Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 23:25

Merci Marc P


Le ministre de l’ouverture enferme deux petites filles

 

Le Canard Enchaîné du 28/01/2009

 

Besson commence en Fanfare.

 

Beau début pour le nouveau ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale ! Très ouvert, le ministre d’ouverture !

 

Deux petites filles de 12 et 5 ans et demi ont passé trois jours, toutes seules, dans la rieuse zone d’attente de Roissy, avant d’être déférées dimanche 25 janvier, au tribunal de Bobigny. Quant à leurs mères, elles avaient été arrêtées à l’aéroport, pour avoir commis l’affreux crime d’être à la fois congolaises et venues chercher leur enfant. A la vue de Djessy, 12 ans, et de Gudelcia, 5 ans et demi, la juge des libertés s’est étranglée et a même présidé sans revêtir sa robe noire « pour ne pas leur faire plus peur encore », comme le raconte « Le Parisien ». A la décharge de la préfecture, Gudelcia avait eu le culot de signer sa notification de placement en zone d’attente. « Evidemment, elle ne sait pas lire ! On frôle l’indécence totale ! » s’est encore indignée la juge, avant de rendre les petites à leurs mères. Toutes deux en situation régulière, précisons-le…La semaine d’avant, Willemina, 12 ans, avait connu le même sort, comme 800 enfants isolés en 2008.

 

Dimanche, au moment où comparaissaient les deux fillettes, Eric Besson se vantait de travailler « sur les mêmes bases que Brice Hortefeux », et d’atteindre ,en 2009, les 26 000 expulsions, soit, à la petite fille près, 3 796 de moins qu’Hortefeux en 2008.

 


Repost 0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 23:19

La mutation annoncée mercredi du préfet de la Manche, Jean-Charbonniaud, est une «sanction injuste» selon des élus UMP et PS qui n'hésitent pas à faire un lien avec l'importante manifestation organisée, le 12 janvier dernier à Saint-Lô, lors de la venue de Nicolas Sarkozy.

Ce jour-là, le président de la République avait été accueilli par 2.

000 à 4.000 manifestants (selon la police ou les organisateurs) et des heurts avaient eu lieu avec la police. Son entourage n'avait pas caché son irritation au sujet du dispositif de sécurité mis en place par le préfet.


«Je trouve parfaitement lamentable qu'on puisse utiliser un représentant de l'Etat comme si on utilisait un kleenex. C'est scandaleux», a déclaré le président UMP du conseil général de la Manche Jean-François Legrand. C'est également l'avis du député UMP de la Manche Philippe Gosselin. «Cette santion est très regrettable, injuste, c'est un mauvais signal politique. Cela donne l'impression que la manifestation du 12 s'est mal passée alors qu'il n'y a pas eu d'incident majeur». Le député a indiqué qu'il se trouvait à côté de Nicolas Sarkozy lors de la manifestation: «il était très énervé d'entendre les manifestants le siffler. Il y a eu plus de monde qu'il n'en attendait à la manifestation je crois, 3.000 manifestants à Saint-Lô, ça ne s'est pas vu depuis 20 ou 30 ans».
Ancien chef de cabinet de Dominique de Villepin, Jean Charbonniaud a été nommé mercredi en Conseil des ministres préfet hors cadre pour siéger comme membre du Conseil supérieur de l'administration territoriale de l'Etat. «Sa mise hors cadre et la mutation du préfet de la Manche sanctionnent une fois de plus de manière arbitraire un haut fonctionnaire qui a déplu parce qu'il n'a pas pu empêcher une manifestation républicaine», a jugé François Bayrou.

L'Elysée a démenti tout lien entre la mutation du préfet et les incidents de Saint-Lô, en rappelant la nomination de M. Charbonniaud au Conseil supérieur de l'administration territoriale de l'Etat. «Si cela avait été une sanction, il aurait simplement été placé hors-cadre», a-t-on indiqué à la présidence. «C'est exactement la même démarche que lorsqu'on a mis à la porte Dominique Rossi, le responsable de la sécurité en Corse, simplement parce qu'il y avait eu une manifestation chez Christian Clavier», acteur proche du chef de l'Etat, a ajouté François Bayrou.
En outre, le directeur de la police de la Manche a annoncé lui aussi, hier, sa mutation. Une source proche de la préfecture de la Manche qui a requis l'anonymat a indiqué à l'AFP que cette «mutation» avait, comme celle du préfet Charbonniaud, un «lien» avec la visite du président de la République. Dans un classement établi par Le Figaro et publié en juin 2008 Saint-Lô était arrivé en tête du palmarès de l'efficacité de la police en France (hors Paris), avec 27,4 faits élucidés par policier, soit plus du double de la moyenne nationale.

Leparisien.fr avec AFP

Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 22:54
Mobilisation: Service maximumPar V. V. (avec Reuters)
>> Quelque 2,5 millions de personnes, selon la CGT, ont défilé jeudi en France pour demander des mesures pour le pouvoir d'achat et l'emploi. Un succès pour les syndicats, malgré une faible participation aux grèves dans les entreprises privées comme publiques. Nicolas Sarkozy a jugé l'inquiétude exprimée "légitime" et a prévu de rencontrer les partenaires sociaux en février pour "faire le point".

Une mobilisation d'une rare ampleur, d'un niveau comparable à la manifestation le 28 mars 2006 contre le "contrat première embauche" (CPE) en 2006 (1 à 2,6 millions de manifestants), voire à celles de l'automne 1995. Pour les syndicats, c'est du jamais vu depuis au moins vingt ans. Leur pari est gagné, malgré une participation mitigée aux grèves. Mais dans les cortèges, où l'on demandait des mesures pour le pouvoir d'achat et l'emploi, les chiffres sont impressionnants. Selon la CGT, ce sont quelque 2,5 millions de personnes qui ont battu le pavé au cours de cette journée d'action intersyndicale jeudi après-midi. A Paris, les estimations ne sont pas très claires. Pour les forces de l'ordre, seulement 65 000 ont défilé de la place de la Bastille à la celle de l'Opéra. Un chiffre "tout à fait miraculeux", selon la CGT, qui a dénombré de son côté 300 000 participants.

C'est surtout en province que les cortèges étaient les plus fournis: 24 000 manifestants à Marseille selon la police, 300 000 d'après la CGT et FO; 56 000 à 90 000 à Toulouse; 20 000 à 53 000 à Lyon; 34 000 à 80 000 à Bordeaux; 25 000 à 50 000 à Rennes; 30 000 à 40 000 à Nantes. Côté
Repost 0
Published by jean schepman - dans on bouge enfin
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 20:06
j'ai participé ce jeudi après midi à la manifestation de dunkerque aux côtés de mes camarades socialistes de la section d'Hondschoote et de la région dunkerquoise.

Rarement à Dunkerque, nous avons pu voir un mouvement d'une telle ampleur, (8000 personnes pour les RG )
et en France, le mouvement a été très suivi.


Ce soir, je suis effaré de notre Tsarko 1er qui dit :
"ok , j'ai compris, mais je continue mes réformes ! "Vraiment, Tsarko1er est vraiment dans sa Tour d'ivoire bien loin des préoccupations des citoyens!

Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 10:21
 Merci à Dominique L qui m' a fait parvenir ce témoignage poignant et révoltant !

Le  témoignage d'une infirmière:
> > > >    
> > > >     'Je  suis assez catastrophée en ce moment, car dans aucun média,  aucune presse, même dans les discours de nos chers  politiques, personne ne parle de ce qui se passe du côté de  l'hôpital public... Et pourtant, moi qui le vis de  l'intérieur, je vous garantis qu'il y a de quoi sauter au  plafond (peut-être autant que les fautes d'orthographe dans  ce mail, je m'en  excuse...!).
> > > >     Tout  ce qui va suivre est un peu compliqué, peut-être, mais  nécessaire pour vous expliquer ce qui se passe sur le  terrain.
> > > >    
> > > >     Je  suis infirmière dans un service de Médecine adulte (Médecine  interne et thérapeutique, pavillon 5, hôpital Bellevue à  St-Etienne) avec une capacité d'accueil de 21 patients, dont  95% est muté directement des urgences. Autrement dit, la  plupart ne sont pas encore très stabilisés sur le plan  médical et ont donc besoin d'une surveillance étroite et  efficace de la part des infirmiers et aide-soignants. Les  femmes de ménage (ASH) ont elles aussi un rôle important,  car au détour d'un couloir ou pendant qu'elles nettoient une  chambre, elles peuvent être les premiers signaux d'alarme  d'un patient en détresse. Sans parler de leur travail  primordial pour assurer l'hygiène des services, rôle majeur  dans la lutte des infections  nosocomiales.
> > > >    
> > > >     Nos  équipes s'organisent ainsi : (les équipes de jour et de nuit  sont indépendantes, je ne travaille que le jour  matin-soir)
> > > >     2  infirmières + 2 aide-soignantes + 1 ASH le  matin
> > > >     2  infirmières + 2 aide-soignantes + 1 ASH le  soir
> > > >     1  infirmière + 1 aide-soignante la  nuit
> > > >    
> > > >     Ceci  est ce qu'on appelle le service minimum, autrement dit,  c'est le minimum réglementaire pour assurer la sécurité des  patients. Or il faut savoir que nous n'avons jamais de  personnel en plus et que la tendance actuelle est de nous  faire tourner en sous-effectif de manière presque  systématique les soirs et les week-end, soit un seul  infirmier pour 21 patients.
> > > >    
> > > >     Depuis  2 mois, une de mes collègues infirmières a démissionné et  n'est pas remplacée, une autre est en arrêt de travail qui  risque d'être prolongé et n'est pas non plus  remplacée. Nous ne sommes donc plus que 6 infirmiers au lieu  de 8 à assurer un roulement sur 4 semaines, jours de  semaine, week-end et fériés compris. Alors nous effectuons 1  puis 2 puis 3 week-end supplémentaires (nous en travaillons  déjà 2 sur 4 habituellement) et ainsi de suite pour que le  service tourne, avec des jours de repos qui sautent et des  alternances de rythme incessantes. Si bien qu' il devient  impossible de prévoir quoi que ce soit en dehors de la vie  au CHU, sous peine de devoir annuler au dernier moment pour  cause : boulot!
> > > >    
> > > >     Samedi  dernier, une autre collègue s'est arrêtée  et, étant la seule infirmière du soir, il n'y avait donc  personne pour prendre la relève du matin... C'est un  infirmier des urgences qui a été détaché de son service pour  venir dans le nôtre, qui a assuré les soins de nos 21  patients, alors qu'il ne les connaissait pas, et qui a dû  faire face en plus à une situation d'urgence vitale de l'un  d'eux...
> > > >    
> > > >     Une  des ASH est arrêtée depuis 1 an en étant remplacée de  manière très ponctuelle, obligeant les 3 ASH restantes du  service à se partager un roulement sur 4 semaines, jours de  semaine, week-end et fériés compris. Leur tâche est de  nettoyer à elles seules, tous les jours, la totalité des 16  chambres du service de fond en comble (vitres, mobilier,  murs, WC), les bureaux médicaux, les pièces de vie (office,  douche, WC, couloirs), la salle de  soins...
> > > >    
> > > >     Il  faut savoir que le CHU de St-Etienne est en pleine  réorganisation, puisqu'un gros complexe est en fin de  construction à l'hôpital Nord, promettant parait-il des  technologies de pointe, des locaux modernes et surtout des  soins efficaces et de  qualité...
> > > >    
> > > >     Alors  expliquez-moi comment être à la hauteur de ces exigences  quand le personnel est déjà largement en sous-effectif?  L'hôpital refuse d'embaucher, car déficit budgétaire, mais  préfère faire appel à l'intérim, qui coûte plus cher que des  contractuels...
> > > >    
> > > >     Hier,  j'étais normalement en 'repos' et j'ai passé une bonne  partie de ma journée à démarcher la Médecine du Travail, les  syndicats et à parler avec notre chef de service, pour  essayer de trouver des solutions pour que notre direction  nous entende...
> > > >    
> > > >     Nous  sommes par chance soutenus par notre chef de service, qui  connaît la valeur de notre travail et sait que nous ne  protestons pas pour rien. Il nous connaît suffisamment pour  lui même remuer ciel et terre pour qu'on s'occupe du sort  des soignants à l'hôpital. Il nous soutient par ce que  lui-même est très inquiet de la situation et voit notre  gouvernement asphyxier le service public hospitalier, or lui  a choisi de travailler au CHU par foi en ce service public  et dans le respect du serment d'  Hippocrate.
> > > >    
> > > >     Je  dors très mal et pour être honnête je pense au boulot  constamment. J'ai peur que le stress me fasse oublier un  soin, que la pression m' empêche de prendre le temps avec un  patient déprimé, que la fatigue me fasse faire un mauvais  calcul de dose, administrer un produit au mauvais patient...  J'ai peur que ce métier que j'aime me transforme en  assassin, involontaireme nt, par ce qu'on aura laissé la  situation se dégrader. Parce que nous sommes tous  responsables : je suis l'infirmière d'aujourd'hui mais nous  sommes tous les patients de demain. VOUS pouvez être au bout  de ma seringue, ou votre mari, votre enfant, votre  proche.
> > > >     Je  vis l'insécurité dans mon travail, alors que je le maîtrise  pourtant. Mais je suis humaine avant  tout.
> > > >     Vous  serez ceux qui pâtirez du manque de soignants dans les  services : je n'aurai pas pu prendre le temps de vous donner  des nouvelles du patient que vous aimez, je n'aurai pas pu  gérer 2 situations d'urgence à la fois... Faut-il attendre  qu'il y ait des morts pour réagir et prendre conscience de  ce qui se passe dans les  hôpitaux???
> > > >    
> > > >    
Aujourd'hui,  j'ai besoin de vous. Merci de bien vouloir transférer ce  mail de manière la plus large possible, pour informer le  plus de monde possible. Si vous connaissez des personnes du  monde hospitalier, journalistique, politique ou autre,  n'hésitez pas à les solliciter.
> > >
>     Il  faut se mobiliser en masse pour être plus efficace, moi  toute seule, je n'intéresse personne.'
> > > >    
> > > >     Merci  pour votre  attention!
Repost 0
Published by jean schepman - dans la faillite du gouvernement
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 09:58
Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 11:26
début 2007:

"nicolas sarkozy n'a pas son pareil pour masquer les piètres bilans de son action"
ou encore
"la France est-elle prête à voter en 2007 pour un néoconservateur américain à passeport français?"


alors, vous trouvez?

non ? des indices ???
transfuge, traitre, retourne-veste,


et oui c'est bien Eric Besson, nouvel adhérent de l'UMP,  qui dirige un ministère indigne des valeurs qu'il défendait il y a ... 2 ans!

Certains diront que les imbéciles ne changent pas d'avis, mais là on a la preuve du contraire !
et puis l'appétit du pouvoir et du gain est plus fort que tout pour ce genre de personnage !
Repost 0
Published by jean schepman - dans Qui a dit quoi
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 11:07
Ce lundi matin, j'ai participé en ma qualité de VP du Conseil Général chargé de la Politique de l'Eau à l'inaguration d'une station de traitement de l'eau potable à Flers en Escrebieux.

Cet équipement très impressionnant permettra d'améliorer la qualité de l'eau potable pour la métropole Lilloise.

Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 09:35

A l'invitation de Mr le maire de coudekerque Village Jean Marie Vandenbroucke  et de mon collègue et ami Conseiller Général Joël Carbon, j'ai animé une réunion d'informaton sur l'institution des wateringues et l'avenir de  notre territoire ..
60 personnes très attentives durant l'exposé d'une heure et  demi puis les questions-réponses avec l'aide de mon directeur Philippe Parent et de Bernard Vermersch, président de la 4 ème section .

Repost 0
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 10:20
Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article