Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 10:08
Suite au "malaise" de Tsarko 1er, selon un sondage du Figaro (!) la côte de popularité de Tsarko1er a remonté de 11 points.

Que va t il nous attraper pour remonter encore dans les sondages, au prochain rhume 15 points! et je ne vous raconte pas si il attrape la grippe H1N1, la il va culminer à 80 %.

Mais peut il améliorer sa côte de popularité avec des résultats de son action présidentielle, la j'en doute fort!
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 22:39
Partager cet article
Repost0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 01:32

Ce reportage sur Sarko que vous ne verrez pas en France

Régis Soubrouillard - Marianne | Vendredi 12 Juin 2009 à 18:05 | Lu 5976 fois

La semaine dernière, la Télé Suisse Romande diffusait une enquête sur les relations ambigües du président Sarkozy avec les médias français. Peu de révélations dans ce documentaire prétendument sulfureux, mais sa seule diffusion sur une télé Suisse en dit long sur les velléités de transgression des chaînes françaises.


Ce reportage sur Sarko que vous ne verrez pas en France
  • « Il est partout. Sur toutes les couvertures de magazines, sur tous les plateaux télés, sur les yachts de tous ses grands amis : les patrons des médias français. Mises à pied, sanctions, autocensures, le climat que fait régner l’omniprésident vaut à la France un triste record européen : le pays où les interventions policières et judiciaires ont été les plus nombreuses ». C’est l’introduction d’un documentaire que vous ne verrez, sans doute, jamais sur les chaînes françaises.
    Intitulé « Sarkozy, vampire des médias », il a été diffusé la semaine dernière sur la Télé Suisse Romande et est toujours disponible en intégralité sur le site de la chaîne.

    Hormis une mise en image très scénarisée  façon enquête criminelle qui frise parfois le ridicule, on y apprend que Nicolas Machuret qui suit le président pour France 3 s’est fait traiter de « crétin et honte de la profession, ce qui était plutôt gentil de sa part » par le président après la publication de son livre «l’enfant terrible » dans lequel le journaliste dévoilait que Nicolas Sarkozy consulte régulièrement un homme qui lui envoie des « ondes positives » et qu’il appelle « le gourou ».

    Peu de révélations au total, le documentaire revient sur les épisodes qui ont opposé Sarkozy aux médias : les évictions d’Alain Généstar de Paris-Match et du patron de Radio-France, les sorties de Stéphane Guillon, sa proximité avec certains journalistes, son hostilité manifeste envers d'autres, la maîtrise par le président du calendrier médiatique,  etc. Mais au-delà c’est surtout la propension ou le désir masochiste de la presse à se faire moutonnière, bref la servitude d’une profession qui transpire dans un documentaire moins transgressif par son contenu, dont de nombreux éléments sont déjà connus, que par sa seule existence.


Partager cet article
Repost0
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 11:08
Partager cet article
Repost0
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 15:21
Partager cet article
Repost0
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 08:52

Publiépar LES PROFS DU COLLEGE DE VONNAS (AIN).

 

 

> Sarkozy, un sous doué à l'Elysée...


>

Mais pourquoi tant de haine envers le corps enseignant en général et
> les chercheurs en particulier ? Tout simplement parce que Notre Majesté
> souffre du complexe du cancre parvenu. Président médiocre, il fut par
> le passé élève médiocre, bachelier médiocre et étudiant médiocre. Mais
> aucune trace de cette médiocrité dans son curriculum vitae. Et pour
> ause, il l'a customisé, l'animal. Officiellement Notre Souverain
> Eclairé serait titulaire d'une maîtrise de droit privé, d'un certificat
> > d’aptitude à la profession d’avocat, d'un DEA de sciences politiques
> obtenu avec mention et aurait fait des études à l’Institut d’Etudes
> > politiques de Paris. Waouh !
> > Mais alors pourquoi est-il aussi nul ? Tout simplement par que la
> plupart de ces titres universitaires sont faux. Une enquête menée par
> Alain Garrigou, professeur de sciences politiques à Nanterre le
> > prouve. 
> http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article219

En parcourant l'annuaire des anciens élèves de Sciences Po, il a pu
> constater que Sarkozy de Nagy Bosca n'y figure pas, ce qui signifie
> qu'il n'a pas mené ses études à leur terme et ne peut donc se parer du
> titre d'ancien élève réservé aux seuls diplômés. Et son DEA ? Pourquoi
> > n'en trouve-t-on aucune trace dans les archives de Paris X Nanterre ?
> Tout simplement parce que si le candidat Sarkozy apparaît bien dans le
> procès verbal de la première session, il est ajourné pour ne pas s'être
> > présenté  à l’épreuve écrite terminale et n’avoir pas rendu son mémoire.
> Et son certificat d'aptitude à la profession d'avocat ? Obtenu sur le
> fil avec la note médiocre de 20 /40 (7/20 à la première épreuve et
> > 13/20 à la seconde)
> Mais rappelons aussi, pour compléter le tableau, les notes obtenues au
> bac par le candidat 18917 en 1973 (Jury 80, lycée Molière) : 7/20 à
> > l'épreuve écrite de français et 12 à l'oral (voilà pourquoi il
> s'exprime toujours dans un idiome approximatif), 9/20 en philo, 8/20 en
> > maths (il a néa néanmoins su s'augmenter de 200 % !), 10/20 en anglais
> > ("magnifical" s'exclama-t-il un jour en présence de la reine
> d'Angleterre) et 11/20 en économie (on n'est pas sorti de la crise !).
> Avec 142 points sur 300, le médiocre petit candidat fut recalé et fut
> > obligé de se présenter au repêchage.
> Ne nous étonnons donc plus des propos méprisants qui sortent donc de la
> bouche de ce vilain petit personnage médiocre et rancunier qui a tant
> souffert de ne jamais avoir été reconnu à sa juste valeur par ses 
> > professeurs.
>

Publié par LES PROFS DU COLLEGE DE VONNAS (AIN).
>

Partager cet article
Repost0
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 09:17
Partager cet article
Repost0
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 14:48
 Le Sarko et le Péquin
>
> Maître Péquin, bien devant sa télé,
> tenait en sa main son destin.
> Maître Sarko, par des mots bien pesés,
> lui tint ce joli baratin :
>
> « Oyez ! Oyez ! Monsieur du Péquin.
> Vous êtes besogneux ! Vous êtes travailleur !
> Sans mentir, si votre abattage,
> se rapporte à votre courage,
> vous êtes le Phénix de tous mes électeurs,
> et je saurais rétribuer votre labeur. »
>
> A ces mots, le Péquin ne sentant plus sa joie,
> et pour montrer sa belle voix,
> vers l'urne tend la main,
> engloutit son destin.
> Il attend, il attend, bien devant sa télé,
> le printemps, les promesses de blé.
>
> Ne voyant pas venir la récolte promise,
> le corps englué dans le Stakhanovisme,
> Péquin prie sa grandeur, son bon maître Sarko,
>
> de lui servir autre chose que des os !
>
> Maître Sarko, par ses mots bien rusés,
> lui dit : « Mon tout petit, mon nouveau né,
> il faut savoir que tout bonimenteur, vit aux dépends de celui qui l'écoute !
> Et somptueusement, sans aucun doute? »
>
> Maître Péquin, mains vides et cul atteint
> S'en retourna penaud à son turbin.

>

Partager cet article
Repost0
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 02:28

je suis sidéré d'apprendre  qu'il y aurait encore 32 % de français qui font confiance à notre tzarkozy dernier!!! 32% des Français déclarent faire confiance au président de la République. François Fillon voit également sa cote reculer de quatre points, à 36%

Nicolas Sarkozy présente son plan contre le chômage des jeunes (Sipa)

Nicolas Sarkozy présente son plan contre le chômage des jeunes (Sipa)

La cote de confiance de Nicolas Sarkozy est en baisse de quatre points à 32% au mois de mai, selon le baromètre TNS Sofres paraissant samedi 2 avril, dans Le Figaro Magazine. 65% (+3) déclarent ne pas faire confiance au président de la République, alors que 3% sont sans opinion.
François Fillon voit également sa cote reculer de quatre points, à 36%. Ils sont 59% (+4) à dire ne pas faire confiance au Premier ministre. Cinq pour cent sont sans opinion.
(Nouvelobs.com avec AP)
Partager cet article
Repost0
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 17:30
Je commence à en avoir assez de toutes ces personnes qui critique l'abstentéisme parlementaire.
Il faut se remémorer d'où est partie cette affaire. Vous avez un projet de loi qui n'est pas passe parce que justement il y a eu un presenteisme d'un groupe .
 le groupe qui présentait le texte sur de lui et fier comme Artabant était sur qu'à 2 heures du matin avec 15 parlementaires ce projet serait voté.
Manque de chance, le groupe des spécialistes d'opposition à fait du zèle ce jour là.
Ils ont été plus nombreux dans l'hémicycle au moment du vote ce jour là.
Ils n'étaient pas couchés à 2 heures du matin et n'étaient pas rentrés dans leur circonscription...
Mais qu'on n'inverse pas les rôles !
 René Dosière a fait le bilan de celui qui tire les oreilles aux Députés UMP et pousse les soufflantes je veux parler de Nicolas Sarkozy Il a été un "député fainéant", Son activité parlementaire : "En tout et pour tout, il a parlé moins d'une heure dans l'hémicycle pendant les 12 années où il a été député, mais il a été payé à temps complet !", .et en consultant les archives il révèle que Nicolas Sarkozy n'a participé à "aucun débat parlementaire", "n'a déposé aucun amendement " et "sa présence à l'Assemblée se résume à 10 interventions brèves".
Dans ce cas demandons à Nicolas Sarkozy de rendre ce qu'il a touché comme indemnité d'élus. I.... Les sénateurs et les députés sont à l'image la société puisqu'is en sont issus.1/3 sont très assidus, 1/3 sont assidus uniquement sur les thémes qui les interessent et de temps en temps il faut leur botter les fesses, 1/3 sont quasi absents
Partager cet article
Repost0