité pour le refus d'autorisation d'exploiter.

 

Je me réjouis de cette victoire qui concrétise une mobilisation sans précédent dans le secteur. La raison et le respect du territoire ont pris l'ascendant sur la rentabilité et le profit.

 

Je souhaite désormais connaître l'avis des élus qui ont soutenu ce projet ou qui ont fait preuve de double langage dans la gestion de ce projet.

 

En effet, il faut dénoncer l'attitude de certains qui viennent aux côtés des manifestants à l'occasion d'un barbecue citoyen et par ailleurs soutiennent un amendement parlementaire qui voudrait supprimer l'avis de la population dans les futurs projets du même acabit.

 

Mais ne polémiquons pas sur ce point, je souhaite vraiment que nous retenions que ce jour les autorités publiques ont bien retenu les arguments censés contre ce projet dénaturant notre territoire.

 

Repost 0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 13:44

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE MARYLISE LEBRANCHU 

ET DE FRANCIS LEC - 17 JUIN 2011

 

Lors d’un colloque organisé à Nice le 16 juin, le ministre de l’intérieur Guéant a évoqué le rapprochement entre police nationale et polices municipales.


Pour Marylise Lebranchu, présidente de la fédération des élus socialistes et républicains, ancienne Garde des Sceaux, « c’est avant tout un aveu d’échec des politiques de sécurité menées par la droite depuis 2002.
Après avoir diffamé les maires socialistes l’été dernier, Christian Estrosi les appelle à l’aide ! »

 

Francis Lec, délégué national Sécurité-Justice de la fédération des élus socialistes et républicains, confirme l’agacement des maires de gauche : « Entre polices municipales et nationales, le partenariat, oui, le transfert, non. La sécurité est et doit rester de la responsabilité de l’État. »

 

À cause des politiques de restriction d’effectifs de police imposés par la droite à l’État, les communes, y compris de gauche, ont déjà beaucoup compensé. Francis Lec constate : « Nombreux sont les maires qui ont demandé des renforts de Police Nationale à leur préfet sans la moindreréponse. Les maires se retrouvent souvent seuls face aux problèmes de sécurité. Pendant que la droite tient conférence, les maires de gauche agissent. »

 

Marylise Lebranchu le rappelle, « depuis 2002, la droite a réduit de 10.000 les effectifs actifs de la Police Nationale. » Pour elle, « ce n’est pas qu’une logique budgétaire. Comme pour d’autres services publics, elle organise son impuissance pour préparer le terrain pour des polices privées. »

 

Marylise Lebranchu dénonce les orientations même de la politique de sécurité de la droite : « la politique du chiffre imposée par la droite aux policiers et aux gendarmes les a détournés des objectifs des vrais enjeux de sécurité. Pour la droite, toutes leurs interventions doivent se conclure par des mises en cause, alors que la tranquillité des habitants se résume dans beaucoup de cas à de la présence et à du dialogue. Aujourd’hui, c’est souvent la police municipale qui maintient cette présence et ce dialogue. »


Sur les questions de statut des policiers municipaux, Francis Lec insiste sur la diversité des solutions retenues par les communes : « Les maires socialistes et républicains trouvent des solutions adaptées
aux questions de sécurité auxquels ils font face, qui sont très différentes selon les territoires. Ils sont très attachés à leurs personnels de Police Municipale, et ils ne veulent pas les transformer en supplétifs de la Police Nationale. »

 

Marylise Lebranchu complète : « C’est la confusion des genres et des responsabilités qui est la plus dangereuse pour la sécurité. Les Polices Municipales ont des prérogatives limitées par la loi. L’enjeu, ce n’est pas de faire faire aux policiers municipaux ce qu’ils ne sont pas censés faire ou de leur donner l’apparence de policiers nationaux. L’enjeu, c’est de régler les troubles au plus tôt, que ce soit des troubles de voisinage, de l’ivresse sur la voie publique ou des actes de délinquance. Pour cela, il faut que le préfet considère le maire comme un véritable partenaire. Et que la Police Nationale ait des effectifs suffisants pour qu’elle vienne quand on l’appelle. » Elle rappelle que le projet socialiste pour 2012 prévoit la création de 10.000 policiers et gendarmes supplémentaires.

Repost 0
Published by jean schepman - dans la faillite du gouvernement
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 10:22

ACTUALITÉ ROUBAIX

.                           

                                     .        La nature revient en ville et invite à faire un petit tour au jardin de l'ADEP

 

Samedi 18.06.2011, 05:21 - La Voix du Nord

Danse à Lille a emmené le public faire un tour au jardin lors d'une jolie performance dansée.

|  ON EN PARLE |

On inaugurait jeudi les jardins partagés installés dans la cour dont l'ADEP a la jouissance, rue Léon-Marlot. L'ambition de l'organisme de formation, qui participe aussi à l'amélioration du cadre de vie des habitants, c'est de réintroduire la nature en ville, avec tout ce qu'elle a de chouette !

PAR MARTINE DIEUDONNÉ

 

Le Département du Nord a apporté un coup de pouce à ce joli projet mené en partenariat avec les habitants du quartier. À la place du bitume, des espaces de lecture, d'exposition, de déambulation. Dans l'ancienne cour d'école, un jardin a poussé. Il n'est pas terminé mais il a déjà fière allure. On rêvait d'une sorte de mini jardin Mosaïc, en plus modeste, mais avec une petite mare, des silhouettes stylisées, des pupitres végétaux, un gîte à insectes... Le plan pour les 2 400 m² a été élaboré par l'association Nord nature Chico Mendès. L'espace a été aménagé avec l'aide du lycée Louis-Loucheur, de l'école Marlot, du centre social des Trois Ponts, du comité de quartier Justice, avec l'espoir que les habitants se l'approprient.

Un atelier mémoire a travaillé sur ce nouvel espace pour rappeler que sous le préau, des générations d'enfants ont passé des récréations.

« Cet espace est emblématique et doit être ouvert sur le territoire. Il ne doit pas être réservé à l'élite qui viendrait se mettre au vert ... s'est enflammé Fabrice Belin, adjoint à la Vie associative. C'est un exemple concret d'éducation populaire. » Et Jean Schepman, vice président du conseil général qui représentait Patrick Kanner, a rappelé que c'était actuellement une volonté que de remettre la nature au coeur des villes. « Et derrière tout cela, il y a des gens qui se battent. Je me félicite de ce que fait le conseil général pour ce genre de projet. Ici, nous allons tenter l'expérience de faire revenir les chauve-souris, pour récréer la biodiversité, car elles ont la particularité de manger les moustiques la nuit ! » Il y avait beaucoup de monde lors de l'inauguration. Des officiels et des élus, bien sûr, mais aussi de nombreux habitants, ce qui laisse augurer d'un bel avenir pour cet espace qui leur est destiné.

Le président de l'ADEP, Medhi Massrour, et la directrice, Myriam Maerten, veulent en faire un lieu d'échange et de rencontre entre les auditeurs qui fréquentent les formations et les « locaux ». Ils pourront dans ce bel endroit, se sensibiliser aux pratiques du jardinage, à l'environnement et à la biodiversité, tout en étant sensibles à la mémoire des lieux.

Danse à Lille a mis son grain de sel dans ce moment de fête en présentant une performance musicale et dansée, qui a emmené le public faire un petit tour dans le nouveau jardin. •

Repost 0
Published by jean schepman - dans Vice Président
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 12:18

message de la part d'un ami du canton:

 

Que vient donc faire Ségolène Royal, pour le commun des mortels, dans cette affaire José Bové (qui a bien fait de faucher des plants OGM)...Pujadas ne le dit pas! Sauf que cette histoire se passe dans la Vienne, département de la région Poitou-Charentes, dont Ségolène Royal est la Présidente!

La non-information cède le pas à la désinformation!


DSK, DSK,  ce feuilleton devient pire que Dallas! Je propose un autre sujet pour Pujadas and Co, chaque jour: L'Eglise Catholique, ses ultras, Benoît XVI et ses positions sur les évêques ou prêtres pédophiles: où en est-on? Les pédophiles de l'Eglise catholique ont-ils été condamnés? Incarcérés? Et les révisionnistes de cette même Eglise, pas très catholique, sont-ils toujours bénis par le pape?

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 11:49

Ce Dimanche 19 Juin, Journée portes ouvertes de l’association, vous pourrez y découvrir toutes les activités, les  partenaires et leséquipements.
A l’occasion de « l’année mondiale des forêts », les différentes animations s’articuleront sur ce thème tout au long de la journée dans le cadre verdoyant de la Dune au Lierre.
Une journée familiale comme on les aime où chacun pourra participer à différents ateliers pédagogiques, ludiques et créatifs.
Au programme, entre autres : initiation au compostage et au jardinage au naturel, découverte de la Dune au Lierre à dos d’âne ou à pied, observation des petits dragons et autres espèces que le site abrite. Découvertes de plantes sauvages et des productions de l’agriculture biologique (AMAP, Jardin de Cocagne.. ) Un coin spécial pour les enfants leur proposera des ateliers nature, des contes, des animations de découvertes dans la dunes. Vous pourrez également vous essayer à la musique en pleine nature et vous faire tirer le portrait dans votre forêt préférée...
En fin de journée, les Metal Gnoux nous offriront un concert bucolique et loufoque pour clore cette belle journée placée sous le signe de la convivialité, de l’échange et de la découverte. 

Nous vous attendons nombreux pour partager cette journée !

Rendez-Vous donc de 10h à 18h, Dune au Lierre (Rue Jean Delvallez) à Zuydcoote.
Restauration sur place toute la journée par Cooking & Cie et Buvette.
Brocante dans le village
le même jour.
Accessible aux personnes à mobilité réduite, en vélo et en Bus par les lignes 2b ou 3b arrêt « Zuydcoote ».

   
 CPIE FLANDRE MARITIME 
 Centre Permanent d'Intiatives pour l'Environnement 
 Rue Jean Delvallez 
 59123 ZUYDCOOTE - FRANCE 
Repost 0
Published by jean schepman - dans agenda et rdv
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 09:46

Démonstration de l'atelier cirque-jonglerie de l'association HANDI-QUENTIN samedi 18 juin à la salle polyvalente à Warhem lors de la kermesse de l'école Maxence Van dermeersch.

Passage de l'atelier vers 15h30/16h30  horaires non confirmés précisément.

Venez passer un bon moment et admirer les artistes en herbe.

DSC04703--6-.jpg

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans agenda et rdv
commenter cet article