Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 12:35
J'ai lu avec etonnement et surprise la première page d'un grand quotidien régional  (moi aussi j'ai décidé de ne plus citer le nom de ce journal comme je dois  le subir pendant les voeux!) que Nicolas Tsarkozy était  "à l'aise" dans les questions pour un président.

Déjà l'allusion à un jeu télévisé (questions pour un champion) est très limite au regard de la situation actuelle et des difficultés que subissent les français.

A mon avis, ce jeu télévisé était truqué, car comme tout bon bonimenteur les règles étaient faussées !!!
 les questions étaient connues à l'avance et les bons conseillers techniques avaient bien préparé les réponses que notre bon tsarko a très bien récitéés

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 09:36


Voici le mel reçu ce lundi par une citoyenne lectrice de mon blog:

Envoyé :
lundi 6 juillet 2009 13:39
À : SCHEPMAN Jean
Objet : boycott TF1

 

Cher Monsieur

 

 

Je boycotte TF1 pour plusieurs raisons, ses pubs ENVAHISSANTES, tout d'abord, mais bon, c'est une question de confort on va dire.

 

Mais plus grave, un exemple, aujourd'hui, au lendemain de massacres perpétrés par la Chine sur une autre de ses "minorités" ayant fait environ 140 morts et plus de 800 blessés, pas un mot au journal. Non, on nous parle de la plage, de la météo, des baraques à frites... C'est le monde de Oui Oui...

 

On a pu compter en secondes le sujet consacré au Dalaï Lama en visite à Paris...

 

Alors le jour où je voudrai apprendre à rempailler les chaises ou cuisiner l'anguille... j'irai sur place, mais j'estime qu'un journal d'information se doit de nous informer et pas de nous apprendre à faire la cuisine.

 

Toute cette bonne humeur de bon aloi nous cache malheureusement trop de choses, et c'est bien ça qui est contestable.

 

Je suis sans doute un peu hors sujet par rapport au licenciement de ce malheureux employé qui n'a fait que son travail, mais ça révèle une politique globale.

 

Alors sur le blog je n'ai pas trouvé où signer le boycott, peut-être est-ce tout simplement tacite, mais bon, du coup, je l'ai écrit ici.

 

vous remerciant de m'avoir lue

 

Bien cordialement,

 

Catherine

Partager cet article
Repost0
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 00:27
Le 16 avril dernier, un salarié de TF1 a été licencié pour délit d'opinion. Vous pensez que ce délit n'existe pas, que la Constitution garantit la liberté de pensée, y compris dans son travail? C'est un tort. Ce spécialiste du web envoie, en février dernier, à titre privé, un mail à sa députée UMP, pour lui exposer ses arguments défavorables au projet de loi Hadopi. Son courriel, émis depuis son adresse personnelle, est illico communiqué au ministère de la culture, qui le réexpédie directement ... à TF1!  Quelques semaines plus tard, il est licencié par la direction de la chaîne privée. Sa lettre de licenciement se réfère explicitement à son opposition au texte gouvernemental. Jeudi dernier, lorsque les faits sont révélés, la ministre de la Culture prend les choses de haut et dénonce des « accusations absurdes » contre son ministère. Confrontée aux preuves, elle admet aujourd'hui « une erreur regrettable », sans un mot pour le chômeur victime de cette « erreur », et sans un commentaire sur la consanguinité entre le pouvoir politique et certains médias que cette affaire confirme.
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 07:49

Dans un sujet du 1er octobre, le 13 heures de Jean-Pierre Pernaut se penchait sur la chute des prix des maisons et des appartements à Rennes. Comme il se doit, le reportage montrait un agent immobilier et son client en train de visiter un appartement.
On peut y voir Guillaume Alexandre acheteur en quête d'un bien immobilier suivi par son négociateur Pedro Vallejo. Le reportage met en avant la difficulté d'acheter car les vendeurs ne baissent pas leur prix. 

Après quelques recherches sur Internet, on se rend compte que le Guillaume Alexandre, est en fait agent immobilier à l'agence Rennes Sud
Bien sûr, vous me direz, qu'un agent immobilier peut lui aussi se porter acquereur.
 Mais alors que penser de son négociateur qui est en fait tout simplement
son responsable d'agence ? 
Un bien beau reportage bidonné de TF1 pris la main dans le sac.
 Comment sont payés ces "acteurs" ? touchent-il une indemnité d'intermittents du spectacle, ou sont-ils payés pour un travail d'agent-immobilier ?
Quelle conclusion peut-on donner à ce reportage ?

 Si notre presse est capable de fabriquer de faux reportages sur ce type d'information, comment alors appréhender ceux dont les sujets sont un peu plus sensibles (politiques- le parrain du petit Louis Sarlozy étant Martin BOUYGUE) ?
Que penser de tous les autres reportages que cette chaine et les autres peuvent nous montrer ?

 A votre avis ? sommes nous sous-informés ou tout simplement désinformés ?

 Merci de faire suivre, et évitez vraiment les informations de TF1...

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 17:32
Sur les sites de TF1 et LCI, la chaîne déclare être la grande perdante
 
 

Le Médiamat annuel de Médiamétrie (l’audience de la télévision du 31 décembre 2007 au 28 décembre 2008) vient d'être annoncé.
Qui sont les gagnants et les perdants des audiences 2008? Réponse…

"Audience TV 2008: TF1 est la grande perdante", c'est ainsi que les sites maison TF1.fr et LCI.fr ont titré leur article sur le bilan des audiences de cette année. Quel sens de l'objectivité, quelle abnégation! Fournies par AOF (qui collecte ses données auprès de sources qu'elle considère sûres), les informations donnent en effet TF1 en recul de 3,5 points en 2008 pour atteindre 27,2%, selon Médiamétrie.



D'habitude abonnée aux premières places des meilleurs audiences, TF1 cède la place cette année à M6 qui a rassemblé plus de 13 millions de téléspectateurs le 17 juin dernier pour le match de qualification pour les quarts de finale de l'Euro de foot France-Italie.

 

Comme d'habitude, les mauvaises "notes" de TF1 sont à relativiser puisque toutes les chaînes nationales voient leurs chiffres en recul. L'audience moyenne de ces chaînes atteint même 76,3 % contre 82,5 % l'année dernière. Plus en détails, France 2 passe de 18,1 à 17,5 %, France 3 de 14,1 à 13,3 %, Canal + de 3,4 à 3,3 %, France 5 de 3,3 à 3,0 %, M6 de 11,5 à 11% et enfin Arte de 1,8 à 1,7 %



Grandes gagnantes, les chaînes de la TNT gratuite, qui ont pratiquement doublé leurs audiences en 2008. En effet, leur part d'audience moyenne totale passe de 5,9% à 11,1%. Le trio de tête se compose de TMC avec 2,1% suivie de W9 avec 1,8 % et Gulli avec 1,5 %. Les chaînes locales, régionales, étrangères et thématiques totalisent une part d'audience globale de 27,3%.
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 00:48
Rappelez vous cettte émission télé sur la 3 où notre tout petit président avait annoncé en serrant les dents,dans le studio de FR3 vous allez voir ...
et bien voila !
et tout le monde s'en fout !
SNJ : "c'est hallucinant, on veut notre mort"

Le SNJ a dénoncé mercredi la décision des députés  UMP de baisser la taxe sur les recettes publicitaires des chaînes privées pour  financer la suppression de la publicité sur France Télévisions, estimant que la  majorité "veut la mort" du service public, notamment de France 3.

 "C'est une réponse au lobbying de TF1 et M6. La suppression de la publicité  était déjà un cadeau pour eux, voilà un cadeau supplémentaire. C'est  hallucinant, on veut notre mort", a déclaré à l'AFP Carole Petit du SNJ.

 "Le président de la République nous a garanti le principe de ces taxes pour  compenser le manque à gagner de la suppression de la publicité (450 millions  d'euros). Où vont-ils prendre l'argent?", s'interroge la déléguée syndicale.

Le SNJ craint notamment pour l'avenir de France 3, redoutant une  "disparition de l'information nationale". "On a le fusil braqué sur nous: c'est  France 3 qui pèse le plus lourd, avec la plus grosse masse salariale", a-t-elle  commenté. Le nouveau cahier des charges et des missions de France Télévisions, qui  vient d'être adopté, définit France 3 comme une "chaîne nationale à vocation  régionale".

 
CGT : un "plan social silencieux" en marche

"C'est un scandale, alors qu'on est déjà dans un modèle tout sauf fiable et pertinent", a dit de son côté Luc Deléglise, secrétaire adjoint du Syndicat national radio télé CGT. "Je souhaite qu'on dénonce le résultats des connivences de ces industriels et le chef de l'Etat", a-t-il ajouté, s'insurgeant contre le "plan social silencieux" déjà en marche au sein de France Télévisions.

 
Taxe télécoms allégée : les professionnels mitigés

Les professionnels des télécommunications  réagissaient de façon mitigée mercredi à l'allègement, voté par les députés de  la majorité, de la taxe de 0,9% sur leur chiffre d'affaires prévue dans le  projet de loi sur l'audiovisuel public. Selon cet amendement, les nouveaux taux retenus sont fixés à 0,5% si le  chiffre d'affaires est compris entre 5 et 10 millions d'euros, 0,6% entre 10 et  20 millions, 0,7% entre 20 et 30 millions et 0,9% au-delà de 30 millions.

"Avec un amendement comme celui-là, rien n'est changé pour nous", a regretté  Yves Le Mouël, directeur général de la Fédération française des télécoms (FFT),  interrogé par l'AFP. Le plafond, pour bénéficier d'une taxe allégée, étant fixé à 30 millions  d'euros de chiffre d'affaires, "cela exclut la quasi-totalité des opérateurs:  tant mieux pour les petits, comme les MVNO (opérateurs mobiles virtuels),  mais pour les autres ça ne change absolument rien", a-t-il déclaré.

La FFT réclame que cette taxe soit plafonnée à 0,9%, pour éviter  d'éventuelles augmentations à l'avenir, que le dispositif soit réévalué d'ici  trois ans et que la taxe ne porte que sur le chiffre d'affaires généré par les  opérateurs télécoms dans les activités audiovisuelles. De son côté, l'association Alternative Mobile, qui regroupe la  quasi-totalité des MVNO, s'est "réjouie de la prise en compte de la disparité de  situations" dans ce secteur mais a indiqué qu'elle allait "étudier attentivement  ce projet d'amendement" avant de se prononcer pour savoir "si c'est la bonne  solution".

  • le 19-11-2008 à 22:57:31

plus tard il ne restera plus que Canal,M6 et TF1 quel trio de chaines affreuses.
la 5 a été décimé en 1992 France 2 et France3 ainsi que la 5éme suivront à ce rythme la,Arté va sans doute ...

pussychat
le 19-11-2008 à 21:01:27

prt, je partage votre vision des choses, faudrait être bien four pour se farcir une demi-heure de publicité sur TF1 et M6, alors que le programme a commencé sur le service public. Donc, c'est un &# ...

arthus4
le 19-11-2008 à 20:06:15

bonjour,si je me souviens bien ,TF1 ,appartenant aux citoyens Français ,fût vendu(sans leur assentiment) par Meur Léotard au bétonneur Meur Bouigues .Ceci posé ,et comme nous autres citoyens n'av ...

Voir tous les commentaires >>
   
   
   
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 00:22
J'aimerai tant connaitre la position de Mr J p Decool député " apparenté UMP " sur ce sujet !


Les ressources de l'audiovisuel public menacées
- La régie publicitaire de France Télévisions - AFP -

La régie publicitaire de France Télévisions

© AFP
Les députés de droite ont adopté mercredi en commission 2 mesures diminuant les ressources de l'audiovisuel public

Ils ont en effet décidé en  commission d'adopter un amendement du rapporteur UMP Christian Kert diminuant de moitié la taxe sur les ressources publicitaires des chaînes privées jusqu'en 2012 : de 3% à l'origine, celle-ci passe à 1,5%.

Ils ont également remplacé la taxe de 0,9% sur le chiffre d'affaires des opérateurs  télécoms, prévue dans le projet de loi sur l'audiovisuel public, par une taxe  progressive comprise entre 0,5% et 0,9%. 

Ces deux amendements doivent encore faire l'objet d'un vote en séance publique lors de l'examen  du texte à l'Assemblée nationale à partir du 25 novembre.

Un énorme manque à gagner pour France Télévisions privée de publicité
Ces deux taxes devaient initialement contribuer à financer la suppression progressive de la publicité sur France Télévisions après 20 heures à partir du 5 janvier 2009, puis totalement lors du basculement à la diffusion en numérique prévu en 2011. La recette de la taxe sur les chaînes privées était évaluée à 80 millions d'euros.  La suppression de la publicité sur le service public sera une vraie manne pour les chaînes privées, qui bénéficieront à partir de 2009 d'une deuxième coupure publicitaire dans les oeuvres de fiction et de l'allongement de la durée maximale de la publicité. La taxe sur les opérateurs télécoms est, elle, évaluée à 380 millions d'euros.

Un amendement en faveur des opérateurs télécoms
Selon l'amendement de Jean Dionis du Séjour (Nouveau Centre), les  nouveaux taux retenus pour les opérateurs télécoms sont fixés à 0,5% si le chiffre d'affaires est compris  entre 5 et 10 millions d'euros, 0,6% entre 10 et 20 millions, 0,7% entre 20 et  30 millions et 0,9% au-delà de 30 millions. Il s'agit, selon son auteur, de "permettre l'émergence et la montée en  puissance des petits opérateurs". Il y a pourtant peu de petits opérateurs dans le secteur des télécoms, dominé par quelques géants extrêmement profitables comme France Telecom.

"Ca change la maquette financière et c'est au gouvernement de nous dire  maintenant comment il va compenser le manque à gagner pour France Télévisions,  soit en augmentant la dotation financière soit autrement...", a par ailleurs déclaré à l'AFP  M. Dionis du Séjour.

La compensation financière versée à France Télévisions "garantie" par le budget 2009, selon la rue de Valois
Le ministère de la Culture et de la Communication  a assuré mercredi que la somme de 450 millions d'euros qui doit être versée à  France Télévisions pour compenser la perte de ses recettes publicitaires était  "garantie" car "inscrite dans la loi de finance de 2009". "Le principe de compensation intégrale est inscrit dans le projet de loi de  réforme de l'audiovisuel public, et le montant de la compensation, 450 millions  d'euros, est inscrit dans la loi de finance 2009", a déclaré le ministère à  l'AFP.

 
La "droite cède aux pressions de TF1"

 Dans un communiqué publié mardi soir, les députés Didier Mathus (PS) et Noël  Mamère (Verts) ont réagi par avance en affirmant que la majorité "cède aux  pressions de TF1" en diminuant la taxe sur les ressources publicitaires des chaînes privées. Ils ont demandé de retirer de l'ordre du jour de l'Assemblée  "ce projet de loi examiné dans la précipitation et dont l'impréparation est  notoire". L'examen en séance publique doit commencer le 25 novembre.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 00:04
TF1 revoit en baisse son objectif de chiffre d'affaires 2008
REUTERS | 13.11.2008 | 20:13

Par Cyril Altmeyer et Jean-Michel Bélot

PARIS (Reuters) - TF1 a revu en baisse son objectif de chiffre d'affaires 2008, après avoir annoncé jeudi un recul de 4,6% de son activité au cours des neuf premiers mois de l'année liée à la baisse des recettes publicitaires de la chaîne de télévision privée.

Le premier groupe français de télévision commerciale, contrôlé à 43% pour Bouygues, a annoncé une baisse de 3,3% des recettes publicitaires de TF1 à 1.187,8 millions d'euros contre environ 1.183 millions attendu en moyenne, selon les prévisions de quatre analystes.

"En raison de la dégradation de la situation économique au cours des dernières semaines",

Et pas  grâce au boycott organisé sur ce Blog ?

,TF1 a revu en baisse son objectif de chiffre d'affaires consolidé à environ -6%. Le groupe avait annoncé en mai viser un recul d'environ 3% de son chiffre d'affaires total en 2008, alors qu'il prévoyait encore une hausse de 2,4% en début d'année.

TF1, dont les recettes publicitaires étaient déjà en baisse de 3,6% au premier semestre, a indiqué toutefois que les mesures mises en place par le groupe devraient lui permettre de limiter la croissance du coût de la grille à moins de 2% en 2008 contre 3% prévus initialement, événements sportifs compris.

TF1 avait indiqué en effet début août qu'il anticipait une hausse inférieure à 3% du coût de la grille en 2008 par rapport aux 1.024,2 millions d'euros de 2007 qui intégraient 49 millions d'euros pour la Coupe du monde de rugby.

Le coût de la grille a progressé de 4,6% à 741,1 millions (+1,4% hors événements sportifs).

ENDETTEMENT DE 54% DES CAPITAUX PROPRES

La part d'audience de TF1 ne cesse de s'éroder sous l'effet de la concurrence de la télévision numérique terrestre (TNT) et des nouveaux médias. Selon Médiamétrie, la part d'audience de TF1 est tombée à 26,2% en octobre alors qu'elle était de 31,8% un an plus tôt. Sur la semaine du 3 au 9 novembre, elle a encore baissé, à 25,6%.

Les recettes publicitaires nettes de la chaîne TF1 sont en baisse de 3,3% à 1.187,8 millions sur neuf mois (-2,4% au 3e trimestre).

Le résultat opérationnel du groupe a chuté de 44,6% à 129,80 millions d'euros sur neuf mois en raison notamment des coûts de réorganisation et des surcoûts liés à l'Euro 2008 de football (23,4 millions à fin septembre). Le résultat net, part du groupe, a quant à lui reculé de 33,6% à 110,5 millions.

Au 30 septembre, le groupe disposait de 1.325,6 millions de capitaux propres. L'endettement financier représente 53,9% des capitaux propres à 714,6 millions, dont 500 millions liés à un emprunt obligataire d'échéance novembre 2010. TF1 dispose de 785 millions de lignes de crédit non utilisées et mobilisables.

Le président du directoire de M6, Nicolas de Tavernost, a déclaré à Reuters mercredi que les recettes publicitaires de la chaîne devraient baisser en 2008 et qu'il ne fournissait plus de prévisions, avant une année 2009 qui devrait être "difficile".

La chaîne a accusé une baisse de 6,1% de ses recettes publicitaires au troisième trimestre, soit un recul de 1,1% sur neuf mois.

TF1 compte réaliser la moitié du chiffre d'affaires de TF1 dans les diversifications d'ici quatre à cinq ans, a déclaré qu'il recherchait des acquisitions pour y parvenir.

Le titre TF1 (-0,6% à 9,30 euros jeudi) a perdu plus de 49% depuis le début de l'année, sous-performant légèrement l'indice sectoriel européen des médias (-42,8%).

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 01:31
Une histoire qu'on raconte à TF1 et en d'autres lieux, selon Le Canard Enchaîné.


Le 27 octobre, Rachida Dati appelle Martin Bouygues pour se faire inviter au 20 heures de la chaîne. Selon l'hebdomadaire, elle veut montrer qu'elle est toujours ministre de la Justice, alors que le jour même Nicolas Sarkozy avait reçu les magistrats de l'Union Syndicale des Magistrats.

Rendez-vous est donc pris pour le journal du 31 octobre.


"Mais la dame n'est plus en cour à l'Elysée, où on a eu vent de son intervention. On trouve même grossière son initiative
" écrit Le Canard.

Il aurait donc été demandé (par Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée) à Rachida Dati d'annuler son rendez-vous avec Claire Chazal...



Partager cet article
Repost0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 11:40
Audiences oct. : TF1 au plus bas, 'Autres TV' au plus haut

 
TF1 au plus bas
Avec 26,2% de parts de marché, TF1 a enregistré son plus mauvais mois depuis sa privatisation. La chaîne glisse de 1,8 point sur un mois et de 5,6 points sur un an. TF1 enregistre ses moins bons scores le vendredi, jour de diffusion du prime time de la
Star Academy qui peine à rassembler plus de 5 millions de téléspectateurs. A l'inverse, le dimanche, TF1 est très fort grâce, notamment, à sa série Les Experts.

France 2 remonte (un peu)
Après avoir enregistré son plus mauvais score historique en septembre, avec 16,3% de parts de marché, France 2 a relevé un peu la tête en octobre. Avec 16,6% de parts de marché, la chaîne enregistre toutefois son deuxième plus mauvais score, confirmant ainsi la mauvaise rentrée de la chaîne. Tout comme TF1, France 2 souffre particulièrement le vendredi lorsqu'elle propose plusieurs émissions culturelles (Vendredi, si ça me dit !, Café littéraire).

Score moyen pour France 3
France 3 a affiché 13% de parts de marché en moyenne en octobre, contre 12,8% un mois plus tôt. Des scores en-dessous de la moyenne 2008 (13,4%).

Canal+ à un haut niveau
La chaîne cryptée confirme sa bonne rentrée. Comme en septembre, Canal+ a réalisé 3,8% de parts de marché en moyenne, une très belle performance. La chaîne est portée par ses retransmissions sportives mais aussi par ses émissions en clair, comme
Le grand journal de Canal+, + Clair, La Matinale ou L'édition Spéciale. C'est la seule chaîne historique à progresser par rapport à l'an dernier.


Beau score pour M6
Avec 11,2% de parts de marché, M6 réalise un bon mois. La chaîne avait fait mieux une seule fois cette année, en juin. Alors que la chaîne retransmettait une partie des matchs de l'Euro de football, M6 avait atteint 13% de parts de marché. En octobre, la chaîne a particulièrement bien fonctionné les vendredis, jour de diffusion de
NCIS : enquêtes spéciales mais aussi chaque soir, en semaine, grâce à son access prime time.

Record historique pour les "Autres TV"
Enfin, les "Autres télé" (qui englobent les chaînes de la TNT et les chaînes thématiques et locales) enregistrent leur meilleur score avec 25,2% de parts de marché. Une performance en progression de 38% sur un an !
Partager cet article
Repost0